Enrique Wolff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Enrique Wolff
Image illustrative de l’article Enrique Wolff
Biographie
Nationalité Argentin
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata (70 ans)
Lieu Buenos Aires
Taille 1,75 m (5 9)
Poste Défenseur
Parcours senior1
SaisonsClubsM (B.)
-Flag of Argentina.svg Racing Club AC165 (31)
-Flag of Argentina.svg CA River Plate37 (6)
-Flag of Spain.svg Unión Deportiva Las Palmas93 (7)
-Flag of Spain.svg Real Madrid CF68 (4)
Flag of Argentina.svg Argentinos Juniors8 (0)
Flag of Argentina.svg CA Tigre7 (0)
Sélections en équipe nationale
AnnéesSélectionM (B.)
-Flag of Argentina.svg Argentine 27 (1)
1 Matchs de championnat uniquement.
Tout ou partie de ces informations sont extraites de Wikidata.
Cliquer ici pour les compléter.

Enrique Ernesto Wolff, surnommé Quique, né le à Victoria (Buenos Aires), est un footballeur et journaliste argentin.

Il évoluait au poste de défenseur. Il participe à la Coupe du monde 1974 avec l'Argentine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Wolff commence sa carrière au Racing Club, son club formateur[1], en 1967, où il devient vite très populaire auprès des supporteurs. En 1972 il est transféré à River Plate

En 1974 Wolff part en Espagne, à Las Palmas. Trois ans plus tard il signe au Real Madrid, l'un des principaux clubs du continent, avec lequel il remporte le championnat d'Espagne en 1978 et 1979[2]. Avec ces deux clubs espagnols, il dispute un total de 161 matchs en Liga, pour 11 buts inscrits[3]. Il prend également part à 4 matchs en Coupe d'Europe des clubs champions avec le club madrilène[4], inscrivant un but contre l'équipe luxembourgeoise du Progrès Niedercorn en septembre 1978[5].

Wolff fait son retour en Argentine en 1979 à Argentinos Juniors, mais se retire après seulement huit apparitions. Deux ans plus tard, il réalise un bref retour au Club Atlético Tigre, en deuxième division argentine[6].

Appelé en équipe nationale à partir de 1972, il dispute cinq matchs de la Coupe du monde 1974 : contre la Pologne, l'Italie, Haïti, les Pays-Bas et l'Allemagne[7]. Son transfert en Europe met fin à sa carrière en sélection, qui restera bloquée à 27 sélections pour un but[3].

Rapidement après sa retraite sportive, Wolff se tourne vers le journalisme, d'abord à la radio[1]. En 1992, Wolff apparaît à la télévision argentine comme journaliste présentateur de l'émission Simplemente fútbol (es). Le programme est diffusé par Telefe de 1993 à 1996, à partir de 1998 par Fox Sports Americas et après 2000 par ESPN Latin America[8].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (es) Alejandro Klappenbach, « ¡Simplemente Quique!éditeur=Revista interCole »,
  2. « Wolff, Enrique Ernesto Wolff Dos Santos - Footballer », sur www.bdfutbol.com (consulté le 7 avril 2016)
  3. a et b Fiche d'Enrique Wolff sur national-football-teams.com
  4. Fiche d'Enrique Wolff sur footballdatabase.eu
  5. Feuille du match Real Madrid - Progrès Niedercorn sur footballdatabase.eu
  6. « Enrique Wolff », sur www.argentinesoccer.com (consulté le 7 avril 2016)
  7. (en-GB) « FIFA Tournaments - Players & Coaches - Enrique WOLFF », sur FIFA.com (consulté le 7 avril 2016)
  8. www.quiquewolff.com.ar, « Simplemente Fútbol web page at Quique Wolff's web site », Uve Doble Producciones (consulté le 2 janvier 2007)