René Frémin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

René Frémin, né le à Paris, mort dans la même ville le , est un sculpteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

René Frémin étudie à l'Académie royale de peinture et de sculpture, où il est l'élève de François Girardon et Antoine Coysevox. En 1694 il remporte le prix de Rome de sculpture. Il séjourne dans la capitale italienne de 1695 à 1699. De retour en France, il réalise des sculptures pour le parc du château de Rambouillet et la Galerie des Glaces du château de Versailles. On lui doit également la décoration de la façade du bâtiment abritant la pompe de La Samaritaine sur le Pont Neuf à Paris.

De 1721 à 1738, Frémin travaille à Madrid, où le roi d'Espagne Philippe V lui commande la décoration de son Palais royal de la Granja de San Ildefonso.

Il commence une collection d'estampes rassemblées en atlas, par son fils, Claude-René Frémin (né en 1716), marquis de Sy et son petit-fils Alexandre César Annibal Frémin de Sy, chevalier de st-Louis, maréchal de camp (1745-1821). Les estampes sont aujourd'hui conservées à la Médiathèque Voyelles[1].

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]