Gaspard et Balthazar Marsy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marsy.

Gaspard et Balthazar Marsy (Gaspard : 1624 à Cambrai en France - 1681 ; Balthazar : 1628 à Cambrai en France - 1674) sont deux frères, tous deux sculpteurs français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bassin de Latone, Jardins du château de Versailles

Leur père Jaspar Marsy, né en 1600 à Salesches et mort en 1674, était le sculpteur principal de la ville de Cambrai. On lui doit le transept et le cloître de l'ancienne abbaye Saint-Aubert (actuelle église Saint-Géry de Cambrai), les chapelles de l'ancienne cathédrale Notre-Dame de Cambrai et de l'église Saint-Géry, ainsi que le décor de la façade et de la nef de l'église Saint-Martin du Cateau. L'église Saint-Géry de Cambrai possède toujours le jubé qu'il réalisa en 1632. Une statue de sainte Agnès est visible au musée des beaux-arts de Cambrai[1].

Les frères Gaspard et Balthazar s'établirent à Paris en 1648[2], où ils travaillèrent surtout pour le Roi (Tuileries) et en particulier au château de Versailles.

Il est difficile de faire la distinction entre le travail de chacun des frères qui travaillèrent pour l'essentiel en binôme.

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

Ils sculptèrent le tombeau de Casimir, roi de Pologne, situé dans l'église Saint-Germain-des-Prés[3].

On leur doit surtout le groupe sculpté du bassin de Latone (1668-1670), pièce maîtresse du parc de Versailles, qui représente un épisode de la vie de la déesse Léto, rapporté par Ovide[4].

Fontaine du géant Encelade
Fontaine du géant Encelade

La déesse, mal reçue par les paysans de Lycie, qui cherchent à l'empêcher de donner à boire à ses deux enfants, Apollon et Artémis, implore la protection de Zeus, le père de ses enfants. Celui-ci donne le pouvoir à la déesse de transformer les paysans en grenouille. La composition pyramidale, qui place Léto au centre, contre laquelle se blottissent ses enfants, et les paysans, en cours de métamorphose, en cercles concentriques autour d'elle, est particulièrement réussie.

Les années suivantes, les deux frères réalisent également des sculptures pour deux bassins : Bacchus ivre (1673-1675) et le géant Encelade (1672-1676).

Ils réalisèrent également Le Point du jour, le quadrige d'Apollon, le bassin du Dragon et des représentations des Mois sur la façade du château.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Les Marsy, père et fils », sur le site de l'Office de tourisme du Cambrésis (consulté le 5 juillet 2016).
  2. Thomas Hedin, in: Oxford Art Online
  3. page 16 de Musée de peinture et de sculpture ou Recueil des principaux tableaux, statues et bas-reliefs des collections publiques et particulières de l'Europe. Dessiné et gravé à l'eau-forte par Réveil, avec des notices descriptives, critiques et historiques par Louis et Réné Ménard
  4. Ovide, Les Métamorphoses, Livre sixième

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François Souchal, French Sculptors of the 17th and 18th Centuries: The Reign of Louis XIV., vol. III/IV 1987/1993.
  • Thomas Hedin, The Sculpture of Gaspard and Balthazard Marsy, Columbia (University of Missouri Press) 1983.
  • Dictionnaire du grand siècle, Fayard, Paris, 1990

Sur les autres projets Wikimedia :