Regionalverkehr Bern-Solothurn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Regionalverkehr Bern-Solothurn
RBS
Ligne de Berne à Soleure
via Worb Dorf et Worblaufen
image illustrative de l’article Regionalverkehr Bern-Solothurn
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Historique
Mise en service 1898 – 1922
Caractéristiques techniques
Numéro officiel 295  307  308
Longueur 56 km
Écartement Voie métrique (1,000 m)
Électrification 600 V continu
Ligne 6
1 250 V cc
autres lignes
Trafic
Trafic voyageurs

Le Regionalverkehr Bern-Solothurn (RBS) est une entreprise ferroviaire suisse dont la ligne de 56 km est à voie métrique (1 000 mm), reliant Berne à Soleure en passant par Zollikofen.

Historique[modifier | modifier le code]

Logo.

La compagnie actuelle est née de la fusion en 1984, du Solothurn-Zollikofen-Bern-Bahn (SZB) et des Vereinigten Bern-Worb-Bahnen (chemins de fer réunis Berne-Worb ; VBW).

Soleure-Zollikofen-Berne (SZB)[modifier | modifier le code]

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, en 1922, le SZB est également le produit de la fusion du Chemin de fer électrique Elektrischen Schmalspurbahn Solothurn-Bern (ESB) et du Bern-Zollikofen-Bahn (BZB). L'ouverture à l'exploitation a été effectuée le 13 septembre 1912 pour le tronçon Berne-Zollikofen et le 9 septembre 1916 pour la liaison Soleure-Zollikofen. Le 26 novembre 1965, la ligne de 36,4 km fait son entrée souterraine dans la ville de Berne[1].

Berne-Worb Bahn (VBW)[modifier | modifier le code]

Les VBW sont nés de la fusion en 1927, des Chemins de fer Berne-Muri-Gümligen-Worb (BWB) ouverts à l'exploitation le 21 octobre 1898 et du Worblental (WT), ligne ouverte le 3 juillet 1913[1].

Réseau[modifier | modifier le code]

Le plan du réseau est disponible sur ce lien

RegioExpress[modifier | modifier le code]

S-Bahn de Berne[modifier | modifier le code]

Tramway de Berne[modifier | modifier le code]

  • 6 Fischermätteli – BerneMuri bei Bern – Gümlingen – Rüfenacht – Worb Dorf

Lignes de bus[modifier | modifier le code]

  • 33 Worblaufen – Reichenbach – Bremgarten
  • 34 Unterzollikofen – Hirzenfeld
  • 36 Breitenrain – Worblaufen – Zollikofen – Münchenbuchsee
  • 38 Schönbühl – BäriswilMattstetten
  • 40 Kappelisacker – Papiermühle – Breitenrain – Schosshalde – Egghölzli – Muri – Allmendingen/ Sonnenfeld
  • 41 Kappelisacker – Papiermühle – Breitenrain
  • 43 Ittigen (Talgut Zentrum) – Kappelisacker – Talgut Zentrum
  • 44 Gümligen Sonnenfeld – Ostermundigen – Bolligen
  • 46 Bolligen – Habstetten
  • 47 Bolligen – Krankenheim (– Lindenburg)
  • 48 Papiermühle – Kappelisacker – Lutertal – Habstetten – Papiermühle

Matériel roulant ferroviaire[modifier | modifier le code]

Automotrices Numéros Nbre Affectation Année de
construction
Constructeur(s) Remarques Photo
Be 4/8
Mandarinli[2]
41-61 20 S7, S8 1974-78 SIG BBC
  • 16 transformées en Be 4/12 par adjonction d'une voiture intermédiaire (Stadler/Bombardier, 2001-2002)
  • N° 42, 43, 45, 58 toujours en Be 4/8
  • Be 4/12 44 ferraillée
Be 4-12 48 bei Bolligen.jpg
Be 4/10
Blaue Bähnli[3]
81-89 9 Tram 6
(Muritram)
1987-88 SWS SWP SIG
BBC-ABB
  • transformées en Be 4/10 par adjonction d'une voiture intermédiaire (Stadler, 2010)
  • Utilisées sur la ligne 6 du tramway de Berne depuis la reprise de l'ancienne ligne G Berne-Worb par Bernmobil en 2010.
RBS01wiki.jpg
ABe 4/12
LaPrima[4]
63, 64, 67, 68, 71 5 RE 1992-93 SWA SIG ABB
  • ex-Be 4/8, transformées par adjonction d'une voiture intermédiaire (1992-93, 2001)
RBS-ABe12-Jeg.jpg
Be 4/12
Seconda[5]
62, 65, 66, 69, 70, 72 6 S7, S8, S9 2010-2013 (1992-93) SWA SIG ABB RBS
  • ex-Be 4/8 et ABe 4/12
  • transformées par adjonction d'une voiture intermédiaire (1994-95)
  • déclassées entre 2010 et 2013
RBS-ABe12-Jeg.jpg
RABe 4/12
NExT[6]
21–34 14 (pas toutes livrées) RE 2009/2013 Stadler Rail
  • 8 RABe 4/12 27-34 en livraison
RBS-25.JPG

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Les Chemins de fer privés suisses, Éditions Avanti, Fritz Bandi, 1979
  2. Mandarinli sur RBS.ch
  3. Blaue Bähnli « Copie archivée » (version du 16 juillet 2011 sur l'Internet Archive) sur RBS.ch
  4. LaPrima sur RBS.ch
  5. Seconda sur RBS.ch
  6. NExT « Copie archivée » (version du 25 octobre 2016 sur l'Internet Archive) sur RBS.ch

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]