Raymond de Toulouse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Raymond de Toulouse ou Raymond Gayrard (Toulouse, première moitié du XIe siècle - 3 juillet 1118) était un laïc qui a consacré sa fortune à la charité. Il a dirigé les œuvres de l'actuelle basilique Saint Sernin. Il est vénéré comme saint par l'Église catholique ; comme architecte, il fait partie des figures connues les plus importantes de l'art roman.

Biographie[modifier | modifier le code]

Raymond Gayrard était d'origine modeste et a été chantre de la basilique Saint-Sernin de Toulouse. Devenu veuf, il s'est consacré à la vie religieuse, en restant chaste et se consacrant au service des nécessiteux et répartissant entre eux les rentes de ses propriétés.

Il a aussi consacré une part de sa fortune à la construction de ponts sur l'Hers. Il a été nommé chanoine de la basilique Saint-Sernin, maître de son école et prévôt de l'abbaye annexe. L'affluence des pèlerins sur la tombe de saint Saturnin de Toulouse fit que la basilique ancienne devint trop petite ; afin que les pèlerins pussent disposer d'un bâtiment plus capable, Raymond, déjà chanoine, a destiné des ressources à la construction de la nouvelle basilique (l'actuelle) Saint-Sernin, dont les travaux ont commencé vers 1078. Raymond a été l'operarius ou directeur des travaux. En 1096, le pape Urbain II a consacré l'église, encore inachevée, mais avec le transept et la façade terminés. À la mort de Raymond, une bonne part des nefs latérales et une partie de la nef centrale, à la hauteur des fenêtres, étaient débâties.

Entre 1071 et 1080, il a fondé un hôpital pour les malades pauvres dans un bâtiment offert par un particulier, le Père Benézet, et réussit à ce que l'évêque Isarn et le comte Guillaume de Toulouse assignent des rentes pour le financer. L'hôpital devint ultérieurement le Collège Saint-Raymond, en devenant une institution importante dans la ville.

Mort et vénération[modifier | modifier le code]

Il est mort à Toulouse le . Il est enterré dans la chapelle de l'hôpital qu'il avait fondé. Rapidement on lui attribua des miracles par son intercession et il a été canonisé en étant connu comme Saint Raymond de Toulouse.

Liens externes[modifier | modifier le code]