Ulvila

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ulvila
Héraldique
Héraldique
L'église de Ulvila
L'église de Ulvila
Administration
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Région Satakunta
Langue(s) parlée(s) unilingue finnois
Démographie
Population 13 540 hab.[1] (31 août 2012)
Densité 32 hab./km2
Géographie
Coordonnées 61° 26′ 00″ nord, 21° 54′ 00″ est
Altitude Min. 15 m
Max. 75 m
Superficie 42 252 ha = 422,52 km2 [2]
· dont terre 400,7 km2 (94,84 %)
· dont eau 21,82 km2 (5,16 %)
Rang superficie (246e / 336)
Rang population (83e / 336)
Histoire
Province historique Satakunta
Province Finlande occidentale
Fondation 1344
Droits de Cité depuis 1365 puis 2000
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte administrative de Finlande
City locator 14.svg
Ulvila

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte topographique de Finlande
City locator 14.svg
Ulvila

Ulvila, en suédois Ulvsby, est une ville du sud-ouest de la Finlande, dans la province de Finlande occidentale et la région du Satakunta.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par le large fleuve Kokemäenjoki, ce qui signifie rivière de Kokemäki en finnois.

La partie bordant la rivière fait partie de l'agglomération de Pori et est densément peuplée. Le reste de la commune est nettement plus sauvage.

Les communes voisines sont Pori à l'ouest, Noormarkku au nord, Lavia à l'est, Kokemäki et Harjavalta au sud-est et enfin Nakkila au sud.

Ulvila est traversée par la nationale 11.

Démographie[modifier | modifier le code]

Depuis 1980, l'évolution démographique d'Ulvila est la suivante[3]:

Année 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010
population 12 809 13 960 14 317 14 490 14 118 13 803 13 606

Histoire[modifier | modifier le code]

Ulvila est une des toutes premières villes du pays, une des six à avoir été fondées au Moyen Âge (en l'occurrence la troisième chronologiquement après Turku et Porvoo). La ville aurait été fondée en aval de la ville marchande de Teljä, présente dans de nombreux récits et légendes d'avant la colonisation suédoise mais jamais retrouvée par les archéologues.

Teljä a certainement été abandonnée car en raison du glissement vers l'ouest de la côte dû à l'isostasie l'embouchure de la Kokemäenjoki s'est déplacée.

Ulvila est officiellement fondée à l'embouchure du fleuve, au niveau d'un village déjà existant, par le roi Albert de Suède en 1365.

Ville la plus au nord du royaume de Suède, elle reçoit le monopole du commerce sur le Golfe de Botnie et devient rapidement immensément riche. Mais son apogée du XVe siècle sera suivi d'un rapide déclin. En 1550, Gustave Ier Vasa fonde Helsinki en 1550 et ordonne aux habitant d'Ulvila de s'y installer. Quand l'ordre est annulé en 1557, les habitants reviennent pour trouver un port totalement ensablé par les effets de l'isostasie.

L'année suivante, les droits de cité d'Ulvila sont annulés et transférés à une nouvelle ville 7 km en aval: Pori. La ville tombe dans l'oubli pendant une longue période. Les ruines de la cité morte mettent du temps à s'effacer, ne disparaissant sous les cultures qu'au cours du XVIIIe siècle. Les ruines furent fouillées et le terrain largement analysé au cours des années 1970 ce qui a permis aux archéologues d'avoir un éclairage unique sur une ville médiévale bloquée brutalement dans son évolution.

Ulvila recommence à se développer au XIXe siècle, récoltant quelques miettes de l'industrialisation de Pori. En particulier 1870 voit l'ouverture de la très importante tannerie de cuir de Friitala, autour de laquelle la nouvelle cité est édifiée. Cette usine existe toujours, mais ne compte plus qu'une vingtaine de salariés contre 1 500 à l'âge d'or.

Ces industries entraînent l'émergence d'une classe ouvrière très remuante. Les habitants se rallient massivement aux gardes rouges lors de la Guerre civile de 1918. Les rouges vaincus, la commune perdra 250 habitants dans les combats, les camps de prisonniers et les règlements de compte.

La ville accueille 1 000 évacués du village carélien de Hiitola cédé à l'URSS en 1944. Depuis la fin de la Guerre de continuation, elle a connu une croissance soutenue en raison de sa proximité avec Pori et de sa mine de cuivre.

Ulvila a retrouvé ses droits de cité en 2000 et fusionné en 2005 avec la municipalité rurale de Kullaa.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]