Rage (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rage.
 Ne doit pas être confondu avec Rage Against the Machine.
Rage
Description de cette image, également commentée ci-après

Rage sur scène en 2015, devant une foule excitée.

Informations générales
Surnom Avenger
Pays d'origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre musical Power metal, speed metal, heavy metal, metal progressif, metal symphonique
Années actives Depuis 1984
Labels Gun Records, Noise Records
Site officiel www.rage-official.com
Composition du groupe
Membres Peavy Wagner
Marcos Rodriguez
Vassilios Maniatopoulos

Rage est un groupe de heavy metal allemand, originaire de Herne, dans le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Il est formé en 1984 par son chanteur, bassiste et leader Peter Wagner dit Peavy. Tout d'abord baptisé Avenger, il ne prend son nom définitif qu'en 1986.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (1984–1992)[modifier | modifier le code]

Rage en 1993 - de gauche à droite : Peavy, Chris, Manni.

Tout commence en 1984 lorsque Peter Wagner forme le groupe Avenger. Après avoir sorti deux disques, l'album Prayer of Steel et l'EP Depraved to Black, Avenger se rebaptise Rage et sort l'album Reign of Fear. Le 11 mai 1987, ils publient l'album Execution Guaranteed au label Noise Records. La même année, ils publient leur premier clip Down By Law et revient avec une nouvelle formation incluant Manni Schmidt et Chris Efthimiadis.

Les albums sortent alors régulièrement au rythme de un par an et le groupe enchaîne les premières parties de concerts avec Running Wild, U.D.O., Motörhead ou encore Saxon. À partir de 1988 et la sortie de Perfect Man, Rage commence à rencontrer un succès d'estime en Allemagne. En décembre 1988, le chanteur Dave Lloyd jouera avec Marillion, alors en panne de frontman, à Liverpool, mais il ne sera jamais question qu'il rejoigne le groupe et Marillion expliquera qu'il s'agissait d'un dépannage amical.

En 1992, les musiciens obtiennent enfin une reconnaissance internationale avec l'album Trapped et une tournée triomphale au Japon. Succès renouvelé l'année suivante avec The Missing Link.

Lingua Mortis et Ghosts (1994–1999)[modifier | modifier le code]

En début 1994, le guitariste Manni Schmidt quitte le groupe, et Peavy Wagner forme une nouvelle formation avec Sven Fischer et le frère de Chris Efthimiadis, Spiros Efthimiadis. Rage enregistre ensuite un album spécial 10 ans intitulé 10 Years in Rage, le dernier album distribué par Noise Records. Rage signe avec Gun Records la même année, et publie l'album Black in Mind, qui suit d'une tournée à l'international.

L'album Lingua Mortis est enregistré en 1996, le tout premier disque de heavy metal allemand à inclure un orchestre symphonique, en l'occurrence l'Orchestre Philharmonique de Prague. Ils le jouent en live la même année à Kufstein, en Autriche. Rage et l'orchestre embarque ensuite dans une tournée spéciale Noël et en tournée européenne. En mars 1998, Rage publie son treizième album XIII, qui fait participer la Lingua Mortis Orchestra, et atteint les classements musicaux. XIII atteint la 272e place du top 500 meilleurs albums rock et heavy metal de tous les temps, effectué par le magazine Rock Hard[1].

Après l'album XIII, en 1999, Rage de travailler avec la Lingua Mortis Orchestra pour leur nouvel album Ghosts. L'album Ghosts fait suite à un important changement de personnel. Peavy, seul rescapé de la formation d'origine, recrute le multi-instrumentiste biélorusse Victor Smolski et le batteur américain Mike Terrana. Le trio joue pour la première fois en concert au festival Wacken Open Air de Eindhoven en août 1999 et présente à cette occasion son nouvel album Welcome to the Other Side.

Années actives (2000–2014)[modifier | modifier le code]

Rage à Bochum en 2008.

Les deux albums suivants Unity et Soundchaser rencontrent un accueil enthousiaste. Les tournées de 2002 avec Primal Fear et 2003 avec Helloween confirment d'ailleurs la popularité du groupe. En 2004, Rage célèbre son vingtième anniversaire en sortant un album live, disponible en CD et DVD, retraçant son histoire à travers des morceaux de différentes époques.

En 2006, le groupe sort l'album Speak of the Dead, un album toujours dans la lignée des précédents, mêlant morceaux classiques et morceaux heavy metal. En 2007, le groupe tourne en Europe avec l'orchestre, et effectue notamment une performance au Wacken Open Air d'août en face de 80 000 spectateurs ; l'événement est filmé et publié en DVD comme bonus de leur nouvel album, Carved in Stone, qui est publié le 22 février 2008. En 2009, le groupe participe au Bundesvision Song Contest le 13 février[2]. Le groupe y atteint la troisième place.

Le 24 février 2012 sort l'album 21. En 2013, les membres forment le projet d'orchestre Lingua Mortis Orchestra[3], qui publie son premier album, LMO, le 2 août 2013[4]. Il s'agit d'un album-concept parlant de la persécution des sorcières à Gelnhausen, plus particulièrement ce qu'a vécue une certaine Elisabeth Strupp[5],[6].

Nouvelle ère (depuis 2015)[modifier | modifier le code]

En février 2015, le groupe annonce la fin de la formation actuelle, notamment le départ de Victor Smolski présent dans le groupe depuis 15 ans pour « des raisons de divergences personnelles et musicales[7]. » Par la même occasion, le dernier batteur en date, André Hilgers quitte également le groupe[8]. À noter que depuis 2014, le fondateur de Rage, Peavy Wagner monte un groupe parallèle, nommé Refuge, avec deux anciens membres de Rage, Manni Schmidt, et Christos Efthimiadis afin de rejouer d'anciens titres époque 1988-1993. Cette formation publie l'EP My Way en janvier 2016[9].

Le 10 juin 2016, le groupe publie son nouvel album, The Devil Stikes Again L'album est annoncé en février 2016[10]. L'album est relativement bien accueilli par la presse spécialisée[11],[12],[13].

Style musical[modifier | modifier le code]

La musique de Rage peut-être qualifiée de heavy metal mélodique, voire symphonique sur les albums contenant des parties de musique classique jouées par orchestre. Elle a cependant sa personnalité bien affirmée et ne peut de ce fait être rapprochée de la vague mélodique allemande engendrée par Helloween et Gamma Ray. Durant les années 1980, la musique du groupe ne se démarquait pas du reste de la production heavy-metal et thrash-metal de l'époque et pêchait par son manque d'originalité, au même titre que celle de son compatriote Grave Digger. La presse musicale était même régulièrement très sévère. À force de persévérance, le groupe impose peu à peu son style mélodique et travaillé. L'album Trapped sorti en 1992 marque une étape dans l'accomplissement artistique du groupe. Le public ne s'y trompe d'ailleurs pas et la reconnaissance suit rapidement.

La qualité est par la suite toujours au rendez-vous à chaque nouvelle réalisation, mais c'est réellement l'arrivée de Victor Smolski et Mike Terrana qui impose définitivement le groupe comme référence. Même si Rage n'est pas le plus gros vendeur de sa catégorie, la presse ne tarit pas d'éloges à son égard et il possède une base de fans solide.

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Peter « Peavy » Wagner – chant, basse (depuis 1984)
  • Marcos Rodriguez – guitare, chant (depuis 2015)
  • Vassilios « Lucky » Maniatopoulos – batterie, chant (depuis 2015)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Alf Meyerratken – guitare (1985)
  • Thomas Grüning – guitare (1985–1986)
  • Jochen Schröder – guitare (1985–1987)
  • Jörg Michael – batterie (1985–1987)
  • Rudi Graf – guitare (1987)
  • Manni Schmidt – guitare (1988–1994)
  • Chris Efthimiadis – batterie (1988–1999)
  • Ulli Cohler - clavier (1990)
  • Spiros Efthimiadis – guitare (1994–1999)
  • Sven Fischer – guitare (1994–1999)
  • Christian Wolff - clavier (1996–1999)
  • Victor Smolski – guitare (1999–2015)
  • Mike Terrana – batterie (1999–2006)
  • André Hilgers – batterie (2007–2015)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1985 : Prayer of Steel (sous le nom Avenger)
  • 1986 : Reign of Fear
  • 1987 : Execution Guaranteed
  • 1988 : Perfect Man
  • 1989 : Secrets in a Weird World
  • 1990 : Reflections of a Shadow
  • 1992 : Trapped!
  • 1993 : The Missing Link
  • 1994 : Ten Years in Rage
  • 1995 : Black in Mind
  • 1996 : Lingua Mortis
  • 1997 : End of All Days
  • 1998 : XIII
  • 1999 : Ghosts
  • 2001 : Welcome to the Other Side
  • 2002 : Unity
  • 2003 : Soundchaser
  • 2006 : Speak of the Dead
  • 2008 : Carved in Stone
  • 2010 : Strings to a Web
  • 2012 : 21
  • 2013 : Lingua Mortis Orchestra (avec l'Orquestra Barcelona Filharmonia)

Singles et EPs[modifier | modifier le code]

  • 1985 : Depraved to Black (Avenger)
  • 1989 : Invisible Horizons
  • 1991 : Extended Power
  • 1992 : Beyond The Wall
  • 1994 : Refuge
  • 1997 : Higher than the Sky
  • 1998 : In Vain - Rage in Acoustic vol.I, II, III

Albums live[modifier | modifier le code]

  • 1994 : Power of Metal (enregistrement public) (un double CD édité par le label Noise, le premier étant un enregistrement d'un concert de Gamma Ray, le second d'un concert du groupe Rage (probablement 1994) ; chaque CD contient en outre deux morceaux en concert de deux groupes peu connus (Helicon et Conception))
  • 1997 : Live From The Vault
  • 2004 : From The Cradle to the Stage
  • 2007 : Full Moon In St. Petersburg (concert du 20.05.2006 à St. Petersburg. Comprend un DVD du concert, un DVD bonus, et le CD du concert)

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1998 : The Best From The Noise Years
  • 2001 : Best of - All G.U.N. Years

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Rock Hard (Hrsg.). [Red.: Michael Rensen. Mitarb.: Götz Kühnemund] [...], Best of Rock & Metal die 500 stärksten Scheiben aller Zeiten, Königswinter, Heel, (ISBN 3-89880-517-4), p. 105.
  2. (en) « Metal-online.com », Metal-online.com,‎ (consulté le 22 octobre 2011).
  3. (de) RAGE - LINGUA MORTIS ORCHESTRA
  4. (de) LINGUA MORTIS ORCHESTRA – neues Album erscheint heute!
  5. (de) Lingua Mortis Orchestra feat. Rage - LMO - Metalnews.de.
  6. (de) Hammer Metal-Gitarrist auf Klassikpfaden. Victor Smolski: In Wacken direkt nach Alice Cooper
  7. « RAGE – Fin de la formation actuelle! », sur Nuclear Blast,‎ (consulté le 2 avril 2015).
  8. (en) « REFUGE Feat. RAGE's PETER 'PEAVY' WAGNER: Deal With FRONTIERS MUSIC Signed », sur Blabbermouth.net,‎ (consulté le 31 août 2016).
  9. (en) « New RAGE Lineup To Release 'My Way' EP In January »,‎ (consulté le 31 août 2016).
  10. (en) « RAGE To Release 'The Devil Strikes Again' Album In June », sur Blabbermouth.net,‎ (consulté le 31 août 2016).
  11. (en) « REVIEW: RAGE – “The Devil Strikes Again” », sur Metalwani (consulté le 31 août 2016).
  12. « THE DEVIL STRIKES AGAIN(2016) », sur MusicWave,‎ (consulté le 31 août 2016).
  13. « Rage - The Devil Strikes Again », sur metal-temple.com (consulté le 31 août 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :