Réserve naturelle nationale des pics du Combeynot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Réserve naturelle nationale des pics du Combeynot
Mont de Serre Chevalier - Hautes Alpes (4).JPG
Le col du Lautaret devant les pics de Combeynot
Géographie
Adresse
Coordonnées
Superficie
685 ha[1]
Administration
Type
Catégorie UICN
IV (aire de gestion des habitats ou des espèces)
Identifiant
Création
Administration
Site web
Localisation sur la carte de Provence-Alpes-Côte d'Azur
voir sur la carte de Provence-Alpes-Côte d'Azur
Green pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Green pog.svg

La réserve naturelle nationale des pics du Combeynot (RNN16) est une réserve naturelle nationale située en Provence-Alpes-Côte d'Azur. Classée en 1974, elle occupe une surface de 685 hectares et protège le versant nord des pics de Combeynot.

Localisation[modifier | modifier le code]

Périmètre de la réserve naturelle.

Le territoire de la réserve naturelle est dans le département des Hautes-Alpes, sur les communes du Monêtier-les-Bains et Villar-d'Arène et en bordure immédiate du parc national des Écrins et à proximité du col du Lautaret, où passe la route départementale 1091.

Histoire du site et de la réserve[modifier | modifier le code]

La réserve naturelle a été créée en 1974 pour permettre l'exploitation raisonnée du domaine skiable proche du col du Lautaret (domaine skiable fermé puis démantelé dans les années 2000-2010).

Écologie (biodiversité, intérêt écopaysager…)[modifier | modifier le code]

Le massif du Combeynot est constitué d’un cœur de granite enveloppé par du gneiss ; dans certaines zones, il présente un faciès volcanique. Il est séparé du massif du Pelvoux par le vallon d'Arsine, qui est une dépression sédimentaire. Son versant nord (combe de Laurichard) comporte notamment le glacier rocheux de Laurichard, formé de blocs et de pierre cimentés par de la glace. Entre les altitudes 1 820 et 3 150 m, le site présente des milieux variés, marqués par l'orientation nord du site et un micro-climat venteux, froid et enneigé. Dans cet espace, se trouvent des fourrés d'aulnes et de saules, des landes à rhododendrons et myrtilles, des éboulis, et, au bas des pentes et autour des sources de la Guisane, des prairies humides[2].

Flore[modifier | modifier le code]

La flore du site est variée et, parmi les 12 espèces protégées présentes sur le site, se trouvent la potentille du Dauphiné (Potentilla delphinensis) et l’ancolie des Alpes (Aquilegia alpina)[2].

Le jardin botanique alpin du col du Lautaret situé à proximité de cette réserve permet d'admirer 2000 espèces de plantes des Alpes et des montagnes des cinq continents dans un espace aménagé pour la visite.

Faune[modifier | modifier le code]

Le site abrite de nombreux vertébrés : les inventaires en recensent 84 espèces, dont 11 espèces de mammifères (dont des bouquetins), trois espèces de reptiles, une espèce d'amphibien et 70 espèces d'oiseaux. Parmi ces dernières, 27 sont des espèces d'oiseaux nicheurs. Le col du Lautaret et ses environs, dont la réserve, sont un passage important pour les migrations des animaux[2].

Intérêt touristique et pédagogique[modifier | modifier le code]

Administration, plan de gestion, règlement[modifier | modifier le code]

La réserve naturelle est gérée par le parc national des Écrins.

Outils et statut juridique[modifier | modifier le code]

La réserve naturelle a été créée par un décret du [3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • A. Reille et Ch. Bonnin Luquot, Guide des Réserves Naturelles de France, Delachaux et Niestlé, , 385 p. (ISBN 2-603-00611-8)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Muséum national d'Histoire naturelle, « Pics du Combeynot (FR3600016) », sur Inventaire national du Patrimoine naturel, 2003+ (consulté le 26 mars 2015)
  2. a b et c « Pics du Combeynot », sur www.reserves-naturelles.org (consulté le 7 février 2017)
  3. « Décret n°74-540 du 15 mai 1974 classant en réserve naturelle des sites contigus au parc national des Ecrins », sur Legifrance