Quentin Gilbert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Quentin Gilbert
Image illustrative de l’article Quentin Gilbert
Quentin Gilbert au rallye de Finlande 2013
Biographie
Date de naissance (29 ans)
Nationalité Drapeau de la France Française
Carrière professionnelle en rallye
Équipe Collectif Équipe de France Rallye
Statistiques
Dép. Vic. Pod. Scr.
WRC 10 0 0
WRC-2 4 1
WRC-3 6 2
Palmarès
1er 2e 3e
WRC-2 - - -
WRC-3 - - 1

Quentin Gilbert, né le à Neufchâteau (Vosges), est un pilote automobile français de rallye. Il fait ses débuts en WRC en 2012, lors du Rallye de France-Alsace 2012, au volant d'une Citroën DS3 R3T avec Rémi Tutelaire comme copilote[1]. Il a notamment fini troisième du WRC-3 en 2013 et a remporté la victoire au Rallye d'Alsace 2014, en WRC-2.

Biographie[modifier | modifier le code]

Quentin Gilbert est originaire de Châtenois (Vosges), commune où il a grandi. Son père est propriétaire de 2 garages (Renault et PSA) qui se situent également à Châtenois.

En 2013, il fait ses débuts en WRC-3, au volant d'une Citroën DS3 R3T. Il dispute également le Citroën Top Driver, une compétition organisée par le constructeur entre les Citroën DS3 R3T du WRC-3, dont le vainqueur remporte un programme en WRC-2 au volant d'une DS3 R5 de 4 roues motrices[2]. Toutefois la saison de Gilbert et de son copilote Renaud Jamoul est émaillée par de multiples incidents techniques[3]. Il finit tout de même troisième du championnat de WRC-3, avec une victoire au rallye de France[4].

En 2014, Quentin Gilbert signe en WRC-2 avec M-Sport[5]. Au rallye du Mexique, alors aux avant-postes, il abandonne à cause d'un radiateur endommagé[6]. Sa saison est émaillée par de multiples incidents, mais remporte la victoire en WRC-2 au Rallye d'Alsace 2014, après avoir bataillé tout au long du rallye avec le Portugais Bernardo Sousa (en)[7],[8].

En 2015, malgré une victoire en WRC-2 l'année précédente, il décide de relancer sa carrière en repartant du Championnat du monde des rallyes junior (JWRC) avec pour seule ambition le titre[9]. Gilbert commence la saison de manière idéale en remportant le rallye Monte-Carlo 2015 en WRC-3 / JWRC avec plusieurs minutes d'avance sur ses concurrents[10]. Sacré champion du monde junior en fin d'année 2015, il remonte en WRC-2, où il participe à plusieurs courses, finissant notamment sur le podium au Monte-Carlo, et où il est le meilleur pilote Citroën ; il participe au Rallye de Grande-Bretagne 2016 sur une DS3 WRC[11].

Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats en WRC[modifier | modifier le code]

Saison Entrée Voiture 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Pos. Points
2012 Collectif Équipe de France Rallye Citroën DS3 R3T MON SWE MEX POR ARG GRE NZL FIN GER GBR FRA
Ab.
ITA ESP NC 0
2013 Quentin Gilbert Citroën DS3 R3T MON SWE MEX POR
26
ARG GRE ITA
19
FIN
33
GER
40
AUS FRA
13
ESP GBR
16
NC 0
2014 Quentin Gilbert Citroën DS3 R3T MON
39
SWE MEX
Ab.
POR ARG ITA POL FIN GER AUS FRA ESP GBR NC* 0*

* Saison en cours

Résultats en WRC-2[modifier | modifier le code]

Voiture blanche, jaune et noire, de trois-quarts, dans un virage.
Quentin Gilbert, sur une spéciale du Rallye d'Alsace 2014, dans lequel il remporte la victoire en WRC-2
Saison Entrée Voiture 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Pos. Points
2014

Quentin Gilbert

Ford Fiesta R5

MON SWE MEX
Ab.
POR ARG
Ab.
ITA
6
POL FIN GER AUS FRA
1
ESP GBR 13e* 38*

* Saison en cours

Résultats en WRC-3[modifier | modifier le code]

Saison Entrée Voiture 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Pos. Points
2013 Quentin Gilbert Citroën DS3 R3T MON SWE MEX POR
3
ARG GRE ITA
3
FIN
5
GER
5
AUS FRA
1
ESP GBR 3e 75
2014 Quentin Gilbert Citroën DS3 R3T MON
1
SWE MEX POR ARG ITA POL FIN GER AUS FRA ESP GBR 8e* 25*

* Saison en cours

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Quentin Gilbert », sur ewrc-results.com (consulté le 8 mai 2014)
  2. « Citröen Top Driver - Règlement 2013 », sur boutique.citroenracing.com (consulté le 8 mai 2014)
  3. « Fin de saison en apothéose (Quentin Gilbert) », sur Fin de saison en apothéose (Quentin Gilbert), (consulté le 2 juillet 2014)
  4. « Quentin Gilbert concrétise », sur ffsa.org (consulté le 8 mai 2014)
  5. Pierre Tassel, « Quentin Gilbert en WRC-2 avec M-Sport », sur autohebdo.fr, (consulté le 8 mai 2014)
  6. « ES19- Dernière super-spéciale (Mexique) », sur http://www.rallye-sport.fr/, (consulté le 2 juillet 2014)
  7. « WRC - Gilbert vainqueur à domicile en WRC2 », sur nextgen-auto.com, (consulté le 5 octobre 2014)
  8. « Gilbert enfin sur la bonne voie », sur rallye-sport.fr, (consulté le 8 octobre 2014).
  9. Olivier Ferret, « WRC - Quentin Gilbert : objectif titre en FIA Junior WRC », sur nextgen-auto.com, (consulté le 21 janvier 2015)
  10. « Gilbert en favori », sur rallye-sport.fr, (consulté le 28 janvier 2015)
  11. « Quentin Gilbert (Citroën) lancé en WRC », sur lequipe.fr, (consulté le 27 octobre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :