Quentin Bell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Quentin Bell
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
FirleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Quentin Claudian Stephen BellVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Leighton Park School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Anne Olivier Bell (en) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Virginia Nicholson (en)
Miranda Bell (d)
Julian Bell (d)
Julian Bell (d)
Cressida Bell (en)
Cressida Bell (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Mouvement
Distinction
Archives conservées par
E.J. Pratt Library (d) (64)[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Quentin Bell grave.jpg
Vue de la sépulture.

Quentin Claudian Stephen Bell ( - ) est un écrivain et historien de l'art britannique, neveu de Virginia Woolf, fils de Clive et Vanessa Bell il fréquente dès l'enfance les membres du Bloomsbury dont John Maynard Keynes à Charleston Framhouse et à Gordon Square.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Clive et Vanessa Bell, née Stephen, Quentin Bell a écrit la biographie de sa tante, Virginia Woolf, ouvrage qui remporta le James Tait Black Memorial Prize, le Duff Cooper Prize et le Yorkshire Post Book of the Year Award. Il a consacré plusieurs ouvrages au Bloomsbury Group et à Charleston Farmhouse.

Après la guerre, soutenu par Anthony Blunt, qui fut un ami de son frère Julian Bell, il enseigna l'histoire de l'art au département des beaux-arts de l'université de Durham de 1952 à 1959, puis à l'université de Leeds. En 1964, il occupa la chaire Slade de l'université d'Oxford. Il enseigna l'histoire et la théorie de l'art à l'université de Hull en 1965, puis à l'université du Sussex de 1967 à 1975. Dans son livre Bloomsbury Recalled, Quentin Bell évoque sa relation et celle de son frère avec Anthony Blunt y compris après son identification comme espion [2].

Marié à Anne Olivier Popham, il eut trois enfants : Julian, Cressida et Virginia (épouse de William Nicholson).

Son frère aîné était le poète Julian Bell. La romancière Angelica Garnett, fille de Duncan Grant et de Vanessa Bell, était sa demi-sœur.

Quentin Bell est inhumé dans le cimetière de St Peter's Church, West Firle, Sussex de l'Est.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « https://discoverarchives.library.utoronto.ca/index.php/quentin-bell-fonds »
  2. (fr) Jean-Marc Siroën, Mr Keynes et les extravagants - tome 2 : Cambridge la rouge, Librinova, 2021

Voir aussi[modifier | modifier le code]

(fr) Jean-Marc Siroën, Mr Keynes et les extravagants, Librinova, 2021

Articles connexes[modifier | modifier le code]