Augustus John

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un peintre image illustrant britannique image illustrant un graveur
image illustrant un dessinateur ou un illustrateur image illustrant une personnalité image illustrant gallois
Cet article est une ébauche concernant un peintre britannique, un graveur, un dessinateur ou un illustrateur et une personnalité galloise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Portrait de Th. Ed. Lawrence, par Augustus John, National Portrait Gallery.

Augustus Edwin John, né le et mort le , est un peintre, dessinateur et graveur britannique.

Autour de 1910, il a participé de façon importante au postimpressionnisme en Angleterre, en faisant partie du Camden Town Group, fondé par Walter Sickert.

Plusieurs œuvres d'Augustus John sont exposées à la National Portrait Gallery de Londres, parmi lesquelles un portrait de Lady Ottoline Morrell et deux portraits de Lawrence d'Arabie, l'un sur toile et l'autre au crayon.

La liaison entre Ottoline Morrell et Augustus John a été évoquée en France au moment de l'achat de l'anneau présumé de Jeanne d'Arc par le Puy du Fou le . En effet, d'après le catalogue de vente[1], Ottoline Morrell lui aurait fait présent de la bague que le peintre aurait revendu en 1914 à Frederick Oates, collectionneur et par ailleurs Keeper of the King's Armouries (c'est-à-dire conservateur dans les Armureries du Roi, et non « Gardien des Armoiries royales » comme traduit erronément dans le communiqué du Puy du Fou).

Il a été élu membre de la Royal Academy (RA) le 5 décembre 1928[2] et a été fait membre de l'Ordre du Mérite britannique (OM) en 1942[3].

Sa sœur Gwen John était également peintre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Timeline Auctions, « Medieval Joan of Arc Devotional Ring with Casket and Documents », sur timelineauctions.com (consulté le 21 avril 2016).
  2. (en) A-Z&person=6071 Fiche sur le site de la Royal Academy of Arts
  3. London Gazette : n° 35586, p. 2478, 11-06-1942

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]