Weidenfeld & Nicolson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nicolson.

Weidenfeld & Nicolson (souvent abrégé en W&N ou Weidenfeld) est une maison d'édition britannique qui fait partie de l'Orion Publishing Group.

Histoire[modifier | modifier le code]

La maison d'édition Weidenfeld & Nicolson fondée à la fin des années 1940 par George Weidenfeld et Nigel Nicolson, s'est rendue célèbre en publiant des best-sellers controversés tels que Lolita de Vladimir Nabokov (1959) ou Portrait d'un mariage (1973), essai de Nigel Nicolson sur ses parents, Vita Sackville-West et Harold Nicolson. Nigel Nicolson dirigea la maison d'édition de 1948 à 1992.

Les premières années, Weidenfeld publia entre autres des essais d'Isaiah Berlin, Hugh Trevor-Roper et Rose Macaulay, ainsi que des romans de Mary McCarthy et Saul Bellow. Les années suivantes, la maison a ajouté la parution de « beaux livres » à ses collections de littérature, d'histoire et de politique[1].

Weidenfeld a été l'une des premières acquisitions d'Orion Publishing après la création du groupe en 1991, et s'est développé d'une manière significative après ce rachat, puis après le rachat d'Orion par Hachette Livre en 1998[2].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. "Weidenfeld & Nicolson", A brief history of the Orion Publishing Group Orionbooks.co.uk. Retrieved February 20, 2009.
  2. "Foundation", A brief history of the Orion Publishing Group Orionbooks.co.uk. Retrieved February 20, 2009.

Référence de traduction[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]