Jean Iliopoulos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant  un physicien
Cet article est une ébauche concernant un physicien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Jean Iliopoulos
Jean Iliopoulos (Ecole Normale Supérieure) - Philippe Binant Archives.jpg

Jean Iliopoulos, École Normale Supérieure, Paris, 2009.

Fonction
Membre de l'Académie d'Athènes
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Membre de
Distinctions
Liste détaillée
Médaille Matteucci
Prix Paul-Langevin ()
Prix Jean-Ricard ()
Prix Sakurai ()
Prix Dirac (d) ()
Prix Dirac ()
High Energy and Particle Physics Prize (d) ()
Prix des trois physiciens ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Jean Iliopoulos est un physicien grec né en 1940 à Kalamata[1].

Diplômé de l'École Polytechnique d'Athènes en 1962[2], il se spécialise dans la physique théorique des hautes énergies et la physique des particules. Il est l'un des pionniers de la supersymétrie (c.f. terme de Fayet-Iliopoulos (en))[2].

Il est l'un des fondateurs, à l'École Normale Supérieure, du Laboratoire de Physique Théorique (LPTENS), qu'il dirige de 1991 à 1995 et de 1998 à 2002[2].

Jean Iliopoulos est membre de l'Académie des sciences depuis 2002[2].

En 2007, il obtient le Prix Dirac pour sa prédiction (avec Sheldon Glashow et Luciano Maiani) du quark charme[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Jean Iliopoulos » dans Élémentaire, numéro 6, page 10
  2. a, b, c, d et e Jean Iliopoulos, physicien des particules - Médaillé Dirac 2007, 8 aout 2007

Liens externes[modifier | modifier le code]