Pump Up the Volume (MARRS)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pump Up the Volume
Description de l'image MARRS - Pump up the volume (frontal).jpg.
Single de MARRS
Sortie
Enregistré 1987
Durée 4:08 (7")
6:28 (12")
Genre House[1], acid house[2]
Format 7", 12", CD single
Auteur Steve Young, Martyn Young
Producteur John Fryer, Martyn Young
Label 4AD (international)
4th & B'way / Island / PolyGram (États-Unis)

Pump Up the Volume est un morceau musical et le seul single produit par le groupe britannique MARRS. Enregistré et publié en 1987, il devient numéro un des ventes dans plusieurs pays et est généralement considéré comme une étape importante dans le développement de la house music britannique et du sampling. Le titre de la chanson est directement emprunté d'un sample de I Know You Got Soul d'Eric B. and Rakim, publié quelques mois auparavant.

Historique[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Pump Up the Volume est le produit d'une collaboration difficile entre le groupe de musique électronique Colourbox et le groupe de rock alternatif A R Kane, tous deux produits par le label britannique indépendant 4AD. Cette liaison est suggérée par le fondateur du label, Ivo Watts-Russell, après que les deux groupes lui font part indépendamment de la possibilité de publier un disque inspiré par la house music américaine, qui commence alors à avoir un impact sur les hits parades britanniques.

La collaboration ne se déroule pas comme prévu. Une fois en studio, les méthodes de travail et les personnalités des deux groupes ne s'accordent pas. Le producteur John Fryer se retrouve au centre et incapable de résoudre les conflits. Ainsi, au lieu de travailler ensemble, les deux groupes finissent par enregistrer chacun une piste avant de la passer à l'autre pour d'éventuels retours. Colourbox crée Pump Up the Volume, une piste quasi-instrumentale dominée par les percussions et caractérisée par un sample d'Eric B. and Rakim qui lui donne son nom, tandis qu'A R Kane écrit Anitina (The First Time I See She Dance) dans un autre studio. Colourbox ajoute ensuite une boîte à rythmes et des effets sur Anitina, et A R Kane overdubbe quelques guitares aditionnelles sur Pump Up the Volume. Pour finir, les DJs Chris "C.J." Macintosh et Dave Dorrell ajoutent des samples et des effets de scratch.

Édition[modifier | modifier le code]

Les deux pistes sont publiées pour les clubs britanniques en juillet 1987 sur un White label anonyme et sans crédit d'auteur. Pump Up the Volume se révèle le côté le plus populaire et devient ainsi la piste la plus mise en avant. 4AD sort un single 12" (officiellement une double face A) le 24 août 1987. Elle entre dans le UK Singles Chart la semaine suivante à la 35e place, une performance remarquable pour un groupe inconnu, particulièrement sur 12". Toutefois, l'argument commercial majeur est donné par le remix qui sort une semaine plus tard. Ce remix ajoute de nombreux samples, comme des extraits de Public Enemy, Criminal Element Orchestra et The Bar-Kays. Au bout du compte, cette version remixée devient la version la plus connue du morceau : c'est celle-ci, et non l'originale, qui est éditée pour produire la version 7" destinée aux radios.

Problèmes juridiques[modifier | modifier le code]

Tandis que le disque monte dans les hits parades, le single rencontre des problèmes juridiques. Pump Up the Volume étant numéro deux, les producteurs Stock Aitken Waterman obtiennent une injonction contre le titre, objectant de l'utilisation d'un sample de leur single Roadblock. La distribution est suspendue plusieurs jours pendant que des négociations se mettent en place, qui garantissent la suppression du sample incriminé pour les éditions en dehors du Royaume-Uni.

Le sample en question consiste en 7 secondes d'une voix anonyme gémissant le mot « hey » ; selon Dave Dorrell, Stock, Aitken et Waterman n'auraient probablement jamais remarqué le sample, fortement déformé, s'il ne s'en était pas vanté lors d'une interview à la radio. Pete Waterman, du groupe de producteurs Stock, Aitken et Waterman, écrit toutefois une lettre ouverte à la presse musicale qualifiant le procédé de « vol total ». Certaines publications font alors remarquer que Waterman utilise une ligne de basse provenant de la chanson Trapped de Colonel Abrams sur leur chanson Never Gonna Give You Up de Rick Astley, en concurrence avec Pump Up the Volume dans les hits parades.

Malgré ces déboires, Pump Up the Volume passe deux semaines en tant que numéro un en octobre 1987 et rencontre le succès dans plusieurs autres pays, étant considérablement diffusé à la radio en Amérique, en Australie et en Europe.

Postérité[modifier | modifier le code]

Pump Up the Volume est l'un des premiers succès de house music britannique et marque un tournant dans la popularité du genre. Paid in Full d'Eric B. and Rakim, publié avant la piste de M|A|R|R|S, atteint les vingt meilleures places du top britannique en novembre. Si les deux singles empruntent énormément à Say Kids What Time Is It?, titre de Coldcut entièrement basé sur le sampling et ayant rencontré le succès au début de l'année 1987, Pump Up the Volume semble tout d'abord prendre l'industrie musicale au dépourvu. La première vague importante de house music britannique ne se produit pas avant février 1988, quatre mois après le succès de Pump Up the Volume.

Parmi les titres influencés par M|A|R|R|S, on trouve Beat Dis de Bomb the Bass, Theme from S'Express de S'Express et Doctorin' the House de Coldcut. À leur tour, ils influencent de nombreux imitateurs en Europe et aux États-Unis. L'usage intensif de samples s'éteint cependant rapidement, en partie des suites de contentieux pour l'usage non autorisé de samples. Les goûts changent également, les hits parades commençant à être dominés par l'acid house.

M|A|R|R|S ne retourne jamais en studio. Dans des interviews, les membres d'A R Kane se déclarent fiers d'avoir fait partie de M|A|R|R|S, mais n'éprouvent aucun désir de répéter l'expérience. Colourbox tente de continuer à utiliser le nom M|A|R|R|S, mais n'est pas disposé à payer les 100 000 £ qu'A R Kane revendique pour leur en laisser les droits exclusifs.

Samples[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant recense les samples utilisés dans Pump Up the Volume, ainsi que les versions dans lesquelles ils apparaissent. En effet, du fait de l'histoire judiciaire du morceau, les samples utilisés dans les différentes versions peuvent varier.

Piste[3] Origine Sample Version originale UK Version USA / Remix 12" Radio edit UK Radio edit USA Version Bonus Beats
Afrika Bambaataa et James Brown, Unity (Part Three - Nuclear Wildstyle) Unity, 1984 (12") Sample vocal (« Ah… »)
The Bar-Kays, Holy Ghost Holy Ghost, 1978 (12") Percussions et Moog
James Brown, Super Bad (Part One) Super Bad, 1970 (12") Sample vocal (« Watch me »)
Tom Browne, Funkin' for Jamaica (N.Y.) Love Approach, 1980 (LP) Trompette
Bobby Byrd, Hot Pants - I'm Coming, I'm Coming, I'm Coming[4] Hot Pants - I'm Coming, I'm Coming, I'm Coming, 1972 (7") Percussions
Choice M.C.'s and Fresh Gordon, Gordy's Groove Beat of the Street, 1985 (12") Sample vocal (« Oh yeah »)
Criminal Element Orchestra, Put the Needle to the Record Put the Needle to the Record, 1987 (12") Sample vocal (« Put the needle on the record when the drum beats go like this »)
Eric B. and Rakim, I Know You Got Soul (acapella version) I Know You Got Soul, 1987 (12") Sample vocal (« Pump up the volume, dance »)
Fab 5 Freddy et Beeside, Change le beat Street Music Material, 1984 (LP) Bip et sample vocal déformé (« Ah »)
D.ST and Jalal Mansur Nuriddin, Mean Machine Mean Machine, 1984 (12") Chant
Graham Central Station, The Jam Ain't No 'Bout-a'Doubt It, 1975 (LP) Percussions et samples vocaux répétés (« Hu, ha »)
Jimmy Castor Bunch, It's Just Begun It's Just Begun, 1972 (LP) Sample vocal (« It's just begun »)
Kool & The Gang, Jungle Jazz Spirit of the Boogie, 1975 (LP) Percussions
George Kranz, Din Daa Daa (Trommeltanz) Din Daa Daa, 1983 (12") Sample vocal (« Din daa daa… »)
Lovebug Starski and The Harlem World Crew, Positive Life Positive Life, 1981 (12") Sample vocal (« That's right, dude, this gotta be the greatest record of the year/Check it out »)
Bande-annonce pour Mars Needs Women Mars Needs Women, 1968 (film) Sample vocal (« Mars needs women »)
Montana Sextet, Who Needs Enemies (With a Friend Like You) Who Needs Enemies (With a Friend Like You), 1983 (LP) Voix
Nuance, Loveride Stop, Dance, Rap, Romance, 1985 (LP) Sample vocal (« Oh »)
Original Concept, Pump That Bass[5] Bite'n My Stylee, 1986 (12") Sample vocal (« Pump that bass »)
Pleasure, "Celebrate the Good Things" Get to the Feeling, 1978 (LP) Cor
Pressure Drop, Rock the House (You'll Never Be) Rock the House (You'll Never Be), 1983 (12") Sample vocal (« Rock the house »)
Public Enemy, You're Gonna Get Yours (My 98 Oldsmobile) Yo! Bum Rush the Show, 1987 (LP) Sample vocal (« You're gonna get yours »)
Run–D.M.C., Here We Go (Live at the Funhouse) Here We Go, 1985 (12") Sample vocal (« Aw, yeah »)
The Soul Children, I Don't Know What This World Is Coming To Wattstax: The Living Word, 1972 (LP) Sample vocal (« Brothers and sisters »)
Stock Aitken Waterman, Roadblock (7" version) Roadblock, 1986 (12") Sample vocal (« Hey ») par Chyna (Coral Gordon) et saxophone par Gary Barnacle)
Trouble Funk, Pump Me Up Drop the Bomb, 1982 (LP) Sample vocal (« Pump-pump me up »)
Fred Wesley and The J.B.'s, Introduction to the J.B.'s Doing It to Death, 1973 (LP) Sample vocal (« Without no doubt »)
Fred Wesley and The J.B.'s, More Peas Doing It to Death, 1973 (LP) Sample vocal (« Yeah, yeah »)
Whistle, (Nothing Serious) Just Buggin' Whistle, 1986 (LP) Sifflement
Dunya Yusin, Abu Zeluf[6] Music in the World of Islam, 1: The Human Voice, 1976 (LP) Voix

https://www.samples.fr/les-16-samples-de-pump-up-the-volume/

Pistes[modifier | modifier le code]

4AD[modifier | modifier le code]

Le label britannique 4AD édite Pump Up the Volume pour le Royaume-Uni et le reste du monde, à l'exception des États-Unis.

Single 12" (BAD 707)
No Titre Durée
1. Pump Up the Volume 5:08
2. Anitina (The First Time I See She Dance) 6:38
11:46
Single 12" Remix (BAD 707R)
No Titre Durée
1. Pump Up the Volume (Remix) 6:28
2. Anitina (The First Time I See She Dance) (Remix) 7:29
13:57
Single 7" (AD 707)
No Titre Durée
1. Pump Up the Volume (Radio edit) 4:08
2. Anitina (The First Time I See She Dance) (7" version) 5:02
09:10
Maxi single CD (BAD 707 CD)
No Titre Durée
1. Pump Up the Volume (Re-Mix) 6:27
2. Pump Up the Volume 5:07
3. Anitina (The First Time I See She Dance) 6:39
4. Anitina (The First Time I See She Dance) (Remix) 7:40
25:53
Maxi single CD États-Unis (AD 707 CD)
No Titre Durée
1. Pump Up the Volume (Radio edit) 4:07
2. Pump Up the Volume 7:10
3. Anitina (The First Time I See She Dance) 6:39
4. Pump Up the Volume (Bonus Beats) 4:47
5. Pump Up the Volume (Instrumental) 5:07
27:50

4th & B'way[modifier | modifier le code]

Le label 4th & B'way Records édite Pump Up the Volume aux États-Unis.

Single 12" États-Unis
No Titre Durée
1. Pump Up the Volume 7:10
2. Pump Up the Volume (Bonus Beats) 4:49
3. Pump Up the Volume (Instrumental) 5:04
4. Anitina (The First Time I See She Dance) 4:20
21:23
Maxi single 12" États-Unis
No Titre Durée
1. Pump Up the Volume 7:10
2. Pump Up the Volume (Bonus Beats) 4:49
3. Pump Up the Volume (Instrumental) 5:04
4. Pump Up the Volume (Radio edit) 4:06
5. Anitina (The First Time I See She Dance) 4:20
25:29
Cassette États-Unis
No Titre Durée
1. Pump Up the Volume 7:10
2. Pump Up the Volume (Bonus Beats) 4:49
3. Pump Up the Volume (Instrumental) 5:04
4. Pump Up the Volume (Radio edit) 4:06
5. Anitina (The First Time I See She Dance) 4:20
25:29

Les Feux de la nuit[modifier | modifier le code]

Une version alternative est utilisée pour le film Les Feux de la nuit (Bright Lights, Big City) en 1988. Elle utilise une voix féminine en intro disant : « Yo all you homeboys out in Bronx, this one's for you ».

Cette version figure sur la bande originale du film :

Bright Lights, Big City: Original Motion Picture Soundtrack
No Titre Durée
10. Pump Up the Volume (U.S. Radio Edit) 4:08

Classements et certifications[modifier | modifier le code]

Classements hebdomadaires[modifier | modifier le code]

Classement (1987–1988) Meilleure
position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[7] 2
Drapeau de l'Australie Australie (Kent Music Report)[8] 6
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[9] 4
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop 50 Singles)[10] 4
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre VRT Top 30)[11] 1
Drapeau du Canada Canada (100 Singles)[12] 1
Drapeau de l'Espagne Espagne (AFYVE)[13] 6
Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard Hot 100)[14] 13
Drapeau des États-Unis États-Unis (Cash Box)[15] 15
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot Black Singles)[14] 8
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot Dance Club Play)[14] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot Dance Music/Maxi-Singles Sales)[14] 2
Drapeau de la France France (SNEP)[16] 9
Drapeau de l'Irlande Irlande (IRMA)[17] 5
Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)[18] 1
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RIANZ)[19] 1
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Nederlandse Top 40)[20] 1
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Single Top 100)[21] 2
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Singles Chart)[22] 1
Drapeau de la Suède Suède (Sverigetopplistan)[23] 14
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[24] 3

Classements de fin d'année[modifier | modifier le code]

Classement (1987) Position
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop 50)[25] 22
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Nederlandse Top 40)[26] 10
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Single Top 100)[27] 19
Classement (1988) Position
Drapeau de l'Australie Australie (ARIA)[28] 45
Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)[29] 5

Certifications[modifier | modifier le code]

Pays Certification Date Ventes
Drapeau du Canada Canada[30] Disque de platine Platine 18 mars 1988 10 000
Drapeau des États-Unis États-Unis[31] Disque d'or Or 8 avril 1988 500 000
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni[32] Disque d'argent Argent 1er octobre 1987 200 000

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Sean Bidder, House: The Rough Guide, Rough Guides, (ISBN 978-1-8582-8432-3), p. 1990 :

    « M/A/R/R/S (...) were one of the first dance outfits to turn the British charts on to the sound of House music with their infectious single, "Pump Up the Volume", which reached #1 in August 1987. »

  2. (en) Tony Mitchell, Global Noise: Rap and Hip Hop Outside the USA, Wesleyan University Press, , 352 p. (ISBN 978-0-8195-6502-0, lire en ligne), p. 98
  3. (en) « M|A|R|R|S », sur WhoSampled.com (consulté le 21 août 2013)
  4. « Rap Sample FAQ - Search results for “MARRS” », sur The-breaks.com, The Breaks
  5. « [Introspective] Re: We all feel better... x Beat Dis », sur Lists.jameslick.com (consulté le 21 août 2013)
  6. (en) « M|A|R|R|S's Pump Up the Volume sample of Dunya Yunis's Abu Zeluf », sur WhoSampled.com (consulté le 21 août 2013)
  7. (de) Charts.de – M|A|R|R|S - Pump Up The Volume. GfK Entertainment. PhonoNet GmbH. Consulté le 21 août 2013.
  8. (en) bulion, « Forum – ARIA Charts: Special Occasion Charts – CHART POSITIONS PRE 1989, part 2 », sur Australian-charts.com, Hung Medien (consulté le 21 août 2013)
  9. (de) Austrian-charts.com – M|A|R|R|S – Pump Up The Volume. Ö3 Austria Top 40. Hung Medien. Consulté le 21 août 2013.
  10. (nl) Ultratop.be – M|A|R|R|S – Pump Up The Volume. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 21 août 2013.
  11. (nl) « Pump Up The Volume – MARRS », sur Top30-2.radio2.be, VRT (consulté le 21 août 2013) : « Hoogste notering in de top 30 : 1 »
  12. (en) « Top Singles – Volume 47, No. 19, February 27 1988 », sur Collectionscanada.gc.ca, Library and Archives Canada (consulté le 21 août 2013)
  13. (es) Fernando Salaverri, Sólo éxitos: año a año, 1959–2002, Espagne, Fundación Autor-SGAE, , 1re éd. (ISBN 84-8048-639-2)
  14. a b c et d (en) « Pump Up the Volume – Awards », sur AllMusic, Rovi Corporation (consulté le 21 août 2013)
  15. (en) « CASH BOX Top 100 Singles – Week ending FEBRUARY 27, 1988 », sur Cashboxmagazine.com, (consulté le 26 septembre 2013)
  16. Lescharts.com – M|A|R|R|S – Pump Up The Volume. SNEP. Hung Medien. Consulté le 21 août 2013.
  17. (en) « The Irish Charts – All there is to know », IRMA (consulté le 21 août 2013)
  18. (it) « SINGOLI - I NUMERI UNO (1959-2006) (parte 3: 1980-1990) », sur It-charts.150m.com (consulté le 21 août 2013)
  19. (en) Charts.org.nz – M|A|R|R|S – Pump Up The Volume. RIANZ. Hung Medien. Consulté le 21 août 2013.
  20. (nl) Nederlandse Top 40 – M|A|R|R|S - Pump Up The Volume search results. Nederlandse Top 40. Stichting Nederlandse Top 40. Consulté le 21 août 2013.
  21. (nl) Dutchcharts.nl – M|A|R|R|S – Pump Up The Volume. Single Top 100. Hung Medien. Consulté le 21 août 2013.
  22. (en) Archive Chart. UK Singles Chart. The Official Charts Company. Consulté le 21 août 2013.
  23. (en) Swedishcharts.com – M|A|R|R|S – Pump Up The Volume. Singles Top 60. Hung Medien. Consulté le 21 août 2013.
  24. (en) Swisscharts.com – M|A|R|R|S – Pump Up The Volume. Schweizer Hitparade. Hung Medien. Consulté le 21 août 2013.
  25. (nl) « Jaaroverzichten 1987 », sur Ultratop.be/nl, ULTRATOP & Hung Medien / hitparade.ch. (consulté le 6 décembre 2013)
  26. (nl) « Single Top 100 over 1987 » [PDF], sur Top40.nl (consulté le 26 septembre 2013)
  27. (nl) « Jaaroverzichten – Single 1987 », sur Dutchcharts.nl, Hung Medien / hitparade.ch (consulté le 26 septembre 2013)
  28. (en) « ARIA Charts – End Of Year Charts – Top 50 Singles 1988 », sur Aria.com.au (consulté le 26 septembre 2013)
  29. (it) « I singoli più venduti del 1988 », sur HitParadeItalia.it, Creative Commons (consulté le 26 septembre 2013)
  30. (en) « Gold and Platinum Search », sur Musiccanada.com (consulté le 21 août 2013)
  31. « RIAA - Gold & Platinum Searchable Database - M/A/R/R/S », sur Riaa.com (consulté le 21 août 2013)
  32. « Certified Awards », sur Bpi.co.uk, British Phonographic Industry (consulté le 21 août 2013)