Le Cafard libéré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Cafard libéré
Pays Drapeau du Sénégal Sénégal
Langue Français
Périodicité Hebdomadaire
Genre Satirique
Diffusion 10 000 ex.
Date de fondation 1987
Ville d’édition Dakar

ISSN 0850-8267

Le Cafard libéré est un périodique satirique sénégalais, directement inspiré par Le Canard enchaîné[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Publié à Dakar par la Société générale d'édition, il a été fondé en 1987.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

C'est un journal d'informations générales en langue française. Sa parution est hebdomadaire et sa diffusion d'environ 10 000 exemplaires.

Il présente de nombreuses similitudes avec son modèle français : il paraît le mercredi, la maquette est la même (des cafards remplaçant les canards), les rubriques sont très semblables[1].

Le caricaturiste Alphonse Mendy, alias T. T. Fons, a été l'un de ses plus célèbres collaborateurs, notamment à travers son personnage Goorgoorlu.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Fallou Ngom, « Les variables sociolinguistiques dans le journal satirique sénégalais Le Cafard Libéré », The French Review, , vol. 75, no 5, p. 914-924.

Liens externes[modifier | modifier le code]