Province de Cao Bằng

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Province de Cao Bằng
Image illustrative de l'article Province de Cao Bằng
Administration
Pays Drapeau de la République socialiste du Viêt Nam Viêt Nam
Capitale Cao Bằng
Région Đông Bắc
ISO 3166-2 VN-04
Code d'appel 26
Démographie
Population 515 200 hab. (2012[1])
Densité 77 hab./km2
Ethnies Tày, Nùng, Yao, H'Mông, Kinh, Hoa, Sán Chay
Géographie
Superficie 672 460 ha = 6 724,6 km2
Liens
Site web Site officiel

Cao Bằng est une province (tỉnh) de la région du Nord-est du Viêt Nam. Son chef-lieu porte aussi le nom de Cao Bằng (en).

Histoire[modifier | modifier le code]

Province de Cao Bằng

Les premières traces dans l'Histoire remontent à l'Âge de bronze. À l'époque du royaume de Văn Lang, la province de Cao Bằng fait partie de la région de Vũ Định (avec la province de Thái Nguyên). La ville de Cao Bằng devient la capitale du royaume Âu Việt (en) des Tày au IIIe siècle av. J.-C.. Thục Phán, le roi d'Âu Việt, soumet le Văn Lang et forme le royaume d'Âu Lạc (dont la capitale est Cổ Loa).

Vers le Xe siècle, la région est fortifiée en raison de la proximité de la Chine. Durant les dynasties et Trần (1009-1400), les provinces de Cao Bằng et de Lạng Sơn formaient le châu (district) Quảng Nguyên. Le district de Quảng Nguyên est annexé au Đại Việt en 1039 lorsque l'empreur Lý Thái Tông chasse Nùng Trí Cao, le chef des Nùng et des Zhuang.

Sous la dynastie Lê, la province connaît des révoltes dans les années 1430. En 1527, Mạc Đăng Dung, un capitaine de la garde impériale, fait un coup d'État et tue l'empereur Lê Cung Hoàng qui était déjà son fantoche pour prendre sa place. Mạc Đăng Dung est chassé du pouvoir en 1533 et fait place à l'empereur Lê Trang Tông mais il s'enfuit de la capitale Đông Đô (maintenant Hanoi) et se réfugie dans la province de Cao Bằng où il fonde la dynastie Mạc qui règne sur la région avec le soutien de la dynastie Ming. La capitale de ce royaume se situe à Cao Bình, à 12 km au nord de la ville de Cao Bằng. En 1644, lorsque les Mandchous font tomber la dynastie Ming pour instaurer la dynastie Qing, les relations de la dynastie Mạc avec son voisin du nord changent. Au début des années 1660, royaume se compromet avec un gouverneur de province déloyal et en rétorsion, l'empereur Kangxi retire sa protection. Apprenant ceci, le régent Trịnh Tạc — l'empereur Lê Huyên Tông n'ayant alors pas de réel pouvoir — envahit la province de Cao Bằn et chasse les Mạc qui se réfugient en Chine. Les Mạc tentent de réinstaurer leur royaume en 1677 mais sont défaits.

La province a été utilisée comme bastion par le Vietminh durant la guerre d'indépendance contre les Français.

À l'automne 1950, devant la poussée des armées du général Giap, le général Carpentier, Commandant en chef des troupes françaises en Indochine, décide de faire évacuer les troupes et les ressortissants européens de la ville de Cao Bằng et de les ramener sur Lang Son, plus au sud, en les faisant transiter le long de la Route Coloniale n°4. L'opération tourne au désastre pour les Français dont les troupes sont anéanties dans une série d'embuscades dans la région de Dong Khe. Le Việt Minh remporte à cette occasion sa première grande victoire sur le Corps Expéditionnaire français.

Article détaillé : Bataille de la RC 4.

La province connaît également des combat au cours de la guerre sino-vietnamienne (1979).

Administration[modifier | modifier le code]

La province de Cao Bằng est constituée d'une municipalité (thành phố) Cao Bằng et de 12 districts (huyện)[2]:

  1. District de Bảo Lạc
  2. District de Bảo Lâm
  3. District de Hạ Lang
  4. District de Hà Quảng
  5. District de Hòa An
  6. District de Nguyên Bình
  7. District de Phục Hòa
  8. District de Quảng Uyên
  9. District de Thạch An
  10. District de Thông Nông
  11. District de Trà Lĩnh
  12. District de Trùng Khánh

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Population and population density in 2008 by province », General Statistics Office of Vietnam (consulté le 10 septembre 2014)
  2. « Administrative Unit, Land and Climate: Number of administrative units as of 31 December 2008 by province », General Statistics Office of the Government of Vietnam (consulté le 26 juin 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]