Đại Việt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grand Viêt
Đại Việt (vi)

10541802

Drapeau
Description de cette image, également commentée ci-après

L'est de l'Indochine vers 1100

Informations générales
Statut Monarchie absolue de droit divin (Mandat du Ciel)
Religion Bouddhiste
Histoire et événements
968 Đại Cồ Việt Établissement du royaume, suite aux troubles intervenus en Chine
1054 Đại Việt Règne du 3ème Empereur Lý Thánh Tông de la Dynastie Lý
1400 Fin de la Dynastie Trân, puis 7 ans de Dynastie des Hô En 1407, le pays est sous le joug de la Chine de la Dynastie Ming
1428 Đại Việt Souveraineté de l'Empire Vietnamien rétablie avec les Dynastie des Lê postérieurs
1802 Nguyễn Ánh se proclame Empereur de la Dynastie des Nguyễn
Empereurs
(1er) 968-979 Đinh Bô Linh
(Der) 1792-1802 Cảnh Thịnh

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le Đại Việt (大越 [ɗâjˀ vjə̀t],« le Grand Việt ») recouvre deux périodes la première de 1054 à 1400 à partir de la Dynastie Lý et encore de 1428 à 1804. En 1407, Vietnam tomba sous le joug de la Dynastie Ming, qui dura jusqu'en 1427, ils re baptisèrent le pays "Giao Chỉ". En 1428, Lê Lợi, le fondateur de la Dynastie Lê, libéra Giao Chỉ et une fois que la souveraineté de l'Empire vietnamien fut restauré, le Pays reprit le nom de "Đại Việt".

Histoire[modifier | modifier le code]

L'ancêtre du Đại Việt est le Đại Cồ Việt Royaume de 968 à 1054, mais tous deux ont constitué successivement l'ancien royaume d'Asie, celui du Viêt Nam.

Le Đại Việt a commencé à exister à partir de 1054, il a été créé par l'Empereur Lý Thánh Tông, le troisième représentant de la dynastie des Lý, petit fils de Lý Thái Tổ, premier représentant et fondateur de la dynastie Lý[1].


Đại Cồ Việt[modifier | modifier le code]

Hoa Lư - Capitale Impériale du Đại Cồ Việt

Le Đại Cồ Việt est créé en 968 par Đinh Bô Linh, premier Empereur ou fondateur de la dynastie des Đinh (968–980), dans la région du fleuve Rouge. En 939, Ngô Quyen se proclama roi, installa sa capitale à Co Loa (ancienne Capitale du IIIe siècle av. J.-C.), et institua un gouvernement centralisé. Ce fut le premier Etat vietnamien vraiment indépendant. Des seigneurs féodaux détenaient chacun une région. A la mort de Ngo Quyen en 944, douze seigneurs se partagèrent le pays et s'entre-déchirèrent. Partant de Hoa Lu (province actuelle de Ninh Binh), Đinh Bô Linh les défit successivement et en 967 unifia le pays. En 968, il se proclama roi et donna au pays le nom de Đại Cồ Việt, établit sa Capitale à Hoa Lu, réorganisa l'armée et l'administration prit comme conseillers des moines bouddhiques réputés. Đinh Bô Linh fut assassiné en 979. La Dynastie Song étaient arrivée au pouvoir en Chine et avait fermement l'intention d'envahir une fois de plus le Vietnam, déjà attaqué au Sud par les chams. Un général de valeur Lé Hoan fut appelé, en 981 il battit les chinois. Puis en 982, puis envahit le champa et sa Capitale Indrapura. Après cette période, un état indépendant et stable s'installa. C'est dans ces conditions, qu'en 1009, la dynastie des Ly monta au pouvoir. Le début de dynastie Lê (Vietnamien: Nhà Tiền Lê; Hán Nôm: 家前黎; prononcé [ɲâː tjə̂n le]) fut une dynastie qui gouverna le Vietnam après la Dynastie Đinh et avant la Dynastie des Lý.

La dynastie Lý gouverna pour un total de trois générations et fut connue pour avoir repoussé l'invasion chinoise de la Dynastie Song.

Đại Việt[modifier | modifier le code]

En 1054, Lý Thánh Tông troisième empereur de la dynastie Lý donna au Pays le nom de Đại Việt, auparavant le pays était baptisé Đại Cồ Việt (chữ Hán: 大瞿越[1]) depuis 968 et sa création par Đinh Bộ Lĩnh.
Jusqu'au XVe siècle, le Đại Việt coexiste avec le royaume du Champâ, au Sud. En 1400, Hô Quy Ly change le nom du pays en Đại Ngu.

En 1428, Lê Lợi rebaptise le pays Đại Việt, nom qui sera conservé jusqu'en 1802, date à laquelle Nguyễn Ánh se proclame empereur, prend le nom de Gia Long et unifie le pays sous le nom de Viêt Nam.

les dynasties du Đại Cồ Việt (939-1009)[modifier | modifier le code]

Les dynasties du Đại Việt (1054-1400)[modifier | modifier le code]

Domination de la Dynastie Chinoise Ming, Giao Chỉ[modifier | modifier le code]

Đại Việt 2ème période(1428-1804)[modifier | modifier le code]

Souveraineté retrouvée de l'Empire Vietnamien

Fin du nom Đại Việt[modifier | modifier le code]

Colonisation française[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Grâce aux archives impériales chinoises,

  • un Abrégé de l'Histoire du Đại Việt composé sous la dynastie des Trần (1377) est parvenu jusqu'à nous.
  • Lê Thanh Khoi, Histoire du Viêt Nam des origines à 1858, Sudestasie, Paris, 2001 ;
  • Nguyên Thê Anh, Le Đai Viêt et ses voisins, L'Harmattan, coll. « Travaux du Centre d'histoire et civilisations de la Péninsule Indochinoise », Paris, 1990 (ISBN 2738407269) ;
  • Anne-Valérie Schweyer, Le Viêt Nam ancien, Belles Lettres, coll. « Guide Belles Lettres des civilisations », Paris, 2005 (ISBN 2-251-41030-9) ;
  • (en) Keith W. Taylor, The Birth of Vietnam, University of California Press, Berkeley, 1991 (réédition) (ISBN 0-520-07417-3).
  • (en) & (de) Peter Truhart, Regents of Nations, K.G Saur Münich, 1984-1988 (ISBN 359810491X), Art. « Vietnamese Dynasties/Vietnamesische Dynastien », p.  1786-1790.
  • Jean-François Hubert - Le Vietnam des royaumes 1995 Cercle d’Art
  • Jean-François Hubert - L’âme du Vietnam 1996 Cercle d’Art
  • Jean-François Hubert - La fleur du pêcher et l'oiseau d'azur, Arts du Vietnam Catherine Noppe, Collectif - Jean-François Hubert Éditeur Renaissance du Livre (La)
  • Jean-François Hubert - Art du Vietnam et du sud-est asiatique
  • Nguyen Khac Vien - Vietnam une longue histoire Ed: GIOI 1re éd: 1987 - Dernière éd: 2012
  • Pierre Huard et Maurice Durand : Connaissance du Việt-Nam - Publication de l’École Française d'Extrême Orient édition 1954- réimpression 2010

Notes et Références[modifier | modifier le code]

  1. Anh Tuấn Hoàng Soie pour Argent : relations Néerlando-Vietnamienne, 1637-1700 2007 "Une Indépendance administrative Vietnamienne embryonnaire était établie et progressivement renouvelé cela repose sur une fondation solide pour le développement de l'Empire du Vietnamienne du Đại Việt (Great Việt) durant les Lý (1010−1226), Trần " Page 17 "En 1149, les marchands Javanais et les Siamois arrivèrent avides de faire du commerce avec le Đại Việt. La Dynastie Lý ouvrèrent le port de Vân Đồn dans la Province nord-Est de Quảng Ninh pour le commerce International.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]