Prendre un enfant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Prendre un enfant

Single de Yves Duteil
Sortie
Format single 45 tours
Auteur Yves Duteil
Label Pathé-Marconi-EMI

Clip vidéo

[vidéo] Prendre un enfant (archive INA, 1979) sur YouTube

Prendre un enfant est une chanson d'Yves Duteil issue de son album de 1977 Yves Duteil[1]. En 1978, elle a été sortie en single.

C'est l'une de ses chansons les plus connues.

Elle a été élue meilleure chanson française du XXe siècle, selon le mensuel Notre temps[réf. nécessaire] en 1987 et est arrivée en 1988 en tête d'un sondage organisé par la SACEM, RTL et Canal+, visant à déterminer le hit-parade des plus belles chansons du siècle[2].

Développement et composition[modifier | modifier le code]

La chanson a été écrite et composée par Yves Duteil lui-même[3].

Liste des pistes[modifier | modifier le code]

Single 7" 45 tours Pathé-Marconi-EMI 2C 008 - 14.607

A. Prendre un enfant (à Martine) (4:17)
B. Vole à tire d'ailes, nage à tire d'eau (2:05)[4]

Reprises[modifier | modifier le code]

La chanson a été adaptée en plusieurs langues.

Elle a été enregistrée, entre autres, par Monika Martin (en allemand sous le titre Gib einem Kind deine Hand), Benny Neyman (dans une version néerlandaise intitulée Ode aan Maastricht, qui ne garde pas le sens original de la chanson), Nana Mouskouri (en français et en allemand), Kids United avec Claudio Capéo, Paul Roelandt (en néerlandais sous le titre Neem eens een kind bij de hand), Monika Martin avec Yvann (en allemand), Stefanie Hertel (en allemand), Peter Reber et Nina, André Rieu (dans une version multilingue de Ode aan Maastricht, intitulée Ode to Maastricht), Vox Angeli[3], Joan Baez et Miriam Makeba.

Elle est également utilisée dans le film 37°2 le matin de Jean-Jacques Beineix, chantée par Vincent Lindon jouant le rôle d'un gendarme.

En 2013, le groupe de punk-rock Opium du peuple reprend la chanson sur leur album La Révolte des Opiumettes, en modifiant légèrement les paroles[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Yves Duteil - Yves Duteil at Discogs » (consulté le 12 décembre 2017)
  2. Biographie de Yves Duteil, RFI Musique.
  3. a et b « ultratop.be - Yves Duteil - Prendre un enfant » (consulté le 12 décembre 2017)
  4. « Yves Duteil - Prendre Un Enfant at Discogs » (consulté le 12 décembre 2017)
  5. « Album La révolte des Opiumettes », sur bandcamp.com, (consulté le 20 octobre 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]