Pozla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pozla
Pozla.jpg
Pozla en octobre 2016.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (40 ans)
Drapeau de la France Amiens
Nom de naissance
Rémi Zaarour
Nationalités
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinctions
Œuvres principales

Pozla, né Rémi Zaarour à Amiens en 1982, est un artiste franco-libanais, réalisateur de dessins animés, auteur et dessinateur de bandes dessinées et designer. Il est à la fois scénariste, illustrateur et coloriste[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Pozla tient son pseudonyme de ses années graffiti. Après un bac arts appliqués à Amiens, il étudie le dessin d'animation à l'ESAAT de Roubaix puis à l'école de l'image des Gobelins à Paris.

Il est successivement designer, animateur et réalisateur. Il participe aux films PersepolisUn monstre à ParisLe Chat du rabbin et Ernest et Célestine[1]. Il réalise courts métrages, génériques, clips, et co-réalise notamment la saison 2 de la série Lascars, puis il signe le générique du long métrage du même nom.

Dans le domaine de l'art urbain, il fait des collaborations avec Alëxone, Moke ou la revue Hey![1].

En 2008, il crée avec son collègue Eldiablo la série Monkey Bizness, dont le second volume est distingué par le prix Charlie Shlingo à Festival international de la bande dessinée d'Angoulême en 2014[2].

Atteint d'une maladie de Crohn sévère diagnostiquée tardivement, il tire de ses nombreux passages à l'hôpital un roman graphique d'environ 400 pages, Carnet de santé foireuse. Ce livre est récompensé par le prix spécial du jury, de nouveau à Angoulême en 2016[3],[4].

Il réside aujourd'hui (2021) dans le Val-d'Oise[1].

Publications[modifier | modifier le code]

  1. Arnaque, bananes et cacahuètes, 2010
  2. Les cacahuètes sont cuites, 2013 - Prix Schlingo au festival d'Angoulême 2014 
  3. La Banane du futur, 2017

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « pozla: scénariste, illustrateur, coloriste », sur Delcourt (consulté en )
  2. « Angoulême: L’impasse Renoleau devient l’impasse Schlingo », Charente libre,‎ (lire en ligne).
  3. « Palmarès officiel 2016 », sur Festival international de la bande dessinée d'Angoulême
  4. « Sélection Officielle 2016 », sur Festival international de la bande dessinée d'Angoulême
  5. « Pozla », sur BD Gest'
  6. Philippe Peter, « Rien ne sert de courir », dBD, no 145,‎ , p. 88-91

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]