Alëxone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alëxone
Stick s1 alex.jpg
Naissance

Paris
Nom de naissance
Alexandre Dizac
Nationalité
Activité

Alexandre Dizac alias Alëxone (né en 1976, Paris) est un artiste, peintre et illustrateur français issu du milieu du graffiti.

Biographie[modifier | modifier le code]

À l'âge de 12 ou 13 ans, il découvre le graffiti[1]. Au début, il se fait connaître sous le nom d'Œdipe[2],[3] réalisant des calligraphies in situ, baptisées œdiperies[4]. Il vit et travaille en Belgique de 2004 à 2007 puis à Paris entre 2008 et 2013. En 2005, sa première exposition d'envergure a lieu à Bruxelles[2]. Après cette première période destinée à l'écrit, il se consacre à l'art figuratif. Il peint principalement des animaux. Son univers est composé entre autres d'éléphants masqués, de pingouins, mais aussi de bandits au long nez retroussé.

Le monde d'Alëxone est humoristique et coloré. Les personnages sont souvent composés d'aplats colorés cernés de sombre et se passent de reliefs et de réalisme. L'homme y est souvent figuré masqué, fréquemment armé et mis en scène dans une profusion animale et végétale évoquant parfois les miniatures persanes. Les fonds sont souvent composés de mots réunis par association d'idées, de bulles de textes, de lettrages et de fonds calligraphiés.

Expositions[modifier | modifier le code]

  • 2001: Semaine Hip-Hop sous un autre angle, Galerie RDV du 9, Niort
  • 2003: Squat, Ancien hôtel de ville de Differdange, Luxembourg
  • 2004:
    • Griffoner Machinalement, Galerie du Moment, Bruxelles
    • Nike battle grounds, Espace Tours et Taxis, Bruxelles
    • Griffoner Machinalement, Galerie du Moment, Bruxelles
  • 2005:
    • Cornet de Stoemp, Galerie Alice, Bruxelles
    • Je vous salis ma rue, Galerie Circleculture, Berlin
    • Alëxone, galerie Ready made. Milan
    • Horse sujet, Galerie WALL, Orléans
  • 2006:
    • C'est quoi ton blaze? Je tague ass!, Speerstra Gallery. Paris
    • Gentlemen, Galerie Chappe, Paris
  • 2007-2008:
    • Peinture Fraîche, Centre Pompidou. Paris
    • Assez d'essais, Galerie L.J. Beaubourg. Paris
    • Gros comme une maison, Speerstra Gallery. Genève
  • 2009: Le MUR/Fondation Cartier (exposition Né dans la rue - Graffiti)
  • 2010:
    • T'as le look croco, Galerie L.J.. Paris
    • Vu je l'avais pas vu!, Galerie la Grille. Suisse
  • 2011:
    • Bad Painting, Galerie 208 ChichePortiche. Paris. Avec: Charlélie Couture, Julien Colombier, Tilt, Mist, Sébastien Le Guen.
    • Oedïperies, Speerstra Gallery, Bursins. Suisse.
    • Marrakechkia, David Bloch Gallery, Marrakech, Maroc
  • 2012:
  • 2013
  • 2014
    • Cornelius Spaziergang, Kolly Gallery, Zürich, Suisse
  • 2015
    • Big Jam, Nancy 27 et 28 juin

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Came à yeux, 2004-2006. Ed, Kitchen93. (Porte sur trois années consacrées presque exclusivement à la peinture et aux expositions.)
  • Alëxone apparaît régulièrement dans différents magazines, et ouvrages sur l'Art. (Kapital de Julien Malland Gautier Bischoff et ECR aux Ed Alternatives/ Outliners/ Rétroactif...)
  • Alëxone company, avec Franky Baloney, 2015, Les Requins Marteaux, (ISBN 978-2849611838)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Patrick Nguyen & Stuart Mackenzie, Beyond the Street: The 100 Leading Figures in Urban Art, gestalten, p. 182.
  2. a et b Stéphanie Lemoine et Julien Terral, In situ : Un panorama de l'art urbain de 1975 à nos jours, Éditions Alternatives (ISBN 978-2-86227-465-2) p. 123
  3. Gautier Bischoff, ECR, Julien Malland, Kapital, éditions Alternatives, 2000, p. 90-91
  4. fiche biographique sur le site de la galerie L.J.
  5. « La Tour Paris 13: la plus grande exposition collective de Street Art » (consulté le 28 octobre 2013)