Pont de Charenton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pont de Charenton
Le pont de Charenton (2013)
Le pont de Charenton (2013)
Géographie
Pays France
Région Île-de-France
Département Val-de-Marne
Commune Charenton-le-Pont / Maisons-Alfort
Coordonnées géographiques 48° 49′ 01″ N, 2° 25′ 11″ E

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Pont de Charenton

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Pont de Charenton

Géolocalisation sur la carte : Val-de-Marne

(Voir situation sur carte : Val-de-Marne)
Pont de Charenton

Le pont de Charenton est un pont français qui permet le passage de la route nationale 6 au-dessus de la Marne (juste avant qu'elle ne se jette dans la Seine) et de l'autoroute A4. Il relie, d'une part, Charenton-le-Pont et Saint-Maurice sur la rive droite, et d'autre part, Maisons-Alfort sur la rive gauche, dans le département du Val-de-Marne.

Historique[modifier | modifier le code]

D'origine romaine, le pont est resté fortifié jusque sous le règne d'Henri IV. Il a été reconstruit dix-huit fois jusqu'à nos jours. Le pont actuel date de 1972.

En 1436, le prévôt de Paris, Simon Morhier, allié des Anglais qui occupent la capitale, est fait prisonnier par les troupes du roi Charles VII de France lors d'un engagement au pont de Charenton. Il perd par la même occasion sa charge de prévôt de Paris. Il sera libéré par le chambellan de Charles VII, Denis de Chailly, en échange de ses seigneuries de Mesnil-Aubry et Montanglaut.

Le , au cours de la Campagne de France, l'école d'Alfort fut transformée en un camp militaire par les jeunes élèves vétérinaires, après avoir fortifié le château et crénelé les murs de l'école et du parc. Soutenus par quelques troupes régulières et des canons, ils défendirent vaillamment le passage du pont de Charenton contre les Alliés.

Bibliographie[modifier | modifier le code]