Pitigliano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pitigliano
Pitigliano
Vue générale de Pitigliano.
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région de Toscane Toscane 
Province Grosseto 
Code postal 58017
Code ISTAT 053019
Code cadastral G716
Préfixe tel. 0564
Démographie
Gentilé pitiglianesi
Population 3 927 hab. (31-12-2010[1])
Densité 38 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 38′ 08″ nord, 11° 40′ 28″ est
Altitude Min. 313 m
Max. 313 m
Superficie 10 289 ha = 102,89 km2
Divers
Saint patron San Rocco
Fête patronale 16 août
Localisation
Localisation de Pitigliano
Localisation dans la province de Grosseto.
Géolocalisation sur la carte : Toscane
Voir sur la carte administrative de Toscane
City locator 14.svg
Pitigliano
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Pitigliano
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Pitigliano
Liens
Site web site officiel

Pitigliano est une commune de la province de Grosseto en Toscane (Italie).

Géographie[modifier | modifier le code]

Pitigliano se trouve en Maremme grossetane, dans la zone dite Area del Tufo. Son site est riche en tuf volcanique, ce qui permettait sous le Néolithique d'aménager des habitats troglodytes[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Description[modifier | modifier le code]

En surplomb des gorges de la Lente, Pitigliano est accroché à une falaise. Le lacis de ses ruelles laisse deviner l'empreinte du passé : nécropoles étrusques taillées dans la roche, ruines romaines, maisons médiévales, églises baroques, mais aussi vestiges du ghetto juif, appelé la « petite Jérusalem ». Protégée par les Orsini, puis les Médicis, une communauté juive fuyant Rome avait en effet trouvé refuge dans la ville au XVIe siècle[2].

De nos jours, Pitigliano est tourné vers les vignobles qui, grâce à ses caves naturelles, ont participé à sa réputation (ciliegiolo, sangiovese)[2].

Culture[modifier | modifier le code]

Monuments[modifier | modifier le code]

  • Synagogue et quartier dit de « La petite Jérusalem[3]
  • Duomo (Cathédrale dei Santi Pietro e Paolo)
  • Chiesa di Santa Maria e San Rocco
  • Palazzo della Comunità et Palazzo di Giustizia.
  • Oratorio del Santissimo Crocifisso
  • Chiesa di San Rocco

Musées[modifier | modifier le code]

Quelques vues[modifier | modifier le code]

Festivités[modifier | modifier le code]

Chaque 19 mars a lieu une marche aux flambeaux, de la Via Cava jusqu'au village, afin de célébrer le retour de la saison lumineuse. À la fin, sur la grande place de Pitigliano plongée dans l'obscurité, un pantin figurant l'hiver est incendié[2].

Personnalités[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
29 mai 2007 En cours Dino Seccarecci    
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Casone

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Farnese, Ischia di Castro, Latera, Manciano, Sorano, Valentano

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. a b c et d Sarah Chevalley, « La Maremme, la Toscane sauvage », Le Figaro Magazine,‎ , p. 110-117 (lire en ligne).
  3. (en)« A ‘Little Jerusalem’ in the Heart of Italy », nytimes.com, 25 novembre 2012.

Liens externes[modifier | modifier le code]