Ischia di Castro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ischia di Castro
Ischia di Castro
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région du Latium Latium 
Province Viterbe 
Code postal 01010
Code ISTAT 056031
Code cadastral E330
Préfixe tel. 0761
Démographie
Gentilé ischiani
Population 2 412 hab. (31-12-2010[1])
Densité 23 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 32′ 42″ nord, 11° 45′ 25″ est
Altitude Min. 384 m
Max. 384 m
Superficie 10 473 ha = 104,73 km2
Divers
Saint patron Sant'Ermete
Fête patronale 28 août
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Latium

Voir sur la carte administrative du Latium
City locator 14.svg
Ischia di Castro

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Ischia di Castro

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Ischia di Castro
Liens
Site web www.comune.ischiadicastro.vt.it

Ischia di Castro est une commune italienne d'environ 2 400 habitants, située dans la province de Viterbe, dans la région Latium, en Italie centrale.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Étruscologie[modifier | modifier le code]

L’appellation étrusque du site de Castro pourrait être Statonia. Les nécropoles des collines voisines mettent en évidence l’importance de cette citadelle au cours des VIIe et VIe siècles av. J.-C. Les tombes à puits et à chambre ont restitué leurs très beaux trousseaux funéraires ainsi que des sculptures en pierre volcanique (nenfro) représentant surtout des animaux fantastiques aux dimensions quelquefois monumentales (chevaux et lions ailés, béliers, panthères, sphinx) qui avaient la fonction de gardiens du sépulcre. Des archéologues belges y ont retrouvé dans le vestibule d’une de ces tombes (Tomba della Biga) un char de parade, revêtu de bronze, ainsi que le squelette des trois chevaux qui formaient son attelage et qui furent immolés au moment de la sépulture de leur propriétaire (fin VIe siècle av. J.-C.). De la même époque, on a trouvé creusée à même le tuf, devant l’église du Crocefisso, une tombe rupestre longue de 13 m, à trois chambres, avec des corniches de nenfro et des bustes angulaires à tête de bélier et de lion.

Moyen Âge et époque moderne[modifier | modifier le code]

Petite ville satellite de la cité-État de Vulci, Castro s'élève sur un promontoire rocheux à pic au-dessus de la rivière Monache au nord et de l’Olpeta au sud. Castro existe jusqu’en 1649, en tant que siège du duché de Castro, appartenant à la puissante famille des Farnese. À cette date, à la suite d'un conflit avec le pape Innocent X, ce dernier ordonne d'attaquer la ville et, après la prise de celle-ci, la fait raser au sol. Le plateau sur lequel s'élevait la ville a été complètement recouvert par une dense végétation dans laquelle on peut distinguer de romantiques ruines Renaissance.

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Musées[modifier | modifier le code]

Il existe un Musée avec des pièces archéologiques de la préhistoire jusqu’à la période romaine.

Monuments et patrimoine[modifier | modifier le code]


Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Canino, Cellere, Farnese, Manciano, Pitigliano, Valentano


Notes et références[modifier | modifier le code]