Pierre Lieutaghi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pierre Lieutaghi, écrivain et ethnobotaniste, né en 1939 à Quimper, vit en Haute-Provence depuis 1965. Attaché au Muséum national d'histoire naturelle (Paris), il a publié une quinzaine de livres et de nombreux articles où sont abordés les aspects majeurs des relations plantes/sociétés dans nos pays, dans l’histoire comme de nos jours. Il s’intéresse en particulier aux modalités de constitution et à l’évolution des connaissances de tradition orale associées au végétal.

L’analyse des relations diversité des milieux végétaux/culture homogène, ou cultures distinctes/milieu homogène, fonde “l’écologie des savoirs”. Concepteur des jardins ethnobotanique associés au musée ethnologique départemental de Salagon, à Mane (04), il codirige dans le même lieu depuis 2001 un séminaire ouvert à l’ethnobotanique transfrontalière. En marge de la recherche se poursuit un travail d’écriture proprement dit : fiction, textes associés à l’image.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata : Fichier d’autorité international virtuel • International Standard Name Identifier • Bibliothèque nationale de France (données) • Système universitaire de documentation • Bibliothèque du Congrès • Bibliothèque royale des Pays-Bas • WorldCat
  • Le Livre des bonnes herbes. Première édition : éditions Robert Morel, Mane, 1966. — Dernière édition : éditions Actes Sud, Arles, 1996, 517p. (ISBN 9782742709533)
  • Le Livre des arbres, arbustes et arbrisseaux (texte et illustrations de Pierre Lieutaghi). Première édition : éditions Robert Morel, coll. « Collection d'arts et traditions populaires », Mane, 1969, 1386 p. en 2 volumes, (notice BnF no FRBNF35221646). — Dernière édition : éditions Actes Sud, Arles, 2004, 1322 p., (ISBN 2-7427-4778-8), (notice BnF no FRBNF39260625).
  • L'environnement végétal : flore, végétation et civilisation, éditions Delachaux et Niestlé, coll. « Les beautés de la nature », Neuchâtel et Paris, 1972, 317 p., [pas d'ISBN], (notice BnF no FRBNF35388560).
  • Les Simples entre nature et société : histoire naturelle et thérapeutique, traditionnelle et actuelle, des plantes médicinales françaises (avec la collaboration de Gil Garcin), éditions de l'Association Études populaires et initiatives, Mane, 1983, 159 p., (ISBN 2-904639-00-4), (notice BnF no FRBNF34758215).
  • L'Herbe qui renouvelle : un aspect de la médecine traditionnelle en Haute-Provence (avec une préface de Marc Piault), éditions de la Maison des sciences de l'homme, coll. « Ethnologie de la France » no 6, Paris, 1986, XLI-374 p., (ISBN 2-7351-0181-9), (notice BnF no FRBNF34909822).
  • Renaissance d'un monument, naissance d'un jardin : prieuré de Salagon, Alpes-de-Haute-Provence : fascicule 1 : Au jardin de Salagon, les plantes rencontrent l'homme, coédition Les Alpes de lumière (Mane) et Études populaires et initiatives (Saint-Michel-l'Observatoire), 1988, 39 p., (ISBN 2-906162-05-1), (notice BnF no FRBNF36666958).
  • Le Livre des simples médecines. Un printemps de la pensée médiévale du corps et de la nature, éditions Vilo, Paris, 1990.
  • Jardin des savoirs, jardin d'histoire ; suivi d'un Glossaire des plantes médiévales, éditions Les Alpes de lumière, Mane, 1992[1], 148 p., (ISBN 2-906162-18-3), (notice BnF no FRBNF35594879).
  • La Plante compagne : pratique et imaginaire de la flore sauvage en Europe occidentale, éditions Actes Sud, Arles, 1998 (nouvelle édition ; la première étant probablement de 1991, volume 28 de Série documentaire des Conservatoire et Jardin Botaniques de Genève, 219 p.), 299 p., (ISBN 2-7427-1066-3), (notice BnF no FRBNF36983760).
  • L’Arbre qui cache la forêt mère, Chênes et chênaies dans l’histoire des croyances et des cultes, revue Conférence no 9, automne 1999.
  • Lisières du temps, texte sur des photographies de Marie Baille prises en forêt de Fontainebleau, éditions Filigranes, 2000.
  • Jardins du chêne blanc : chênaie pubescente méridionale, paysages floraux, économie traditionnelle, évolution, coédition éditions Actes Sud (Arles) et Musée départemental ethnologique de Haute-Provence (Mane), 2005, 119 p., (ISBN 2-7427-5578-0), (notice BnF no FRBNF39991063).
  • Petite ethnobotanique méditerranéenne, éditions Actes Sud, Arles, 2006, 334 p., (ISBN 978-2-7427-5674-2), (notice BnF no FRBNF40116355).
  • Badasson & Cie : tradition médicinale et autres usages des plantes en Haute-Provence (enquête ethnobotanique analysée et commentée par Pierre Lieutaghi), éditions Actes Sud, Arles, 2009, 713 p.-32 p. de planches illustrées, (ISBN 978-2-7427-8192-8), (notice BnF no FRBNF41450721).
  • Simples mercis - Des ex-voto végétaux. Textes de Pierre Lieutaghi, illustrations de Christine Patry-Morel, édition Thierry Magnier, novembre 2012, 44 pages (ISBN 978-2-36474-164-5), (notice BnF no FRBNF42783890).
  • Elio (roman), 480 p., éditions Actes Sud, Arles, 2014, 480 p., (ISBN 978-2-330-03019-3)
  • Une ethnobotanique méditerranéenne, 578 p., Actes Sud, Arles, 2017 (ISBN 978-2-330-07413-5). 2e édition augmentée de la Petite ethnobotanique méditerranéenne.
Ouvrage collectif
  • Plantes, sociétés, savoirs, symboles, matériaux pour une ethnobotanique européenne, Actes du séminaire ethnobotanique de Salagon, 1 (année 2001), 179 p., 2003. Sous la direction de Pierre Lieutaghi et Danielle Musset. Musée départemental ethnologique de Salagon, Mane. En 2017, 9 volumes d’Actes avaient été publiés, la plupart consacrés à un seul thème.
  • Aux origines des plantes, vol. 2, Des plantes et des hommes. 665 p., Fayard, Paris, 2008. Sous la direction de Francis Hallé et Pierre Lieutaghi.

Entretien radiophonique[modifier | modifier le code]

Pierre Lieutaghi a été l’objet, en 2005, d'un portrait-entretien mené par Simone Douek et réalisé par Dominique Costa, diffusé le 18 avril 2005 dans le cadre de l'émission À voix nue, sur la chaîne radiophonique France Culture[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Laurence Moulinier, « Pierre Lieutaghi, Jardin des savoirs, jardin d’histoire », Médiévales, vol. 13, no 26,‎ , p. 148-149. (lire en ligne)
  2. P. Lieutaghi, sur France Culture

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :