Pierre Cornette de Saint-Cyr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pierre Cornette de Saint-Cyr
Pierre Cornette de Saint Cyr.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités

Pierre Cornette de Saint-Cyr (né le [1] à Meknès au Maroc) est un marchand d'art et commissaire priseur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

D'après Gustave Chaix d'Est-Ange, la famille de Cornette est une des plus distinguées de l'aristocratie des Antilles française. Son auteur, Antoine Cornette, était capitaine d'infanterie et conseiller au Conseil supérieur de la Martinique quand il fut anobli par lettres patentes du 27 juin 1676, en récompense de sa belle conduite lors d'une descente que l'amiral hollandais Ruyter voulut faire en 1674 sur la côte de l'Île.

Enfance et études[modifier | modifier le code]

Pierre Cornette de Saint-Cyr naît au Maroc. Après ses études secondaires à l'école des Roches à Clères, il mène des études pour devenir ingénieur, puis avocat[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Il commence par collectionner des dessins anciens puis des photographies. Il ouvre sa maison de vente « Cornette de Saint-Cyr » en 1973, que rejoindront ses deux fils, Bertrand et Arnaud.

Depuis la mort de Pierre Restany, fondateur du mouvement des nouveaux réalistes[3], il a été président de l'association du Palais de Tokyo de 2003 à 2012[4] et il est membre du conseil d'administration de la SAS Palais de Tokyo depuis 2011[5]. En 2009, il reçoit le Prix de l'Excellence française.

Engagé dans les œuvres de charité, il organise occasionnellement des ventes à but humanitaire[2]. En 2012, il organise par exemple une vente aux enchères dont les bénéfices vont à l'institut Chef Raoni.

Il est candidat suppléant aux élections législatives de 2012 dans la première circonscription de Paris, sous les couleurs de l’Union de la droite et du centre[6].

Dans la fiction[modifier | modifier le code]

Il est un personnage du roman de Danielle Pampuzac, La Collectionneuse[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Patrick Le Fur, Pierre Souchaud et Pierre Cornette de Saint Cyr, Monique Favière, Paris, , 48 p. (ISBN 978-2352370024)
  • Alain Wodrascka, Laurent Ruquier et Pierre Cornette de Saint Cyr, Marie Laforêt : Arrêt sur images, Paris, Éditions Didier Carpentier, coll. « Les géants de la chanson », (ISBN 978-2841673636)
  • Pierre Cornette de Saint Cyr et Arnaud Cornette de Saint Cyr, Profitez-en l'art est encore en vente libre, Paris, Éditions Buchet/Chastel, , 140 p. (ISBN 978-2283024294)
  • Pierre Cornette de Saint Cyr, Le musée le plus cher du monde, Paris, Éditions de la Martinière, (ISBN 978-2732443218)
  • Pierre Cornette de Saint Cyr, L'art, c'est la vie, Paris, Michel Lafon, , 372 p. (ISBN 978-2749900537)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]