Pierre Colomb

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pierre Colomb
Pierre Colomb en 1932
Pierre Colomb en 1932
Fonctions
Député 1928-1940
Gouvernement Troisième République
Groupe politique RRRS (1928-1936)
GDRI (1936-1940)
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Paris, Drapeau de la France France
Date de décès
Lieu de décès Buxerolles, Vienne, Drapeau de la France France
Nationalité française
Père Georges Colomb
Mère Hélène Jacquet
Résidence Vienne

Pierre Colomb est un homme politique français, né le 22 juillet 1887 à Paris et mort le 12 juillet 1958 à Buxerolles, dans la Vienne. Il est le fils de Georges Colomb, l'auteur du Sapeur Camember[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Tout d'abord membre du Parti républicain, radical et radical-socialiste, il est élu député de la Vienne en 1928. Il est réélu en 1932 sous cette même étiquette. Hostile au Front populaire, en 1936, Pierre Colomb se rapproche de la mouvance radicale indépendante. De nouveau élu député, il s'inscrit cette fois-ci au groupe de la Gauche démocratique et radicale indépendante.

Le 10 juillet 1940, il vote en faveur de la remise des pleins pouvoirs au Maréchal Pétain. Cet acte scelle la fin de sa carrière parlementaire.

Sources[modifier | modifier le code]

  • « Pierre Colomb », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Frédéric Plancard, « Et Georges Colomb devint... Christophe », Le Mag, no 79,‎ , p. 30 (ISSN 2430-7750)

Liens externes[modifier | modifier le code]