Pierre Cabaré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pierre Cabaré
Fonctions
Député français
En fonction depuis le
(1 an, 3 mois et 21 jours)
Élection
Circonscription 1re de Haute-Garonne
Législature XVe
Groupe politique LaREM
Prédécesseur Catherine Lemorton
Biographie
Date de naissance (60 ans)
Lieu de naissance Toulouse (France)
Nationalité Français
Parti politique
LaREM
Profession Prothésiste dentaire

Pierre Cabaré, né le à Toulouse, est un prothésiste dentaire et homme politique français, membre de La République en marche. Le 18 juin 2017, il est élu député de la Haute-Garonne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre Cabaré se présente aux élections législatives de 2002 sous l'étiquette Cap21[1]. Il rassemble 1,09 % des suffrages dans la première circonscription de la Haute-Garonne[2]. Le 25 novembre 2002, la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques saisit le Conseil constitutionnel de sa situation, qui le condamne le 6 février 2003, à une peine intelligibilité d'un an, au motif que son mandataire financier n'avait pas ouvert de compte bancaire ou postal unique et qu'un tiers du montant de ses dépenses de campagne n'avaient pas été réglées par l'intermédiaire de ce mandataire[3].

Pour les élections législatives de 2017, il se présente dans la même circonscription qu'en 2002, où il est d'abord investi par La République en marche !, qui le désinvestit le 28 mai 2017 pour n'avoir pas signalé sa condamnation de 2003 à la commission d'investiture du mouvement[4]. Il arrive en tête du premier tour avec 33,7 % des suffrages, devant Claire Dujardin de La France insoumise (18,34 %) et la députée sortante socialiste Catherine Lemorton (14,95 %)[5]. Il est élu au second tour avec 51,02 % des voix face à la candidate insoumise[6],[7] et siège dans le groupe de La République en marche[8].

Pierre Cabaré siège à la Commission permanente des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale dont il est le rapporteur sur les textes relatifs à l'Asie centrale. Il est Vice-Président de la Délégation de l'Assemblée nationale aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes. Il préside le Groupe d'amitié France-Kazakhstan. Depuis le mois de février 2018, il préside également le Groupe d'études sur le secteur aéronautique et spatial[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Stéphanie Mora, « Suspension d'investiture LREM d'un candidat de Toulouse : "Je continue quoiqu'il arrive!" », sur francebleu.fr, (consulté le 20 juin 2017).
  2. « Résultats des élections législatives 2002 », sur interieur.gouv.fr, (consulté le 20 juin 2017).
  3. Décision 2002-2959 AN - 06 février 2003 - A.N., Haute-Garonne (1ère circ.) - Inéligibilité, (lire en ligne)
  4. « Exclusif : un candidat d'En marche avait été condamné à une peine d'inéligibilité », ladepeche.fr,‎ (lire en ligne)
  5. Delphine Gerard, « Législatives : Catherine Lemorton sortie au 1er tour, Pierre Cabaré en tête », sur france3-regions.francetvinfo.fr, (consulté le 20 juin 2017).
  6. Ministère de l'Intérieur, « Élections législatives 2017 », sur elections.interieur.gouv.fr, (consulté le 19 mai 2018).
  7. « Législatives : qui est Pierre Cabaré, le nouveau député de la 1re circonscription de Haute-Garonne ? », sur francebleu.fr, (consulté le 20 juin 2017).
  8. Assemblée Nationale, « Groupe La République en Marche - Assemblée nationale », sur www2.assemblee-nationale.fr (consulté le 3 août 2018)
  9. Assemblée Nationale, « M. Pierre Cabaré - Haute-Garonne (1re circonscription) - Assemblée nationale », sur www2.assemblee-nationale.fr (consulté le 25 mai 2018)

Lien externe[modifier | modifier le code]