Marie Michèle Desrosiers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Desrosiers.
Marie Michèle Desrosiers
Spectacle Marie-Michèle Desrosiers dans l'Entrepôt.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (68 ans)
MontréalVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Instrument

Marie Michèle Desrosiers (Montréal, ) est une pianiste et une chanteuse canadienne-française. Membre du groupe Beau Dommage, elle fait carrière en solo par la suite. Ses chansons furent parmi les plus populaires pendant les années 1980. Dans les années 2000, elle se démarque en produisant des albums de chants de Noël.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle étudie à l'École nationale de théâtre du Canada. Encore étudiante, elle ne tarde pas à se joindre au groupe Beau Dommage dans les années 1970. Les quatre albums du groupe, Beau Dommage (1974), Où est passée la noce ? (1975), Un autre jour arrive en ville (1977) et Passagers (1977) deviennent des classiques de la chanson québécoise.

Après la séparation de Beau Dommage, en 1978, elle poursuit sa carrière en solo, tout en continuant à exercer son métier de comédienne, soit au théâtre, soit à la télévision. Elle continue d’enregistrer des albums dont Les Graffitis en fleurs, Le Taxi fou, Plus fort et Aimer pour aimer, son plus populaire, en collaboration avec l'auteur-réalisateur Marc Desjardins. On retrouve sur celui-ci les succès "Aimer pour aimer", "Attention Fragile", "Entre ciel et terre" (en duo avec Philippe Vyvyal) et bien d'autres encore. Elle atteint souvent le sommet du palmarès et est régulièrement mise en nomination lors des galas de l'ADISQ. En 1985, elle participe à la Fondation Québec-Afrique en chantant dans le projet collectif « Les Yeux de la faim ».

Après toutes ces années de popularité, elle renoue avec Beau Dommage en 1994. Le groupe enregistre un nouvel album, leur premier en 17 ans, qui atteint un nouveau record de vente. L'album Beau dommage leur mérite un double platine assez rapidement. Elle fait une tournée en Europe avec le groupe Beau Dommage qui se termine au Bataclan de Paris.

Depuis son retour avec le groupe en 1994, elle a intensifié sa carrière solo. En 1996, elle se rend à Prague pour enregistrer un album de Noël avec l'Orchestre Symphonique Tchèque, sous la supervision du pianiste André Gagnon. Marie Michèle chante les grands classiques de Noël. L'album obtient un immense succès.

En 2002, elle s'envole vers Moscou réaliser un autre disque de Noël cette fois avec le chœur de l'Armée rouge. Le disque connaît lui aussi un grand succès. Depuis, et à chaque année, le spectacle tiré de l'enregistrement de cet album est télédiffusé durant la période des Fêtes. Marie Michèle se produit régulièrement en spectacles partout au Québec. Elle publie encore les albums Mes mélodies du bonheur en 2004 et Marie Michèle se défrise en 2008.

Discographie[modifier | modifier le code]

Avec Beau Dommage[modifier | modifier le code]

Carrière solo[modifier | modifier le code]

  • 1980 : Marie Michèle Desrosiers (Les graffitis en fleurs)
  • 1983 : Plus fort
  • 1985 : Aimer pour aimer
  • 1986 : Le Matou (Trame sonore du film de Jean Beaudin)
  • 1996 : Marie Michèle Desrosiers chante Noël Vol. 1
  • 2000 : C'est ici que je veux vivre
  • 2002 : Marie Michèle Desrosiers chante Noël Vol. 2 (avec le chœur de l'Armée Rouge)
  • 2004 : Mes mélodies du bonheur
  • 2008 : Marie Michèle se défrise