Pierre Corneille (homme politique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Pierre Alexis Corneille)
Pierre Corneille
Album des députés au Corps législatif entre 1852-1857-Corneille.jpg
Fonctions
Député de la Seine-Maritime
-
Maire de Maucomble
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
Paris
Nom de naissance
Pierre Alexis CorneilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Enfant
Autres informations
Distinction

Pierre Corneille est un homme politique français né le à Carpentras (Vaucluse) et mort le à Paris (Île-de-France).

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Pierre Alexis Corneille naît de Louis-Ambroise Corneille (né en 1756) et de Catherine-Rose Fabre[1]. Il est par son père de la famille du dramaturge tragique Pierre Corneille. Son grand-père paternel, Claude Etienne Corneille (né en 1727), était le bisaïeul de l'auteur[2].

Il effectue sa scolarité au lycée de garçons de Marseille[3], où il obtient une bourse du Consul Napoléon Bonaparte, grand admirateur de Pierre Corneille[2]. Il est licencié ès lettres.

Parcours dans l'enseignement[modifier | modifier le code]

Pierre Alexis Corneille enseigne d'abord les mathématiques, il devient, après un passage au Pensionnat normal[4], agrégé d'histoire. Il enseigne au collège de Rouen de 1818 à 1830, avant de devenir recteur d'académie à Pau, puis à Poitiers et à Rouen, en 1834.

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Maire de Maucomble, il est député de la Seine-Maritime de 1852 à 1868 ; siégeant dans la majorité dynastique, soutenant le Second Empire. Gendre du maire de Rouen Rémy Taillefesse, son fils Pierre Rémy Corneille lui succède comme député en 1868.

Hommages et distinctions[modifier | modifier le code]

Il est nommé chevalier de la Légion d'honneur en 1846, puis officier en 1866[5].

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le Monde dramatique, (lire en ligne)
  2. a et b Casimir-François Barjavel, Dictionnaire historique, biographique et bibliographique du département de Vaucluse..., Devillario, (lire en ligne)
  3. Jacques Delmas, Livre d'or. Histoire du lycée de Marseille, Marseille, Imprimerie marseillaise, 1898, p. 115.
  4. https://www.archicubes.ens.fr/lannuaire#annuaire_chercher?identite=Corneille.
  5. « Cote LH/591/38 », base Léonore, ministère français de la Culture