Rémy Taillefesse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Rémy Taillefesse
Fonctions
Maire de Rouen
Prédécesseur Pierre Prosper Demadières
Successeur Alexandre Hellot
Biographie
Nom de naissance Nicolas Rémy Taillefesse
Date de naissance
Lieu de naissance Sommery
Date de décès (à 74 ans)
Lieu de décès Maucomble
Nature du décès maladie
Nationalité française
Père Nicolas Rémi Taillefesse
Mère Françoise Banse
Conjoint Anne Françoise Thiesselin
Profession Pharmacien
Résidence 22 rue de la Chaine (1810)
25 rue de la Chaine (1821)

Nicolas Rémy Taillefesse (né le à Sommery, mort le à Maucomble) est un maire de Rouen sous le Premier Empire.

Famille[modifier | modifier le code]

Nicolas Rémy Taillefesse naît le à Sommery de Nicolas Rémi Taillefesse et de Françoise Banse.

Il se marie le à l'église Saint-Lô de Rouen avec Anne Françoise Thiesselin (1763-1832). Ils auront deux filles : Pélagie (1791-) et Clarisse Adèle (1800-1875). Cette dernière épouse Pierre Alexis Corneille (1792-1868), professeur d'histoire et député de Seine-Inférieure.

Après 36 années d'activité dans sa pharmacie, il se retire dans sa maison de campagne à Maucomble où il meurt de maladie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il s'installe rapidement à Rouen, où il étudie la pharmacie, la chimie et la physique chez Ballière. Il lui succède en 1782. Il est reçu apothicaire de l'hospice général de Rouen le et le sera jusqu'en 1788.

Il est le premier à Rouen avec Decroizilles à fabriquer du sel d'étain employé dans les manufactures.

Il est nommé membre du conseil général de Seine-Inférieure en 1795 puis du conseil municipal de Rouen en 1797. Il devient plus tard adjoint au maire de Rouen et le sera pendant 25 ans. Il est chargé par l'arrêté du du ministre de l'intérieur des fonctions de maire de Rouen pendant la suspension de Pierre Prosper Demadières. Il le restera jusqu'à la nomination le d'Alexandre Hellot.

Le 6 prairial an X (26 mai 1802), il fonde avec les principaux pharmaciens de Rouen la Société libre des pharmaciens de Rouen dont il sera le premier président.

Il succède à Monsieur de Germiny comme membre et président de la commission administrative des Hospices Civils de Rouen et s'installe le en présence de Vincent Prosper Ribard, maire de Rouen.

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]