Pierre-Yves Quiviger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pierre-Yves Quiviger
Pierre-Yves Quiviger 2013.png
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (44 ans)
Nationalité
Formation
Activité

Pierre-Yves Quiviger, né le à Lyon, est un philosophe du droit, professeur de philosophie à Université de Nice Sophia Antipolis (depuis le 1er septembre 2012). Il a été maître de conférences à l'Université Paris-I Panthéon-Sorbonne (2004-2012), dont il a dirigé l'UFR de philosophie (2010-2012).

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien élève de l'École normale supérieure, Pierre-Yves Quiviger a soutenu sa thèse de doctorat à l'université Paris-I en 2003 (Le philosophe et l'administrateur. Sieyès et la création du Conseil d'État de l'an VIIII, directeur André Tosel), et son habilitation à diriger des recherches à l'Université Paris X en 2011 (Philosophie du droit appliquée, garant Robert Damien). Il travaille sur Emmanuel Joseph Sieyès, le droit administratif, l'histoire des doctrines juridiques et sur les formes contemporaines du droit naturel ; il a écrit également sur l'éthique médicale, l'histoire des idées politiques et la musique populaire.

Pierre-Yves Quiviger a fondé, en 2004, le Groupe d'études sieyesiennes et il dirige, depuis 2013, le Centre de Recherches en Histoire des Idées (CRHI, EA 4318) de l'université de Nice Sophia Antipolis. Il est aussi président de la Société azuréenne de philosophie et directeur du département Éthique et sciences humaines de la faculté de médecine de Nice.

Depuis décembre 2015, il préside la 17e section (philosophie) du Conseil national des universités.

Publications[modifier | modifier le code]

En nom propre[modifier | modifier le code]

  • Le principe d’immanence – Métaphysique et droit administratif chez Sieyès, « Travaux de Philosophie », Honoré Champion, 2008.
  • Le secret du droit naturel ou après Villey, Paris, Classiques Garnier, 2013.

Directions et éditions[modifier | modifier le code]

  • (avec Thierry Martin) Action médicale et confiance, Besançon, Presses universitaires de Franche-Comté, coll. « Annales littéraires », 2007.
  • Anonyme [attribué à Konrad Oelsner et E. J. Sieyès], Exposé historique des écrits de Sieyès (an VIII), édition électronique :http://revolution-francaise.net/2007/05/19/114-expose-historique-ecrits-sieyes, 2007.
  • Sieyès, Essais sur les privilèges et autres textes, édition critique avec notes et préface, « Bibliothèque Dalloz », Dalloz, 2007.
  • (avec Vincent Denis et Jean Salem) Figures de Sieyès : droit, histoire, philosophie, Paris, Publications de la Sorbonne, 2008.
  • Sieyès, numéro spécial de la Revue française d’histoire des idées politiques, 33, Éditions Picard, 2011.
  • (en co-direction avec Michael Soubbotnik) Art et politique, numéro spécial de la Revue française d'histoire des idées politiques, 39, Éditions Picard, 2014.
  • (en co-direction avec Jean-François Kervégan et Mélanie Plouviez) Norme et violence, George Olms Verlag, 2015.
  • (co-direction avec Jean Robelin) Philosophie et religion aujourd’hui, revue Noésis, 24-25, Vrin, 2015.
  • (co-direction avec Silvia Marzagalli, Jean Robelin et André Tosel) Les apories de la construction européenne, numéro spécial de la Revue française d'histoire des idées politiques, 43, 2016.
  • (co-direction avec Baptiste Morizot) Les limites de la bioéthique, Nice, Vrin, coll. « Revue Noesis », , 242 p. (ISBN 978-2-914561-92-1, lire en ligne).
  • (co-direction avec Céline Borello) Luther et la politique, numéro spécial de la Revue française d'histoire des idées politiques, 45, 2017.

Liens externes[modifier | modifier le code]