Baptiste Morizot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Baptiste Morizot
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Français
Formation
Activité
Philosophe
Autres informations
A travaillé pour

Baptiste Morizot, né en 1983, est un enseignant-chercheur en philosophie français, maître de conférences à l'Université d'Aix-Marseille. Ses recherches sont principalement axées autour de la relation entre l'humain et le vivant et les enjeux philosophiques qui découlent de cette cohabitation.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est agrégé et docteur en philosophie de l’ENS de Lyon[1] où il présente une thèse sur l'œuvre de Gilbert Simondon. Ses recherches en philosophie sur la place de l'homme dans l'environnement l'amènent à travailler sur les loups et leur pistage, inscrivant cette démarche et ses méthodes dans une « philosophie de terrain ». Il se fait notamment connaître pour son ouvrage Les diplomates. Cohabiter avec les loups sur une autre carte du vivant qui reçoit le prix du livre de la Fondation d’Écologie Politique en 2016[2] et le Prix de la Fondation François Sommer en 2017[3]. Il défend l'apparition de nouvelles formes de diplomatie entre les humains et les autres animaux allant au-delà de la distinction communément admise. Son ouvrage Sur la piste animale (2018), qui aborde également le pistage à travers différents récits, reçoit le prix Jacques-Lacroix de l'Académie française en 2019[4].

Il écrit ponctuellement pour la revue Philosophie Magazine[5].

En 2019, il publie une tribune dans le journal Le Monde défendant des initiatives qui proposent d'acquérir des forêts pour les laisser en libre évolution[6].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Esthétique de la rencontre, avec E. Zhong Mengual, Paris, Seuil, 2018.
  • Sur la piste animale, Arles, Actes Sud, 2018.
  • Les diplomates. Cohabiter avec les loups sur une autre carte du vivant, Marseille, Wildproject, 2016.
  • Pour une théorie de la rencontre. Hasard et individuation chez Gilbert Simondon, Paris, Jean Vrin, 2016.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]