Petite Sibérie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Petite Sibérie est un nom ou un surnom donné à certains lieux géographiques connus pour leurs hivers rigoureux, en référence à la région russe de Sibérie.

Massif du Jura[modifier | modifier le code]

En France, on surnomme Petite Sibérie la région naturelle du Haut-Doubs ou val de Mouthe, dans le massif du Jura[1],[2],[3], et du Pays de Bitche en Moselle. En Suisse, la Petite Sibérie désigne la vallée de La Brévine, située dans le massif du Jura[4].

Ainsi, La Brévine, commune du canton de Neuchâtel, et Mouthe, commune du Doubs, détiennent les records suisse et français de la température la plus basse enregistrée. Le , la température record de -41,8 °C a été enregistrée à La Brévine[4],[5]. Le record de Mouthe, −36,7 °C, a été enregistré le [6].

Autres lieux d'appellation similaire[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. François Labande, Sauver la montagne, Genève (Suisse), Olizane, , 401 p. (ISBN 978-2-88086-325-8, lire en ligne), p. 67.
  2. « Petite Sibérie pour les régions du Jura (tourbière de Mouthe) », Historiens et géographes, Association des professeurs d'histoire et de géographie, no 370,‎ , p. 239.
  3. Gérard Mottet, Géographie physique de la France, Presses universitaires de France, , 768 p., p. 508.
  4. a et b « La Sibérie de la Suisse », sur Swissinfo.ch, (consulté le 7 janvier 2017).
  5. « Le climat de Suisse », MétéoSuisse (consulté le 6 janvier 2016).
  6. « Mouthe, village le plus froid de France : explications », Tout savoir sur la météo, le climat et Météo-France, Météo-France, (consulté le 7 janvier 2017).
  7. Sophie de Ruffray, « Contribution à l'élaboration d'une méthodologie de développement local et à la conception d'un outil d'aide à la décision : application au pays de Bitche », Revue géographique de l'Est, vol. 36,‎ , p. 302 (lire en ligne).
  8. Jacqueline Di Carlo, La guerre de 1939-1945 dans le canton de Saint-Rambert-en-Bugey, épisodes, District de la vallée de l'Albarine, (ISBN 978-2-90788-112-8).
  9. Texte de la chanson.