Perdiccas II de Macédoine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Perdiccas.

Perdiccas II était roi de Macédoine, de la dynastie des Argéades entre 454 et 414 / 413 av. J.-C.

Origine[modifier | modifier le code]

Perdiccas était l'aîné des cinq fils d'Alexandre Ier de Macédoine qui portaient tous les noms de prédécesseurs du défunt roi : Philippe, Alcétas, Amyntas et Ménélaos.

Règne[modifier | modifier le code]

Soit du fait d'une décision de son père ou sous la pression de ses frères, Perdiccas II doit consentir lors de son avènement à un partage des possessions paternelles. Toutefois les frères du nouveau souverain n'ont pas tous bénéficié de cette répartition. Ménélaos et Amyntas demeurent des personnages obscurs. Le cas d'Alcétas et surtout de Philippe est très différent.

Alcétas, qui devait être le plus âgé, reçoit un territoire dont Perdiccas II le dépouillera, sans doute assisté de Philippe. Ce dernier conservera une souveraineté de longues année après la mort de son père et nouera des alliances étrangères et lors de son attaque contre la Macédoine en 429 av. J.-C. le roi des Thraces Sitalcès est accompagné d'un fils de Philippe nommé comme son oncle Amyntas, dont il veut faire un roi de Macédoine.

Expéditions contre les Lyncestes[modifier | modifier le code]

Postérité et succession[modifier | modifier le code]

Perdiccas II avait eu au moins deux fils, l'un nommé Archélaos avec Simiché, une esclave de son frère Alcétas, et l'autre, avec son épouse légitime Cléopâtra, fils qui fut noyé à l'âge de 7 ans par son demi-frère Archélaos après la mort de leur père.

Archélaos ayant ensuite attiré chez lui son oncle Alcétas et le fils de ce dernier nommé Philippe, il les enivra puis les ayant mis sur son char, il les emmena dans la nuit pour les égorger (413 av. J.-C.).


Notes et références[modifier | modifier le code]


Bibliographie[modifier | modifier le code]