Perdiccas II de Macédoine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Grèce antique
Cet article est une ébauche concernant la Grèce antique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Perdiccas.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (août 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Perdiccas II était roi de Macédoine, de la dynastie des Argéades entre 454 et 414 / 413 av. J.-C.

Origine[modifier | modifier le code]

Perdiccas était l'aîné des cinq fils d'Alexandre Ier de Macédoine qui portaient tous les noms de prédécesseurs du défunt roi : Philippe, Alcétas, Amyntas et Ménélaos.

Règne[modifier | modifier le code]

Soit du fait d'une décision de son père, soit sous la pression de ses frères, Perdiccas II doit consentir lors de son avènement à un partage des possessions paternelles. Toutefois les frères du nouveau souverain n'ont pas tous bénéficié de cette répartition. Ménélaos et Amyntas demeurent des personnages obscurs. Les cas d'Alcétas et surtout de Philippe sont très différents.

Alcétas, qui devait être le plus âgé, reçoit un territoire dont Perdiccas II le dépouillera, sans doute assisté de Philippe. Ce dernier conservera la souveraineté de longues années après la mort de leur père et nouera des alliances étrangères : lors de son attaque contre la Macédoine en 429 av. J.-C. le roi des Thraces, Sitalcès est accompagné d'un fils de Philippe nommé comme son oncle Amyntas, qu'il veut faire monter sur le trône de Macédoine.

Expéditions contre les Lyncestes[modifier | modifier le code]

Postérité et succession[modifier | modifier le code]

Perdiccas II avait eu au moins deux fils, l'un nommé Archélaos avec Simiché, une esclave de son frère Alcétas, et l'autre avec son épouse légitime Cléopâtre, fils qui fut noyé à l'âge de 7 ans par son demi-frère Archélaos après la mort de leur père.

Archélaos ayant ensuite attiré chez lui son oncle Alcétas et le fils de ce dernier nommé Philippe, il les enivra puis les ayant mis sur son char, il les emmena dans la nuit pour les égorger (413 av. J.-C.).

Notes et références[modifier | modifier le code]


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul Cloché Histoire de la Macédoine jusqu'à l'avènement d'Alexandre le Grand, Bibliothèque Historique Payot, Paris 1960.