Pen Duick V

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pen Duick V
Image illustrative de l'article Pen Duick V
Pen Duick V arrivant à Bastia en spi

Type Monocoque
Gréement Sloop Marconi
Histoire
Architecte Michel Bigoin et Daniel Duvergie
Chantier naval La Perrière à Lorient
Lancement 1968
Caractéristiques techniques
Longueur 10,67 m
Maître-bau 3,50 m
Tirant d'eau 2,30m
Déplacement 3,2 T (hors ballast)
Voilure 63 m² au près
Carrière
Armateur Musée de la marine propriétaire - Exploitant École nationale de voile
Port d'attache Saint-Pierre-Quiberon

Pen Duick V est un voilier construit pour Éric Tabarly[1] en 1968 par le chantier La Perrière à Lorient.

Large vainqueur (11 jours d'avance) de la première transpacifique en 1969 (San Francisco - Tokyo, soit 5 700 milles en 39 j 15 h), ce voilier en aluminium de 10,67 m conçu par Bigoin, Duvergie et Éric Tabarly préfigurait les voiliers de course Open, à l'arrière très large, au fond plat et aux vastes ballasts. Pour l'anecdote, les ballasts de 500 litres se remplissaient avec une pompe à main.

Pen Duick V fut le premier voilier à ballasts[2]. Il appartient aujourd'hui aux collections du Musée national de la Marine et est utilisé par l'École Nationale de Voile et des Sports Nautiques (ENVSN) à Saint-Pierre-Quiberon.

Pen Duick V dans le vieux port de Cannes, lors des régates royales en septembre 2009

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Éric Tabarly, De « Pen Duick » en « Pen Duick », Arthaud, (ISBN 2-7003-1146-9)
  2. Mémoires du large, d'Eric Tabarly, pages centrales

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]