Payot (librairie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Payot.

Payot
logo de Payot (librairie)

Création 1875[1]
Forme juridique Société anonyme
Siège social Lausanne
Drapeau de Suisse Suisse
Direction Pascal Vandenberghe (directeur général depuis 2004[2])
Actionnaires Pascal Vandenberghe (75 %)
Mercator (20 %)
Jean-Marc Probst (5 %)[3]
Activité Librairie
Site web www.payot.ch

La société Payot ou Payot Libraire est une chaîne suisse de librairies, issue de la séparation des activités de librairie et d'édition de l'ancienne maison Payot, l'activité d'édition de Payot étant regroupée avec les éditions Rivages dans le cadre de Payot & Rivages, elles-mêmes rachetées par le groupe Actes Sud en janvier 2013.

Histoire[modifier | modifier le code]

La société, légalement désignée comme Payot SA, du nom de son propriétaire Fritz Payot, a son siège à Lausanne[4], ville d'origine de l'entreprise Payot depuis 1875.

En 1986, la quatrième génération de la famille Payot à la tête de l'entreprise la vend au groupe Edipresse[5]. En 1993, Edipresse vend ses parts à Hachette Distribution Services, filiale du Groupe Lagardère, qui devient propriétaire de 100 % de Payot SA[5],[6].

En plus des librairies, Payot SA gère une franchise Nature et Découvertes en Suisse, depuis son implantation dans le pays en 2009[2].

En 2014, le directeur des librairies Payot, Pascal Vandenberghe, rachète 75 % des parts[7] au Groupe Lagardère[5]. L'achat est rétroactif au 1er janvier 2014[3]. En 2014, Payot est détenu à 75 % par Kairos holding SA (holding suisse détenue à 100% par Pascal Vandenberghe), à 20 % par Mercator (holding française présidée par le fondateur de Nature & Découvertes, François Lemarchand) et à 5 % par Jean-Marc Probst[3]. Les librairies Payot redeviennent ainsi une société indépendante suisse (à 80 %).

Magasins[modifier | modifier le code]

La première librairie fut située à la rue de Bourg 1 à Lausanne. En 1913, un nouveau bâtiment fut construit au même endroit par l'architecte Alphonse Laverrière[8]. En mai 1996, la libraire déménage à la Place Pépinet 4, dans des locaux situés sur deux étages[9].

L'enseigne exploite onze autres libraires en Suisse romande. À Vevey, à Montreux, à Morges, à Nyon, à Yverdon-les-Bains, à Sion, à Neuchâtel, à La Chaux-de-Fonds, deux à Genève, dont une ouverte le dimanche à la gare Cornavin , et une dans une ville bilingue à Fribourg[10],[11]. La librairie de Lausanne et une des librairies de Genève (Rue de la Confédération) proposent chacune 100 000 titres.

Payot SA possède également huit points de vente Nature & Découvertes (Berne, Fribourg, Lausanne, Neuchâtel, Sion, Vevey, Genève-Balexert et Genève centre), dont deux (Fribourg et Genève centre) sont intégrées dans la librairie Payot.

Par le passé, Payot possédait aussi des librairies à Berne, à Bâle, et à Zurich, visant la clientèle francophone de ces villes, mais elles furent fermées après des dizaines d'années d'activités[12]. En France, l'enseigne a aussi été présente sur quatre sites. Elle a exploité des magasins à Paris-Gare de Lyon, Paris-Gare Montparnasse, Gare de Paris-Est, à l'Aéroport de Nice-Côte d'Azur et à l'Aéroport Lyon-Saint-Exupéry[13]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Page « Histoire » du site www.payot.ch (consulté le 18 juin 2014).
  2. a et b Servan Peca, « Pascal Vandenberghe, libraire à vif », Le temps, 19 novembre 2017 (page consultée le 20 novembre 2017).
  3. a, b et c « Les librairies Payot sont reprises par leur directeur général », www.rts.ch (page visitée le 18 juin 2014).
  4. Adresse : Côte de Montbenon 30.
  5. a, b et c Lisbeth Koutchoumoff, « Six dates clés », Le temps, mercredi 14 juin 2014.
  6. Page « Mentions légales » du site www.payot.ch (consulté le 19 février 2011).
  7. grâce à un prêt du mécène Vera Michalski (Le temps)
  8. Payot histoire
  9. Déménagement de la libraire Payot de la rue de Bour à la Place Pépinet, Scriptorium, 24 heures, 16 février 1996
  10. Page « Nos librairies » du site www.payot.ch (consulté le 16 mai 2015).
  11. https://www.24heures.ch/vaud-regions/la-cote/La-pasionaria-de-la-librairie-independante-passe-la-plume-a-Payot/story/16714456
  12. Payot disparaît totalement de Zurich, Swissinfo, 30 septembre 2009
  13. Payot Libraire, Relay, consulté le 3 mars 2012

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]