Paule Gauthier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2016).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Paule Gauthier
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Distinctions

Paule Gauthier est une avocate et administratrice québécoise née à Joliette en 1943 et morte le 20 septembre 2016 à Québec[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Paule Gauthier a obtenu un baccalauréat ès arts du Collège Jésus-Marie de Sillery en 1963 et un diplôme de droit de l'Université Laval en 1966. Elle a été reçue au Barreau du Québec en 1967 et a terminé sa maîtrise en droit commercial à l'université Laval en 1969.

Elle est membre du cabinet d'avocats Stein Monast.

Paule Gauthier est membre du Comité d'arbitrage du Conseil canadien pour le commerce international. Elle est administratrice de la Banque royale du Canada, de la Compagnie Trust Royal, Rothmans inc., Metro Inc., et du Collège militaire royal du Canada, et présidente de la Fondation de La Maison Michel-Sarrazin. Depuis 2002, Paule Gauthier siège sur le conseil d'administration du constructeur d'oléoducs TransCanada.

Paule Gauthier a été nommée consule générale (honoraire) de Suède en octobre 1994. Elle a été présidente de l'Association du Barreau canadien en 1992-1993 et est membre associée de l'Association du barreau américain.

De 1996 à 2005, Paule Gauthier a été à la tête du Comité de surveillance des activités de renseignement de sécurité. Le Dr Arthur Porter a occupé le même poste de 2010 à 2011.

Honneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]