Paul Niger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Paul Niger, de son vrai nom Albert Béville, est un écrivain, administrateur et militant français né le à Basse-Terre (Guadeloupe) et décédé le dans un accident d'avion à Deshaies (Guadeloupe).

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de l'un des deux premiers avocats noirs de Guadeloupe, Béville est devenu orphelin à l'âge de quatre ans. Il suivit des études supérieures à Paris, obtint un doctorat en Droit puis un brevet de l'École nationale de la France d'outre-mer (ENFOM).

Il fut mobilisé en 1939 et sa participation à la campagne de France lui valut la croix de guerre. Démobilisé en 1940, il découvrit l'œuvre d'Aimé Césaire, se lia à Léopold Senghor et devint l'un des piliers de la littérature francophone noire de l'époque. En 1946, il fut l'un des membres fondateurs de la revue Présence africaine.

Administration des colonies[modifier | modifier le code]

Béville mena une carrière professionnelle dans l'administration des colonies. Indigné par le système colonial et par les injustices sociales qu'il engendre, il adhéra au Rassemblement démocratique africain, un regroupement de partis africains d'idéologie communiste, puis socialiste. En 1958-1959, il fut le représentant de la Fédération du Mali à Paris, puis en 1959-1960, inspecteur général des affaires administratives et président-directeur de l'Office de commercialisation agricole du Sénégal.

Militantisme pour l'autonomie des Antilles[modifier | modifier le code]

En 1961, inspiré par Aimé Césaire, il fonda avec Édouard Glissant, Cosnay Marie-Joseph et Marcel Manville le Front des Antilles-Guyane pour l'Autonomie et publia le pamphlet Les Antilles et la Guyane à l'heure de la décolonisation. Ce mouvement indépendantiste fut dissous quelques semaines plus tard et Béville fut interdit de séjour aux Antilles et rétrogradé administrativement.

Décès[modifier | modifier le code]

En 1962, il réussit néanmoins à déjouer la surveillance policière à l'aéroport d'Orly et embarqua dans le Boeing 707 d'Air France à destination de la Guadeloupe, en compagnie du député de Guyane Justin Catayée. L'écrasement de cet avion sur les collines de Deshaies en Guadeloupe, qui causa la mort des cent douze passagers, a alimenté les spéculations dans les milieux autonomistes sur la possibilité d'un attentat politique[1].

Œuvre littéraire[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

  • Les Assemblées représentatives dans les territoires d'outre-mer et les territoires sous tutelle de l'Union française, 1950 (OCLC 492162293)
  • Perspectives d'avenir des Antilles et de la Guyane, 1960 (OCLC 493198192)
  • Les Antilles et la Guyane à l'heure de la décolonisation, Soulanges, 1961 (OCLC 493250821)
  • «L'assimilation, forme suprême du colonialisme», L'Esprit, avril 1962 (OCLC 835712129)
  • Antilles Guyane, co-auteur Edouard Glissant, Présence Africaine, 1963 (OCLC 81512948)

Romans[modifier | modifier le code]

  • Les Puissants, Éditions du Scorpion, 1959 (OCLC 320136095)
  • Les Grenouilles du mont Kimbo, Maspero/Présence africaine, 1964 (OCLC 1026503)

Ouvrages sur Albert Béville[modifier | modifier le code]

  • Ronald Selbonne. Albert Béville alias Paul Niger : une négritude géométrique : Guadeloupe-France-Afrique. Préf. Christiane Taubira, Matoury (Guyane française) : Ibis rouge, 2103 (OCLC 858278595) (ISBN 9782343010984)
  • Oruno Denis Lara. Vichy ou dissidence : Béville (Albert), une carrière d'administrateur colonial de Pétain a Dakar. Paris : L'Harmattan, 2013 (OCLC 831334043)
  • Patrick Picornot. Paul Niger, 1915-1962 : d'une Afrique mythique vers une poésie authentique. Paris : P. Picornot, Collection de la Barque au soleil, 2011 (OCLC 762471760)
  • Jack Corzani, La Littérature des Antilles-Guyane françaises, Desormeaux, , 18-28 p. (OCLC 6913323), « Les choix contemporains », Un ton nouveau: l'intransigeance de Paul Niger

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Roger Faligot, Tricontinentale, La Découverte, , p. 253

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]