Paul Féval fils

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Paul Féval fils
Paul Féval fils.jpg
Paul Féval fils en 1920.
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom de naissance
Paul Auguste Jean Nicolas FévalVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Père
Autres informations
Genres artistiques
Tombe Paul Féval père et fils, Cimetière du Montparnasse.jpg
Vue de la sépulture.

Paul Féval, dit Féval fils, né le et mort le à Paris, est un écrivain français, fils de Paul Féval.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il naît à Paris au 69 boulevard Beaumarchais[1].

À la fin du XIXe siècle et début du XXe, s'inspirant de l'œuvre la plus célèbre de son père, Le Bossu, Paul Féval fils imagina de nouvelles aventures de Lagardère (et de sa descendance), publiant Les Jumeaux de Nevers (1895, avec A. D'Orsay), Les Chevauchées de Lagardère (1909), Mademoiselle de Lagardère (1929), La petite fille du Bossu (1931), puis La Jeunesse du Bossu (1934).

Il s'intéressa aussi aux aventures fantastiques dans Félifax, l'homme-tigre (1929) et sa suite Londres en folie (1930). On doit aussi à Féval fils La Guerre des étoiles, un roman qui n’a rien à voir avec la double-trilogie du même nom.

Mort au 130 ter boulevard de Clichy, il est inhumé au cimetière du Montparnasse dans le caveau familial[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Aventures de la famille Lagardère[modifier | modifier le code]

  • Le Fils de Lagardère (1893, avec A. d'Orsay)
  • Les Jumeaux de Nevers (1895, avec A. d'Orsay)
  • Le Fils de Lagardère (pièce de théâtre) (1908)
  • Les Chevauchées de Lagardère (1909)
  • Mariquita (1922)
  • Cocardasse et Passepoil (1922-23)
  • Mademoiselle de Lagardère (1929)
  • La petite fille du Bossu (1931)
  • La Jeunesse du Bossu (1934)

Paul Féval fils a été obligé, dans l'édition Geffroy de 1905 du Bossu, de réécrire le dernier chapitre du roman de son père afin de l'adapter à la suite qu'il prévoyait.

D’Artagnan et Cyrano[modifier | modifier le code]

  • D’Artagnan contre Cyrano (Le chevalier Mystère, Martyre de Reine, Le secret de la Bastille, L'héritage de Buckingham) (avec M. Lassez, 4 tomes, 1925)
  • D’Artagnan et Cyrano réconciliés (Secret d'Etat, L'évasion du masque de fer, Les noces de Cyrano) (avec M. Lassez, 3 tomes, 1928)
  • Exploits de Cyrano (Le démon de bravoure, Le chevalier des dames, Pour sauver Roxane) 1932
  • Le fils de d’Artagnan (1914)
  • La vieillesse d’Athos (1930)

Les Mystères de demain[modifier | modifier le code]

H.-J. Magog aurait écrit seul un sixième tome, Le Poison du monde, mais en réalité ce dernier ne fait pas partie de la série.

Cœur d'amour[modifier | modifier le code]

  • Cœur d'amour I : Les mignons du roi (1923)
  • Cœur d'amour II : La trinité diabolique (1923)
  • Cœur d'amour III. L'homme au visage volé (1924)
  • Cœur d'amour IV : L'Éborgnade (1925)

Les aventures de Félifax[modifier | modifier le code]

  • Félifax, l'homme-tigre (1929)
  • Londres en folie (1930)

Autres œuvres[modifier | modifier le code]

  • Le dernier Laird : la providence du camp (1885-1895)
  • Nouvelles (1890)
  • Maria Laura (1891)
  • Chantepie (1896) coécrit avec Théodore Botrel
  • Mam'zelle Flamberge (1911)
  • Les amants de l'au-delà (1927)
  • Les vampires de la mer (1929)
  • La Guerre des étoiles (1929)
  • La lumière bleue (1930) coécrit avec Henri Boo-Silhen[2]
  • La vendéenne (roman posthume, 1950)
  • Aventurières (roman posthume, 1953)

Évocations dans les arts[modifier | modifier le code]

Le personnage de Félifax intervient dans la bande-dessinée La Brigade chimérique (2009-2010), qui convoque différentes figures de super-héros de la littérature populaire d'avant-guerre.

Adaptations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b 1987, p. 147.
  2. Costes et Altairac 2018, p. 750.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Éditions des œuvres de Paul Féval fils[modifier | modifier le code]

  • Paul Féval père et fils, Le Roman de Lagardère, Omnibus, 1991
  • Paul Féval fils, D'Artagnan et Cyrano, Omnibus, 2002

Études[modifier | modifier le code]

  • Paul Féval, 1816-1887 (Catalogue d'exposition), Bibliothèque municipale de Rennes, , 148 p. (ISBN 9782906039032, lire en ligne). Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • Sarah Mombert, Le roman populaire en question(s), Limoges, Pulim,
  • Guy Costes et Joseph Altairac (préf. Gérard Klein), Rétrofictions : encyclopédie de la conjecture romanesque rationnelle francophone, de Rabelais à Barjavel, 1532-1951, t. 1 : lettres A à L, t. 2 : lettres M à Z, Amiens / Paris, Encrage / Les Belles Lettres, coll. « Interface » (no 5), , 2458 p. (ISBN 978-2-25144-851-0).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]