Patrick Demazeau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Patrick Demazeau dit MADE)
Aller à : navigation, rechercher
Patrick Demazeau
Mobilier desurbanisé.jpg
Naissance
Autres noms
MADE
Nationalité
Française
Activité
Site web

Patrick Demazeau connu sous le nom d'artiste Made né en 1951, à Châtellerault (France) est un artiste plasticien français, conceptuel qui depuis plus de 20 ans a emprunté les chemins du land-art[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

L'arrosoir de Rungis
L'arrosoir de Rungis - octobre 2000

1975-1986 : Cours des Ateliers Beaux-Arts de la Ville de Paris, « j’ai usé le fond de mes pensés à l’école des surréalistes »

1987 Création de l'Art congelé où les œuvres qu'il crée vivent dans des congélateurs, Made offre son point de vue artistique sur la dérision du marché spéculatif de l'art des années 1980. Exposition au Grand Palais, salon 109, en février 1989.

1989 Création du Bloblo (retranscription graphique du bla-bla) il met en scène nos années 1990 chargées en communication technologique avec l'arrivée des: fax, Minitel, portable internet, etc. Une correspondance épistolaire très variée qui va du ministre de la communication (Jean-Noël Jeanneney) à l'inspecteur des Beaux arts (Michel Troche) en passant par Patrick Javault de la Fondation Cartier, une petite fille de 6 ans, un gendarme et la carte postale de Charlotte en vacances... Expositions au musée de la poste en septembre 1994.

1990 Forme avec Bruno de Vathaire un groupe d'intervention artistique Légitime Démence

1995 Rédacteur du journal hebdomadaire Le Bloblo - Le Bloblo : la lettre hebdomadaire : je n'ai rien à dire, mais c'est à vous que je le dis - Complil'95[2]

En 2000 Création de la Fioulrelle (dérivée de l'aquarelle) à la suite du naufrage de l'Erika : Pigments de fioul prélevés sur les plages de Belle-Île-en-Mer pour réaliser des fioulrelles montrées aux journées d'Archipel chez Polska, toujours en 2000 installation de l'arrosoir, sculpture monumentale à Rungis

2005 Prix du jury, sculptures à Cunlhat

Depuis 1989 Made travaille sur les espaces de communication dans les villes, villages et dans la nature. Il participe à des symposiums de sculptures (Chili, Belgique, Allemagne, Estonie, France, Corée). Il travaille avec le groupe niçois Les Conspiratifs - Guy Rottier, Antti Lovac, Claude Gilli, Robert Kudelka, Jean Mas, ... - sur l'architecture et l'urbanisme. Il Partage des projets et concepts avec l'artiste Polska comme celui de l'Archipel lancé en 2000.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Made: How does it work: catalogue 16 pages Editions d'art Jacques Boulan Vigneux sur Seine
  • 1995 - Le Bloblo, Complil'95 [2] (notice BnF no FRBNF36136262) (ISSN 1253-6660)
  • 1996 - Avec Claude Gilli, Sondage Pinoncelli, éditions Lisa
  • 1999 - L'an 2000 exquis, éditions du Petit Vehicule[3],[4]
  • 2009 - Mes Amis les arbres, 130 pages, Fûdo Editions[5]
  • 2012 - ZU , 88 pages, ( 100 exemplaires) (ISBN 978-2-7466-5055-8)
  • 2016 " Voyage dans la norme" 100 exemplaires (ISBN 978-2-9557956-0-6) http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb45175047n

Concepts[modifier | modifier le code]

Cet art sociologique amène aux relations humaines, à l'être humain, au « moi », au désir d'être. Ayant eu à peine le temps d'aborder ces espaces, Made retourne vers la nature pour « se mettre au vert », avec ses amis les arbres « Qui passent leur vie éternellement debout »[6] en leur offrant un siège ou un banc qu'ils partageront avec le promeneur ou le rêveur venu respirer la chlorophylle.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Ces installations sont visibles à la villa Barbary à Carros, forêt de Lahaymeix (le vent des forêts), Saint-Flour (Grand place), L'arrosoir, sculpture monumentale à Rungis, L'arbre en fer à Vatilieu et aussi à l'étranger Putaendo au Chili, Gongju en Corée, dans le parc Nerotal à Wiesbaden en Allemagne, Gesves en Belgique, Sagadi en Estonie[7], au FUTUROSCOPE, au Musée Amandus Adamson à Paldiski Estonie, à l'arboretum de Roure, National museum marine - Keelung – TAIWAN.

Expositions[modifier | modifier le code]

Expositions personnelles
  • Concerto de la nature, Les hauts bois 2001, Gesves en Belgique[1]
  • Mur typographique, Fontenay sous bois, juillet 2003
  • Exposition S’1 Livre, Villerville, juillet 2003
  • Vidéo, hôpital psychiatrique de Clermont de l’Oise, février 2004
  • Création d’un jardin, Lycée d’Etampes, octobre 04 – juin 05
  • Expo, Nez à Nez, Rungis, octobre 2005
  • Expo, Nuisettes, Récif images, Paris, février 2006
Expositions collectives 
  • Symposium de sculptures, Jaujac, avril 2003
  • Galerie F.Frisch- Sculpture et design en extérieur, Courtenay, juin 2003
  • Les Conspiratifs, Nice, juin 2003
  • Parc de Coursieux, Sculptures, juillet 2003
  • Ecritures d’artistes, Galerie Hors-sol, Paris, novembre 2003
  • Symposium de sculptures, Itinéraires, Barr, mai 2004
  • Symposium de peinture, Parnu, ESTONIE, juillet 2004
  • Symposium de sculptures, Louvain la neuve, BELGIQUE, octobre 2004
  • Expo -Centre d’art Contemporain Belge, Jamoigne, BELGIQUE juin 2005
  • Symposium de sculptures, Cunlhat, juillet 2005
  • Vidéo, Supervision, Festival Premiers plans, Angers, janvier 2006
  • Expo, Chemin d'art à Paris, Galerie du haut pavé, mars 2006
  • Symposium de sculptures Pierres et nature, Mellé, juin 2006
  • Symposium de sculptures, Parnü, ESTONIE , juillet 2006
  • Symposium de sculptures, Jardin d'étonnants, Théâtre éprouvette Corbigny, juin 2006
  • Symposium de sculptures, Gongju, COREE du SUD, août 2008
  • Symposium de sculptures, Annemasse, septembre 2008
  • Parc Chabrières, Oullins, mai 2009
  • Courant d'Art, Dole, juin 2009
  • Eclats de vert, Valenciennes, France, juillet 2009[11]
  • Festival de l’Estran, Trebeurden, France, septembre 2009
  • Si le printemps revenait, Parc Valrose, Nice, janvier 2010
  • in situ 05, Camargues, Arles, mai 2010[12]
  • Sculpture aux 4vents- Vatilieu, Vercors, juin 2010
  • Garten, Wiesbaden, Allemagne, juin 2010[13],[14]
  • Festival Téciverdi, Parcours de la Coulée Verte, Niort, juillet 2010[15]
  • Kunsttour Caputh, Berlin Allemagne, août 2010[16],[17]
  • Euro land Art en Beauce- Sculpture - mai 2011
  • Land art au FUTUROSCOPE - sculpture- juin 2011
  • Musée Amandus Adamson - Paldiski- ESTONIE - sculpture - juin 2011
  • Arc GALLERY - CHICAGO - aout 2011
  • Arborétum de Roure - sculpture - octobre 2011
  • L’art handuo – Cherbourg – février 2012
  • Jardins des arts – Chateaubourg – avril 2012
  • Le fruit des arbres – Ploumagoar - juin 2012


  • Sacval - Sculptures en pays Dunois - juin 2013
  • Art et Nature - Carquefou – juin 2013
  • Symposium de sculptures- Oranki – Finlande- juin 2013


  • Entre terre et Mer : 2ème rencontres land Art : Iles sainte Marguerite Cannes avril 2014
  • Les bords de Vire – Tessy sur Vire – juin 2014
  • Les arts dans les bois – Pleslin – juin 2014
  • Alliance française Lima – Galerie Imaginaire dans le cadre de la COP20 – PEROU - déc 2014
  • FLUX – Les Paillons – Nice – mars 2015
  • E-CUB "Osons le volume" La Ville du Bois - octobre 2015
  • Sentier d’Art – SENTES – Orp le Grand –BELGIQUE -octobre 2015
  • « Si le printemps revenait » Université Sophia Antipolis – Nice- février 2016
  • National museum marine - Keelung – TAIWAN- mai 2016
  • Breathing Art – Gonju – COREE du SUD - aout 2016
  • Normalité ostentatoire – Folie Culture – QUEBEC - septembre- 2016
  • Extraordinaire objet de l’ordinaire- Galerie des AAB – Paris – décembre 2016

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr) « Portail du land art », sur www.landarts.fr
  2. a et b (fr) (notice BnF no FRBNF36136262) (ISSN 1253-6660)
  3. (en) « French XX Bibliography Issue 52 : Critical and Bibliographical References for the Study of French Literature Since 1885 par William J. Thompson 2001 », sur books.google.fr
  4. (fr) (notice BnF no FRBNF37095904)
  5. (fr) « Mes Amis les arbres », sur www.calameo.com
  6. Mes amis les arbres, Fudo Editions, (p. 64) Le repos
  7. (ekk) « Koos teiste puuskulptoritega töötab sellel nädalal Sagadis ka prantslane Made, õige nimega Patrick Demazeau. Boheemlaslik Made nimetab ise ennast naljatledes hulluks ning ütleb, et tema õnneks on hullud kõik prantslased », sur viru.postimees.ee
  8. (fr) « Les arts au vert », sur www.arts-au-vert.fr
  9. (fr) [vidéo] Visionner la vidéo sur Dailymotion
  10. (fr) « Duos des arbres », sur duos-des-arbres.over-blog.com
  11. (fr) « Les folles journées du Marais de l'Epaix - Le Festival Eclat de Vert deuxième du nom », sur www.va-infos.fr
  12. (fr) « IN SITU 0.5, Land Art en Camargue », sur www.arleswebtv.fr
  13. (de) « Kunstsommer 2010 - MADE - Patrick Demazeau », sur www.wiesbaden.de
  14. (de) « Gérard Röpke im Interview mit Patrick Demazeau », sur www.bigcitytv.de
  15. (fr) « Parcours de la Coulée Verte », sur www.teciverdi.fr/
  16. (de) « Patrick Demanzeau aus Paris provoziert mit eigenwilligen Werken bei der diesjährigen Kunsttour in Caputh », sur www.maerkischeallgemeine.de
  17. (de) « Berliner-zeitung - CAPUTH-TOUR », sur www.berlinonline.de

Sources bibliographiques[modifier | modifier le code]

  • 1994 - Plis d'excellence, Musée de la poste (ISBN 2-905412-24-0)
  • 1995 - L'Art du tampon, Musée de la poste (ISBN 2-905412-26-7)
  • 1996 - Artémot, écrit de Nicole Morin (ISBN 2-86632-455-2)
  • 1997 - Radio, France Culture : Staccato, 27 novembre 1997
  • 1998 - L'objet recrée : livre expo 5e Forum d'Arts plastiques Ile de France 1998 : Commissaires expo : Pierre Restany, Gérard Xuriguera / Dépôt légal 1er trimestre 1998, no 14327
  • 2001 - L'autre et Art de Nicole Morin (ISBN 2-86632-511-7)
  • 2005 - Vision about nature Yatoo Corée (ISBN 89-956524-2-X)
  • 2007 - Nature in mind Geumgang Nature Art pre-biennale Yatoo Corée (ISBN 978-89-956524-9-7)
  • 2008 - Revista de Estética y Arte Contemporàneo Carmen Garcia Espagne (ISSN 1888-9719)
  • 2008 - Geumgang Nature Art Corée (ISBN 978-89-93531-10-7)
  • 2010 - Garten: livre Wiesbadener Kunstsommer 2010 im Nerotalpark
  • 2010 - objets urbains de Sophie Barbaux - editions ICI Interface (ISBN 978-2-916977-17-1)

Télévision[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]