Guy Rottier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Guy Rottier
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 90 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Archives conservées par

Guy Rottier est un ingénieur et architecte, né le à Sumatra (Indonésie) et décédé le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Il collabore avec Le Corbusier pendant trois ans pour l'Unité d'habitation à Marseille. Dans les années 1960, Guy Rottier, architecte urbaniste et ancien collaborateur de Le Corbusier, s'intéresse à l'urbanisation galopante des zones touristiques. Il conçoit des maisons de petit format, parfois en carton et jetables afin de lutter contre la construction de pavillons occupés seulement le temps des vacances. Il a participé avec l'artiste Patrick Demazeau dit MADE à DUOS DES ARBRES dans le parc du Pillat en [1].

Citation[modifier | modifier le code]

« L'urbanisme est essentiellement politique, mais s'il n'y a souvent d'urbanisme que sur le papier, c'est que les hommes politiques n'ont généralement pas le courage de se lancer dans cette aventure, car l'urbanisme bien pensé n'est pas acceptable par la population. Il ne s'agit pas d'une science démocratique. Pour être valable, les décisions devraient être prises par un minimum de responsables compétents. Et c'est là que le bât blesse : est-ce que l'homme politique, le maire ou le décideur de tout poil ont une formation suffisante leur permettant de parler sainement et sans parti pris d'un problème pour lequel ils n'ont pas été formés ? »

« L'architecture s'enseigne par des biais car c'est une suite de contradictions. Seule la technique est diplômable, mais cela ne suffit pas pour la formation de l'architecte. C'est l'environnement qu'il faut connaître et découvrir. Dans les écoles d'architecture, on devrait enseigner tout sauf l'architecture. »[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nouha Babay, « Guy Rottier, un architecte-artiste parmi les artistes », In Situ,‎ (lire en ligne)
  2. in "Guy Rottier Architecte de l'insolite" page 132

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]