Pathé-Cordeliers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pathé-Cordeliers
Type cinéma
Lieu Lyon
Coordonnées 45° 45′ 42″ nord, 4° 50′ 05″ est
Inauguration 1906
Fermeture 1985-1987, 2016
Nb. de salles 7 (à sa fermeture)
8 (à son maximum)
Capacité 1 050 places
Anciens noms Scala-Bouffes (1906)
UGC Scala (1974)
Les 7 Nefs (1987)
Les 8 Nefs (1994)
Site web cinemasgaumontpathe.com

Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Pathé-Cordeliers
Géolocalisation sur la carte : métropole de Lyon
(Voir situation sur carte : métropole de Lyon)
Pathé-Cordeliers
Géolocalisation sur la carte : Lyon
(Voir situation sur carte : Lyon)
Pathé-Cordeliers

Le Pathé-Cordeliers, d'abord appelé Scala-Bouffes puis UGC Scala, Les 7 Nefs et Les 8 Nefs, était un cinéma situé au no 20 rue Thomassin, à hauteur de la rue du Palais-Grillet, dans le 2e arrondissement de Lyon, en France. Avant sa fermeture définitive le , il était constitué de sept salles et pouvait accueillir 1 050 spectateurs.

Historique[modifier | modifier le code]

Le lieu est à l'origine, depuis 1879, un cabaret-théâtre, le Scala-Bouffes[1]. L'établissement commence ses activités cinématographiques en 1906[1]. Il est entièrement affecté à la projection de films un peu avant le début de la Seconde Guerre mondiale[1].

Après la guerre, le lieu est rénové par l’architecte-décorateur Georges Peynet. À partir de 1974, la chaîne de cinémas UGC exploite les salles ; le lieu prend alors le nom de « UGC Scala »[2]. Il est racheté en 1985 par un indépendant, ferme provisoirement de 1985 à 1987, et rouvre sous le nom « Les 7 Nefs »[2]. Il devient en 1994 « Les 8 Nefs » à la suite du rachat par le propriétaire de la salle de cinéma pornographique adjacente, « Le Paris », qui devient alors la huitième salle du complexe.

La chaîne de cinéma Pathé rachète le lieu en , le rénove et l'ouvre en 2008 sous le nouveau nom de Pathé-Cordeliers. Le cinéma compte une salle en moins, la salle numéro 8 ayant été définitivement fermée.

Le cinéma ferme définitivement le [3],[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Dictionnaire des salles de cinéma », Les cinémas de Lyon.
  2. a et b « L'histoire du Pathé Cordeliers », Cine90.fr
  3. Luc Hernandez, « Le Pathé Cordeliers ferme ses portes », sur Salade Lyonnaise, (consulté le 14 février 2016)
  4. « Le Pathé Cordeliers de Lyon ferme ses portes après 136 ans d’histoire », sur lyonmag.com, (consulté le 1er mars 2016)