Cinéma des cinéastes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cinéma des cinéastes
Type Cinéma
Lieu Paris
Coordonnées 48° 53′ 03″ nord, 2° 19′ 37″ est
Inauguration 1930
Anciens noms Eden, Le Mirage, Pathé Clichy
Gestionnaire Société civile des auteurs, réalisateurs et producteurs
Site web www.cinema-des-cineastes.fr

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Cinéma des cinéastes

Géolocalisation sur la carte : 17e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 17e arrondissement de Paris)
Cinéma des cinéastes

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Cinéma des cinéastes

Le Cinéma des cinéastes est un cinéma situé au 7, avenue de Clichy dans le 17e arrondissement de Paris, en France. Salle classée « Art et Essai », elle constitue un lieu important de culture et de débats cinématographiques au nord de Paris. En 1996, la salle prend son nom actuel avec pour marraine Fanny Ardant[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Ancien cabaret du Père Lathuille ouvert au XIXe siècle, rebaptisé « Le Kursaal » en 1906, où se produisent alors Maurice Chevalier et Lucienne Boyer, la salle est transformée dans les années 1930 en un cinéma baptisé l'« Eden » puis « Le Mirage »[1]. Délabré et inutilisé après la Seconde Guerre mondiale, il est rénové en 1973 par Jean Tourraine pour la société Pathé et prend le nom de « Pathé Clichy ».

La salle est refondée par le réalisateur et producteur Claude Berri en association avec la Société civile des auteurs, réalisateurs et producteurs (L'ARP)[2]. L'ouverture du cinéma des cinéastes a lieu en octobre 1996. Laurent Hébert est chargé de la programmation et de la direction de l'établissement[3], charges qu'il a assurées jusqu'en 2006. Avec les réalisateurs de l'ARP et la directrice adjointe Jamila Ouzahir[4], il a proposé une programmation événementielle composée de rétrospectives, festivals, et semaines internationales. Depuis Aout 2010 c'est désormais Arnaud Boufassa qui en assure la direction. Avec une moyenne de 175 000 entrées par an, il demeure un lieu emblématique de rencontre entre les cinéastes et le public

La programmation est orientée vers les films d'art et essais européens et internationaux.

Avant-premières[modifier | modifier le code]

Parmi les présentations en avant-première, Todd Haynes et Guillaume Canet pour I'm Not There, Arnaud Desplechin et Wes Anderson pour À bord du Darjeeling Limited[2] ou en 2010 Film Socialisme de Jean-Luc Godard[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Historique - Site officiel
  2. a et b L'ARP et le Cinéma des cinéastes - Un cinéma alternatif - Mathieu Menossi, Evene.fr/Le Figaro, 2 juin 2008
  3. Une maison du cinéma place Clichy : L'ARP ouvre trois salles affichant une programmation spéciale - Ange-Dominique Bouzet, Libération, 23 octobre 1996
  4. « Fichier PDF Express Paris Batignolles.pdf », Fichier PDF,‎ (lire en ligne, consulté le 16 juillet 2018)
  5. Jean-Luc Godard, devant le public à Paris pour présenter Film Socialisme - Le Point, 19 juin 2010

Lien externe[modifier | modifier le code]