Pascal Rakotomavo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pascal Rakotomavo
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Premier ministre de Madagascar
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique

Pascal Joseph Rakotomavo (né le - mort le [1],[2],[3]) est un homme d'État malgache, premier ministre du au .

Il est ministre des Finances et de l'Économie de 1982 à 1989 et conseiller spécial du président Didier Ratsiraka de 1989 à 1993. Sa nomination au poste de premier ministre en , après le retour de Ratsiraka à la présidence, est considérée comme une surprise. Rakotomavo est ensuite gouverneur de la province de Tananarive de juin 2001 à 2002.

Il est le directeur de campagne de Ratsiraka à l'élection présidentielle de 2001[4] mais, face à la grave crise politique entre Ratsiraka et le candidat de l'opposition Marc Ravalomanana, en tant que gouverneur il adopte une position neutre[5]. Le , Ratsiraka nomme le général Léon-Claude Raveloarison comme gouverneur militaire de la province de Tananarive, sous le régime de la loi martiale. Rakotomavo est le seul des six gouverneur provinciaux à ne pas signer un décret de transfert provisoire de la capitale malgache Toamasina, bastion de Ratsiraka pendant la crise[6]. Après la victoire de Ravalomanana dans le conflit, Rakotomavo, contrairement aux gouverneurs des autres provinces, n'est pas poursuivi[7] Il prend part aux événements de 2009[8] qui conduiront au renversement de Marc Ravalomanana[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jeannot Ramambazafy, « Madagascar : Décès de Pascal Rakotomavo sur l’île de La Réunion » (version du 17 décembre 2010 sur l'Internet Archive), MadaGate, 14 décembre 2010.
  2. Iloniaina Alain, « Pascal Rakotomavo meurt d'un AVC » (version du 18 décembre 2010 sur l'Internet Archive), sur lexpressmada.com, L'Express de Madagascar, 15 décembre 2010.
  3. a et b « Pascal Rakotomavo a tiré sa révérence », Madagascar Tribune,‎ (lire en ligne)
  4. « L'Armée en première ligne » (version du 27 septembre 2007 sur l'Internet Archive), L'Essor (Mali), 1er mars 2002.
  5. « Pascal Rakotomavo résiste au DG de ARO » (version du 27 septembre 2007 sur l'Internet Archive), Madagascar Tribune, 18 juillet 2005.
  6. « Madagascar : Les réactions des partisans du président Ratsiraka » (version du 16 juillet 2011 sur l'Internet Archive), Afrique Express, n° 246, le 14 mars 2002.
  7. « En lambeau ! » (version du 27 septembre 2007 sur l'Internet Archive), Madagascar Tribune, 24 janvier 2005.
  8. « Charles Andrianasoavina – Andry Rajoelina. « Vérité et Réconciliation » 26 Janvier, 7 Février 2009. Qui a fait quoi ? », Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris,