Pascal Rakotomavo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pascal Rakotomavo
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Premier ministre de Madagascar
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique

Pascal Joseph Rakotomavo (né le - mort le [1],[2],[3]) est un homme d'État malgache, premier ministre du au .

Il est ministre des Finances et de l'Économie de 1982 à 1989 et conseiller spécial du président Didier Ratsiraka de 1989 à 1993. Sa nomination au poste de premier ministre en février 1997, après le retour de Ratsiraka à la présidence, est considérée comme une surprise. Rakotomavo est ensuite gouverneur de la province de Tananarive de juin 2001 à 2002.

Il est le directeur de campagne de Ratsiraka à l'élection présidentielle de 2001[4] mais, face à la grave crise politique entre Ratsiraka et le candidat de l'opposition Marc Ravalomanana, en tant que gouverneur il adopte une position neutre[5]. Le , Ratsiraka nomme le général Léon-Claude Raveloarison comme gouverneur militaire de la province de Tananarive, sous le régime de la loi martiale. Rakotomavo est le seul des six gouverneur provinciaux à ne pas signer un décret de transfert provisoire de la capitale malgache Toamasina, bastion de Ratsiraka pendant la crise[6]. Après la victoire de Ravalomanana dans le conflit, Rakotomavo, contrairement aux gouverneurs des autres provinces, n'est pas poursuivi[7] Il prend part aux événements de 2009[8] qui conduiront au renversement de Marc Ravalomanana[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jeannot Ramambazafy, « Madagascar : Décès de Pascal Rakotomavo sur l’île de La Réunion » (version du 17 décembre 2010 sur l'Internet Archive), MadaGate, 14 décembre 2010.
  2. Iloniaina Alain, « Pascal Rakotomavo meurt d'un AVC » (version du 18 décembre 2010 sur l'Internet Archive), sur lexpressmada.com, L'Express de Madagascar, 15 décembre 2010.
  3. a et b « Pascal Rakotomavo a tiré sa révérence », Madagascar Tribune,‎ (lire en ligne)
  4. « L'Armée en première ligne » (version du 27 septembre 2007 sur l'Internet Archive), L'Essor (Mali), 1er mars 2002.
  5. « Pascal Rakotomavo résiste au DG de ARO » (version du 27 septembre 2007 sur l'Internet Archive), Madagascar Tribune, 18 juillet 2005.
  6. « Madagascar : Les réactions des partisans du président Ratsiraka » (version du 16 juillet 2011 sur l'Internet Archive), Afrique Express, n° 246, le 14 mars 2002.
  7. « En lambeau ! » (version du 27 septembre 2007 sur l'Internet Archive), Madagascar Tribune, 24 janvier 2005.
  8. « Charles Andrianasoavina – Andry Rajoelina. « Vérité et Réconciliation » 26 Janvier, 7 Février 2009. Qui a fait quoi ? », Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris,