Parc national du Circé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Parc national du Circé
Image dans Infobox.
Carte localisant le parc dans la région de Latium.
Géographie
Adresse
Coordonnées
Ville proche
Superficie
84,40 km2
Administration
Type
Catégorie UICN
V (paysage terrestre ou marin protégé)
Identifiant
Création
1934
Patrimonialité
Site web

Le parc national du Circé est un parc national d'Italie. Il se situe le long de la côte tyrrhénienne, au sud du Latium (Italie). Il couvre près de 8 500 hectares.

Sa création en 1934 évita la destruction totale d'une forêt primaire, la Selva di Terracina, vouée au déboisement dans le cadre des travaux d'assèchement de la zone (1920-1934). De cette forêt, seul un quart a été préservé, soit 3 260 ha. Le Parc est reconnu en tant que réserve de biosphère par l'UNESCO depuis 1977[1].

Objectifs[modifier | modifier le code]

Le Parc national du Circé a pour vocation de protéger différents biomes. Il comporte cinq ensembles principaux :

  • la forêt primaire, survivance de la Selva di Terracina ;
  • le promontoire du Mont Circé, haut de 541 m, qui était une île dans l'antiquité ;
  • les dunes qui se sont formées sur les cordons littoraux ayant relié l'île à la côte : ellesi s'étendent sur 28 km entre le cap Portiere et la tour Paola ;
  • les zones humides, constituées des quatre lagunes de Sabaudia, Caprolace, Monaci et Fogliano ;
  • l'île de Zannone, ultime acquisition du parc, inhabitée et couverte de bois de chêne vert sur une centaine d'hectares.

Galerie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Circeo | United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization », sur www.unesco.org (consulté le 7 septembre 2016)