Papyrus Abbott

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le papyrus Abbott au British Museum.

Le papyrus Abbott[1] détaille des enquêtes menées par des fonctionnaires d'Égypte antique, concernant des vols commis dans des tombes, qui ont eu lieu pendant le règne du pharaon Ramsès IX. Le document, qui a été nommé d'après son propriétaire d'origine, est désormais au British Museum.

L'enquête a débuté à la suite du pillage de dix tombes royales, ainsi que des sanctuaires de deux prêtresses d'Amon.

En plus des enquêtes sur des suspects, le document mentionne également l'état de nombreux tombeaux royaux, y compris ceux des pharaons Antef VI et VII, Sobekemsaf II, Séqénenrê Taâ, et Kamosé de la XVIIe dynastie.

Récemment, la description de l'emplacement des tombes a contribué à la découverte du complexe pyramidal du pharaon Antef IV en 2001[2].

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • James Henry Breasted, Ancient Records of Egypt, vol. 4, Chicago,‎ 1906
  • James Baikie, Egyptian Papyri and Papyrus-Hunting, Kessinger Publishing,‎ 1925 (réimpr. 2003), p. 91
  • Samuel Birch, Le papyrus Abbott : François Chabas, Œuvres diverses, vol. I, p. 275

Lien externe[modifier | modifier le code]