Opération Brevity

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Opération Brevity
Description de cette image, également commentée ci-après
Carte de la région de l'opération Brevity
Informations générales
Date
Lieu Frontière entre l'Égypte et la Libye
Issue Échec britannique
Belligérants
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Drapeau du Royaume d'Italie Royaume d'Italie
Commandants
Drapeau du Royaume-Uni Archibald Wavell
Drapeau du Royaume-Uni William Gott
Drapeau de l'Allemagne Erwin Rommel
Drapeau de l'Allemagne Maximilian von Herff
Forces en présence
22e Brigade de la Garde
7e Brigade Blindée
Kampfgruppe von Herff
8e Panzer-Regiment
Pertes
206 soldats
18 Matilda
6 avions
Wehrmacht :
260 soldats
3 Panzer
Italiens :
400 soldats

Seconde Guerre mondiale

Batailles

Batailles et opérations des campagnes d'Afrique, du Moyen-Orient et de Méditerranée
Invasion italienne de l'Albanie · Guerre du désert · Campagne d'Afrique de l'Est · Invasion italienne du Somaliland britannique · Invasion de l'Égypte · Opération Compass · Bataille de Koufra · Bataille de Dakar · Campagne du Gabon · Opération Vado · Attaque sur Mers el-Kébir · Bataille du convoi Espero · Bataille de Punta Stilo · Bataille de Tarente · Bataille du cap Teulada · Bataille du cap Matapan · Siège de Malte · Opération Sonnenblume · Campagne des Balkans · Bataille d'El Agheila · Bataille des îles Kerkennah · Siège de Tobrouk · Guerre anglo-irakienne · Campagne de Syrie · Résistance en Grèce · Opérations en Yougoslavie · Opérations anti-partisans en Croatie · Opération Brevity · Opération Battleaxe · Invasion anglo-soviétique de l'Iran · Raid de la rade d'Alexandrie · Opération Vigorous · Opération Pedestal · Bataille de Madagascar · Libération de La Réunion · Opération Crusader · Bataille de Bir Hakeim · Bataille de Gazala · 1re Bataille d'El-Alamein · Bataille d'Alam el Halfa · 2e Bataille d'El-Alamein · Opération Torch · Campagne de Tunisie · Bataille du banc de Skerki · Campagne du Dodécanèse (Bataille de Kos · Bataille de Leros) · Offensive de Belgrade · Bataille de Poljana · Bataille de Sejnane · Bataille de Sidi Bouzid · Bataille de Kasserine · Opération Capri · Bataille de Ksar Ghilane · Ligne Mareth · Opération Pugilist · Bataille d'El Guettar · Opération Retribution · Campagne d'Italie · Résistance en Macédoine · Libération de la Corse · Bataille de la mer Ligure


Front d'Europe de l'Ouest


Front d'Europe de l'Est


Bataille de l'Atlantique


Guerre du Pacifique


Guerre sino-japonaise


Théâtre américain
Coordonnées 31° 34′ 51″ nord, 25° 03′ 08″ est

L’opération Brevity est une opération de la Seconde Guerre mondiale menée par les forces armées britanniques le 15 et lors de la guerre du désert.

Elle fut mise au point afin de sécuriser la région des troupes allemandes et italiennes et ainsi planifier une offensive contre Tobrouk, alors que Rommel avait repoussé les forces du Commonwealth en Cyrénaïque jusqu'à la frontière égyptienne en avril 1941 lors de la bataille d'El Agheila.

Historique[modifier | modifier le code]

Prélude[modifier | modifier le code]

Après l'offensive allemande de fin mars - début avril 1941, les Britanniques ont presque entièrement perdu la Cyrénaïque qu'ils avaient conquise aux Italiens lors de l'opération Compass. Le 9 avril, alors que l'essentiel de la 5e division légère se dirige vers Tobrouk, le bataillon de reconnaissance de la division reçoit l'ordre de contourner la ville pour s'emparer de Bardia près de la frontière égyptienne. Le 11 avril, ayant reçu le renfort du bataillon de motocycliste de la 15e Panzerdivision qui vient d'être déployée en Libye, les Allemands se dirigent vers Sollum et le Fort Capuzzo.sur la frontière égyptienne. Ces troupes doivent empêcher les divisions britanniques en Égypte d'interférer avec le siège de Tobrouk qui vient de débuter. Renforcées par des éléments de la division italienne Trento, elles sont regroupées au sein du Kampfgruppe von Herff. Le 27 avril, les Allemands s'emparent de la passe d'Halfaya. Le 12 mai, une colonne allemande parcourt plus de 50 km à l'intérieur du territoire égyptien.[1]

La situation militaire sur la frontière est donc défavorable aux Britanniques au début du mois de mai. Pour pouvoir venir en aide aux Australiens assiégés à Tobrouk, le général Wavell, commandant en chef des forces britanniques du Proche-Orient, veut reprendre le contrôle de la situation sur la frontière. Il met alors au point l'opération Brevity.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Chars britanniques Cruiser Mk IV (premier plan) et Matilda Mark II similaires à ceux utilisés lors de l'opération.

Conçue par Archibald Wavell, l'opération vise à rapidement affaiblir les forces de l'Axe dans la région Sollum, Fort Capuzzo et Bardia, à la frontière entre l'Égypte et la Libye, pour autant que son ravitaillement le permette sans risques inconsidérés pour ses propres forces[2].

Le 15 mai, les troupes britanniques sous le commandement de William "Strafer" Gott lance l'opération. La 22e brigade de la Garde et la 7e brigade blindée, alignant 51 chars, reprennent Sollum, la passe d'Halfaya et une partie du fort Cappuzzo. Les panzers de la 5e division légère contre-attaquent et reprennent le fort. Rommel fait alors intervenir les Panzers de la 15e Panzerdivision qui rejoignent le Kampfgruppe Herff le 16 mai. Sollum est reprise.

Inquiet de la situation de sa 22nd Guards Brigade, qui coure le risque d'être écrasée en terrain ouvert en cas de contre-attaque blindée allemande, William Gott décide de retirer la totalité de ses forces derrière sa ligne de départ, à l'exception de la passe d'Halfaya qui est défendue par un bataillon de la 22e brigade de la Garde et 9 Mark II Cruisers. L'arrivée de renforts allemands oblige ainsi l'annulation de l'opération après une seule journée de combat.

Bilan[modifier | modifier le code]

Les Britanniques ont perdu 206 hommes, 18 Matilda et 6 avions lors de l'opération tandis que les pertes de l'Axe s’élevent à plus de 600 hommes et 3 chars détruits.

Le 26 mai 1941, Rommel déclenche l'opération Skorpion pour reprendre la passe d'Halfaya. Le 27, une petite unité allemande commandée par le capitaine Bach reprend la passe, annulant totalement les gains territoriaux préalablement acquis lors de l'opération pour les Britanniques[3].

Conséquences[modifier | modifier le code]

L'opération Brevity n'a donc procuré qu'un faible gain territorial aux Britanniques, rapidement perdu par la suite. Les combats ont mis en lumières la vulnérabilité du Matilda face au canon de 88mm allemand et les difficultés à coopérer des unités blindées et d'infanterie chez les Britanniques. Rommel a pu constaté la faiblesse de son dispositif défensif sur la frontière et celui-ci est renforcé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Franz Kurowski, Das Afrikakorps, Stackpole Books (ISBN 978-0-8117-0591-2, lire en ligne), p. 62
  2. (en) Major General I.S.O. Playfair. Volume II The Germans come to help of their Ally p. 116
  3. (en) Erwin Rommel edited by B.H.Liddell-Hart. The Rommel Papers p. 137

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]