Opérateur radio-navigant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Radiotélégraphiste.
Opérateur radio-navigant
Royal Air Force Bomber Command 1939-1941. D6053.jpg

Opérateur radio-navigant d'aéronef devant la station de radiotélégraphie morse

Cabine de la station radio d'aéronef
Astrodôme d'aéronef pour l'astronavigation
Opérateur radio-navigateur d'aéronef en formation de radiogoniométrie.
émetteur récepteur de naufrage 500 kHz

L'opérateur radio-navigant cumule la fonction de navigateur, la fonction de radiotélégraphiste et la fonction de radio-navigateur. L'opérateur radio-navigant est embarqué à bord d’un aéronef (ballons dirigeables, avions). Le métier remonte au début du XXe siècle et a duré jusqu’à avant 1970, quand les aéronef communiquaient en radiotélégraphie. Il n’y a plus de radiotélégraphiste présent dans les aéronefs français.

La radiotélégraphie dans la bande aéronautique est un moyen qui permet aux pilotes et au personnel des stations au sol de communiquer entre eux. Elle permet de transmettre des clairances et des informations importantes pour la sécurité de la circulation aérienne et l'efficacité de la gestion du trafic aérien. Les voyageurs qui couraient le monde réclamèrent les possibilités de télégraphier au cours de leurs voyages.

Diplômes[modifier | modifier le code]

Pour manœuvrer un poste radiotélégraphique d’aéronef, il était nécessaire de posséder une licence d’opérateur radio-navigant de première classe et un certificat général d’opérateur des radiocommunications ou un certificat d’opérateur radiotélégraphiste de première classe.

Pour manœuvrer un poste radiotélégraphique d'avion-cargo, il était nécessaire de posséder une licence d’opérateur radio-navigant de première classe ou de deuxième classe et un certificat d’opérateur radiotélégraphiste de la marine marchande.

Fonction[modifier | modifier le code]

L’opérateur radio-navigant d'aéronef [1] était là pour:

  • localiser l’aéronef par la radionavigation et par l'astronavigation avec un sextant dans l'astrodôme,
  • établir les communications publiques,
  • établir les communications aéronef-bateau,
  • établir les communications aéronef-aéronef,
  • établir les communications opérations aéroportuaires,
  • établir les communications aéronautiques,
  • établir les communications nautiques,
  • établir les communications de détresse,
  • établir les communications des messages familiaux,
  • établir les communications pour l'approvisionnement.

Fréquences utilisées[modifier | modifier le code]

Antennes[modifier | modifier le code]

En vol une antenne pendante longue de 120 mètres à 450 mètres était déroulée pour établir les communications radios sur les longueurs d'ondes de 900 mètres (service aéronautique), 600 mètres (détresse maritime), 450 mètres (radiogoniométrie) puis (sur la fréquence 410 kHz (radiogoniométrie) depuis 1927). Proche du sol cette antenne est rembobinée sur un touret à manivelle. A l'extrémité de l'antenne pendante un plomb de lestage porte l'indicatifs radio de l'aéronef.

Une autre antenne tendue le long de la coque de l'aéronef était pour établir les communications radios NVIS sur toutes les longueurs d'ondes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d manuel de radiotélégraphiste aéronautique: pour le diplôme d'opérateur radio-navigant de première classe et de deuxième classe basé sur la convention internationale des télécommunications Atlantic City 1947.
  2. En 1927, la Convention radiotélégraphique de Washington Convention radiotélégraphique de Washington.
  3. Référence aux dispositions du règlement des radiocommunications RR5.111 ; AP17, Parties A, B
  4. Référence aux dispositions du règlement des radiocommunications RR472/S5.83 ; RR2970 ; RR3010 ; RRN3067 ; RR4679A ;
  5. En 1927, par la Convention radiotélégraphique de Washington 1 800 mètres sera transférée sur 143 kHz

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]