Saint-Lys radio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lys.
Carte azimutale.

Saint-Lys radio est une ancienne station de radio maritime en ondes décamétriques, installée sur la commune de Saint-Lys dans le département de la Haute-Garonne, en région Occitanie (Pyrénées-Méditerranée) en France. Lancée en 1948, elle cesse d'émettre le vendredi à 20 h[1]. Les PTT puis France Télécom était l'exploitant de Saint-Lys radio qui permettait les liaisons radios avec les navires en mer et avec les aéronefs. La station assurait des bulletins météorologiques. Elle permettait les radiotélécommunications de catastrophe pour les organisations intervenant sur une catastrophe internationale. Elle permettait la demande d'aide médicale par radios ondes décamétriques au SAMU de Toulouse. La station Saint-Lys radio est à ce jour fermée.

Historique[modifier | modifier le code]

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la station radio en ondes hectométriques et décamétriques Saintes Maries TSF indicatif (radio) FFS est détruite par fait de guerre. En 1945, elle est remplacée provisoirement en bandes décamétriques par la station Boulogne Radio FFB.

Saint-Lys radio débute ses essais dès 1948, avant d'entrer en exploitation dès 1952, en remplacement de Boulogne Radio FFB.

Après cinquante ans de bons et loyaux service, la station voit son existence remise en cause par l'évolution des technologies. Elle cesse d'émettre en radiotélégraphie le , puis en radiotéléphonie le vendredi à 20 h. Elle demeure fermée depuis ce jour.

Le vendredi , juste avant 20 h, c'est avec une certaine émotion que Jeanne, opératrice, annonce l'arrêt définitif de St-Lys radio. Le dernier message est ainsi diffusé[2] :

« cq cq cq de FFL à toutes les stations. Après cinquante ans de service, la station de Saint-Lys va stopper définitivement ses émissions avec les navires du monde entier. La technologie a évolué, amenant confort, confidentialité et sécurité dans le monde des communications. Saint-Lys a servi les marins de tous les pays et le monde de la mer. Les opérateurs tiennent à exprimer à tous leur émotion à l’occasion de ce dernier message. Cependant, le service continue auprès des autres stations, et notamment auprès de la station belge d’Oostende-radio, de la station suisse de Berne-radio et de la station monégasque de Monaco-radio. Les avis urgents aux navigateurs continueront d’être diffusés sur les mêmes fréquences. Les opérateurs de Saint-Lys radio vous donnent rendez-vous sur les réseaux de l’avenir. »

Service maritime[modifier | modifier le code]

Saint-Lys radio indicatif radio FFL et FFT en ondes courtes dans les bandes: 4 MHz • 6 MHz • 8 MHz • 12 MHz • 16 MHz • 22 MHz • (26 MHz[3],[4].), travaillait :

Radiotélégraphie[modifier | modifier le code]

Manipulateur radiotélégraphique Vibroplex à grande vitesse (30 mots par minute).

Tableau radiotélégraphique de Saint-Lys radio avec une puissance de 10 kW[5] avant la fermeture.

Indicatif d'appel Horaire Fréquence de St Lys,
écoute des navires
Fréquence des navires,
écoutée par St Lys
FFL2 selon le trafic 4328,0 kHz 4184,0 à 4184,5 kHz
FFL3 selon le trafic 6421,5 kHz 6276,0 à 6276,5 kHz
FFL4 24H sur 24H 8522,5 kHz 8368,0 à 8369,0 kHz
FFL4 en cas de besoin 8550,0 kHz
FFL6 selon le trafic 12912,6 kHz 12552,0 à 12553,5 kHz
FFL6 en cas de besoin 13073,8 kHz
FFL8 selon le trafic 17027,0 kHz 16736,0 à 16738,0 kHz
FFL8 en cas de besoin 16947,6 kHz
FFL4 selon le trafic 22509,0 kHz 22280,5 à 22281,0 kHz

Radiotélex[modifier | modifier le code]

Tableau des fréquences principales en radiotélex de Saint-Lys radio[6] avant la fermeture.

Terminal radiotélex 1980
Indicatif d'appel Canal UIT Fréquence de St Lys,
écoute des navires
Fréquence des navires,
écoute par St Lys
FFT21 405 4212,5 kHz 4174,5 kHz
FFT31 614 6320,5 kHz 6269,5 kHz
FFT41 808 8420,0 kHz 8380,0 kHz
FFT61 1207 12582,5 kHz 12480,0 kHz
FFT81 1608 16810,5 kHz 16687,0 kHz
FFT91 2204 22378,0 kHz 22286,0 kHz

Ces fréquences principales étaient utilisées en mode Broadcast avec une puissance de 10 kW pour la diffusion des listes de trafic, avis de tempête et avurnav. Sur les fréquences principales des 6, 8 et 12 MHz étaient diffusés les bulletins météo. D'autres canaux de dégagement étaient utilisés pour écouler le trafic radiotélex de longue durée entre Saint-Lys radio et un navire

Radiotéléphonie[modifier | modifier le code]

Tableau des fréquences principales en radiotéléphonie de Saint-Lys radio [7] avant la fermeture.

Microphone
Indicatif d'appel Canal UIT Fréquence d'émission de St Lys,
écoutée par les navires
Fréquence d'émission des navires,
écoutée par Saint-Lys radio
FFL 404 4 366 kHz 10 kW antenne omnidirectionnelle ou
à la demande du navire sur une antenne directive type losange
4 074 kHz puissance entre 250 W à 1,5 kW antenne du navire et
pour la réception à Saint-Lys antenne directive en forme de losange
FFL 605 6 513 kHz 10 kW antenne omnidirectionnelle ou
à la demande du navire sur une antenne directive type losange
6 212 kHz puissance entre 250 W à 1,5 kW antenne du navire et
pour la réception à Saint-Lys antenne directive en forme de losange
FFL 830 8 806 kHz 10 kW antenne omnidirectionnelle ou
à la demande du navire sur une antenne directive type losange
8 282 kHz puissance entre 250 W à 1,5 kW antenne du navire et
pour la réception à Saint-Lys antenne directive en forme de losange
FFL 1226 13 152 kHz 10 kW antenne omnidirectionnelle ou
à la demande du navire sur une antenne directive type losange
12 305 kHz puissance entre 250 W à 1,5 kW antenne du navire et
pour la réception à Saint-Lys antenne directive en forme de losange
FFL 1628 17 323 kHz 10 kW antenne omnidirectionnelle ou
à la demande du navire sur une antenne directive type losange
16 441 kHz puissance entre 250 W à 1,5 kW antenne du navire et
pour la réception à Saint-Lys antenne directive en forme de losange
FFL 2226 22 771 kHz 10 kW antenne omnidirectionnelle ou
à la demande du navire sur une antenne directive type losange
22 075 kHz puissance entre 250 W à 1,5 kW antenne du navire et
pour la réception à Saint-Lys antenne directive en forme de losange

Ces fréquences principales étaient utilisées en mode J3E (USB) avec 10 kW pour la diffusion des listes de trafic, avis de tempête et avurnav. Sur ces fréquences principales étaient diffusés les bulletins météo. D'autres canaux de dégagement étaient utilisés pour écouler le trafic en radiotéléphonie de longue durée entre Saint-Lys radio et un navire (jusqu'à 6 canaux de dégagement dans chaque bande).

L'écoute se faisait sur 22 antennes (soutenues par 4 pylônes par antenne), les 22 antennes antennes sont commutées depuis la console de l'opérateur à Saint-Lys radio.
L'émission se faisait sur 6 antennes omnidirectionnelles accordées pour chaque bande de fréquence: 4, 6, 8, 12, 16 et 22 MHz et sur 14 antennes directives en forme de losange.

Saint-Lys radio avec d'autres Services[modifier | modifier le code]

Service avec les compétitions nautiques[modifier | modifier le code]

Soutien et gestion des radiotélécommunications (sur les canaux maritimes de Saint-Lys radio) en ondes décamétriques pour les courses transatlantiques, les épreuves nautiques en hautes mers. Route du Rhum, Vendée Globe, Velux 5 Oceans, Trophée Jules-Verne, Solitaire du Figaro.....
(Les opérateurs radio sont titulaires d'un certificat d’opérateur radio maritime).

Service avec les expéditions[modifier | modifier le code]

Soutien et gestion des radiotélécommunications (sur les canaux maritimes de Saint-Lys radio) en ondes décamétriques pour les expéditions françaises à l'étrangers.
(L'opérateur radio de l'expédition est titulaire d'un certificat d’opérateur radio maritime).

Service avec l'aide humanitaire[modifier | modifier le code]

Soutien et gestion des radiocommunications de catastrophe (sur les canaux maritimes de Saint-Lys radio) en ondes décamétriques pour les organisations de secours donc les équipes de l'Unité Nationale d'Intervention Rapide de la Croix-Rouge Française intervenant sur une catastrophe internationale.
(L'opérateur radio de l'organisation de secours est titulaire d'un certificat d’opérateur radio maritime).

Service aéronautique[modifier | modifier le code]

Le service aéronautique[8], ouvert par France Télécom, permettait aux aéronefs pourvus d'équipements d'émission et de réception H.F. (ondes décamétriques), d'obtenir des communications avec un abonné au réseau téléphonique public en France ou à l'étranger.
Les avions moyens courriers et longs courriers d'Air France, UTA et Air Afrique donnaient les étapes de leurs vols à Saint Lys radio: décollage, atterrissage, quelques positions pendant le vol et des avaries pendant le vol.
Le service aéronautique permettait l'assistance médicale en radiotéléphonie (par le SAMU de Toulouse) aux personnels intervenant pour un voyageur malade ou blessé dans l'avion.

Radiotéléphonie[modifier | modifier le code]

Moyens mis en œuvre par le Centre de Saint-Lys :

La liaison radiotéléphonique est établie en alternat émission/réception.
  • Fréquences principales pour l'appel en USB J3E : 4 856 kHz • 6 637 kHz • 8 800 kHz • 13 351 kHz • 17 916 kHz • 21 940 kHz
  • Fréquences de dégagement étaient utilisés pour écouler le trafique radiotéléphonie de longue durée entre Saint-Lys radio et un aéronef (donc les communications avec un abonné au réseau téléphonique) toujours en USB J3E : 4 853 kHz • 11 351 kHz • 14 426 kHz • 17 543 kHz • 19 666 kHz • 20 447 kHz

Appel automatique[modifier | modifier le code]

L'appel automatique sur les fréquences : 4 856 kHz, 6 637 kHz, 8 800 kHz, 13 351 kHz, 17 916 kHz, 21 940 kHz.

  • AEROCALL (sens avion/terre), permet d'informer automatiquement la station de Saint-Lys qu'une demande de liaison émane d'un aéronef en indiquant la fréquence et l'antenne à sélectionner.
  • SELCALL (sens terre/avion), permet l'appel de l'avion grâce à un code alphabétique de 4 lettres (parmi 16) qui déclenche une alarme visuelle et auditive à bord.

Service diplômes[modifier | modifier le code]

Pour le compte de l'État[9] et conformément aux recommandations de l'UIT, le service diplômes à Saint-Lys radio (France Télécom Réseau et Services Internationaux) gérait et imprimait les diplômes d'opérateurs radios [10] :

Puis les certificats SMDSM suivants[13] :

  • Le certificat restreint d'opérateur SMDSM (SRC) Short Range Certificate: pour tous les navires en Zone A1;
  • Le certificat spécial d'opérateur SMDSM: dans toutes les zones pour les navires français de commerce inférieur à 500 UMS et les navires de pêches français de longueur inférieure à 45 mètres ;
  • Le certificat général d'opérateur SMDSM (LRC) Long Range Certificate: tous les navires et toutes zones.


Puis les certificats suivants pour configurer, programmer, modifier, réparer une station de bord, il était nécessaire de posséder un des brevets suivants :

  • Le brevet de radioélectronicien de première classe
  • Le brevet de radioélectronicien de deuxième classe
  • Le brevet de radioélectricien de première classe
  • Le brevet de radioélectricien de deuxième classe
  • Le CR1 SMDSM, certificat de radioélectronicien de première classe SMDSM


Tous les certificats délivrés après le [14] doivent comporter au moins les renseignements suivants rédigés dans la langue nationale avec une traduction dans une langue de travail de l'Union internationale des télécommunications :

  • nom, prénom(s) et date de naissance du titulaire ;
  • titre du certificat et date à laquelle il a été délivré ;
  • le cas échéant, numéro et durée de validité du certificat ;
  • nom de l'administration qui a délivré le certificat.


Depuis la fermeture du service diplômes, ses fonctions sont reprises par :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Histoire de Saint-Lys radio
  2. Dernier message (audio) de St Lys radio le 16 janvier 1998 à 20 h, sur youtube
  3. Travail dans la bande des 26 MHz 3 ans tous les 11 ans en fonction du cycle solaire.
  4. Publications: Propagation en VHF par l’UIT
  5. Ondes Hectométrique et Décamétriques Nos services à votre écoute. France Télécom Réseaux et Service Internationaux PUPLI-LANDES Saint-Lys Septembre 1994. (une page de la feuille 1)
  6. Ondes Hectométrique et Décamétriques Nos services à votre écoute. France Télécom Réseaux et Service Internationaux PUPLI-LANDES Saint-Lys Septembre 1994. (une page de la feuille 3)
  7. Ondes Hectométrique et Décamétriques Nos services à votre écoute. France Télécom Réseaux et Service Internationaux PUPLI-LANDES Saint-Lys Septembre 1994. (une page de la feuille 2)
  8. Ondes Hectométrique et Décamétriques Nos services à votre écoute. France Télécom Réseaux et Service Internationaux PUPLI-LANDES Saint-Lys Septembre 1994. (les deux pages de la feuille 5)
  9. Certificat d'opérateur délivré en application de l'arrêté n° 4052 du 28 décembre 1976
  10. Arrêté du 28 décembre 1976 concernant les examens d'aptitude aux emplois de radiotélégraphiste et de radiotéléphoniste à bord des stations mobiles.
  11. Qualification restreinte de radiotéléphoniste international (QRRI) ou qualification radiotéléphoniste international (QRI), (tous deux délivrée par la Direction générale de l'Aviation civile) radiotéléphonie avec tous les aérodromes.
  12. Article 219-7-5. Matériel radioélectrique dispositions générales Tout navire à passager doit être pourvu des installations permettant d'émettre et de recevoir des radiocommunications sur place, aux fins de la recherche et du sauvetage, sur les fréquences aéronautiques 121,5 MHz et 123,1 MHz
  13. À la suite de l'arrêté du 21 avril 1995 dans le cadre du SMDSM : Art. 10. - Les titulaires d'un Certificat d'opérateur délivré en application de l'arrêté n° 4052 du 28 décembre 1976 susvisé peuvent utiliser les équipements des stations radioélectriques de navires jusqu'au 31 janvier 1997
  14. Recommandation S47 de l'Union internationale des télécommunications
  15. a et b Arrêté du 22 février 2011 modifiant l'arrêté du 18 mai 2005 relatif aux certificats restreints de radiotéléphoniste du service mobile maritime et du service mobile fluvial et aux droits d'examen concernant ces certificats La VHF modalités et nouvelles conditions d’utilisation

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]