Olivier Theyskens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Olivier Theyskens
Naissance (39 ans)
Bruxelles, Belgique
Nationalité Drapeau de la Belgique Belgique
Profession
Formation
Distinctions
CFDA International Award

Olivier Theyskens est un styliste belge. Il a été directeur artistique de Rochas, Nina Ricci, and Theory[1], et ses créations ont été portées par Nicole KidmanCate BlanchettReese WitherspoonEmma Watson, Diane KrugerGreta GerwigFelicity JonesJennifer Aniston et Kirsten Dunst[2],[3],[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Olivier Theyskens est né à Bruxelles en 1977 d'un père belge ingénieur en chimie et d'une mère française[5]. En 1994, il étudie la mode à École Nationale Supérieure des Arts Visuels de la Cambre mais arrête ses études au bout de deux ans pour lancer sa propre marque de prêt-à-porter[6].

En 1997, Theyskens fonde à Bruxelles la marque qui porte son nom et utilise des tissus anciens collectés par sa grand-mère pour produire ses premières créations[7]. Ces travaux reçoivent de bonnes critiques de magazines tels que The Face et font la une du Sunday Times[7].

Le nom de Theyskens devient célèbre en 1998 quand Madonna, après avoir vu les photographies de sa première collection, porte l'une de ses robes en satin noir lors de la cérémonie des Oscars[4]. La même année, Olivier Theyskens présente son premier défilé à Paris. Les vêtements sont uniquement destinés à être montrés car il n'a alors pas les moyens de prendre des commandes et de produire la collection[7].

Sa collection Été 1999 est classée par le magazine Vogue parmi « Les 25 défilés de mode les plus inoubliables des années 1990 »[8]. En 2000, Olivier Theyskens gagne le prix Venus de la Mode[9].

Carrière[modifier | modifier le code]

En 2002, Olivier Theyskens devient le directeur artistique de la maison Rochas[1]. Il crée et insuffle un nouveau style élégant qui redéfinit l'image de Rochas et attire une nouvelle clientèle[10]. Également, il travaille comme styliste pour le Théâtre Royal de la Monnaie à partir de 2003[11]. Il a notamment conçu les costumes de l'opéra I due Foscari de Verdi[10]. Il reçoit le prix du meilleur Designer de Mode International lors de la 22e Nuit des Stars du Fashion Group International en 2005[12] et le CFDA International Award en 2006[6]. La maison de couture Rochas ferme en 2006 quand sa maison mère Proctor and Gamble estime que les activités mode de la marque ne sont plus compatibles avec l'ensemble de ses autres activités[13],[14].

Olivier Theyskens devient alors directeur artistique de Nina Ricci, succédant à Lars Nilsson, en 2006. Sous sa direction, le nouveau concept de la boutique Nina Ricci de l' Avenue Montaigne à Paris est inauguré[15] et ses créations sont portées sur le tapis rouge par des stars comme Reese Witherspoon et Sarah Jessica Parker[16]. Son contrat avec Nina Ricci prend fin en 2009[16].

En 2010, Andrew Rosen, le PDG de Theory, le sollicite pour rénover l'esprit de la marque[13]. Olivier Theyskens rejoint donc Theory  en tant que directeur artistique et crée la marque Theyskens' Theory[17]. Elle est d'ailleurs présentée à la New York Fashion Week de 2011 à 2014[17] et dans le même temps, la Collection "Theory" de Theyskens reçoit de bonnes critiques du New York Times[18]. Après une ultime collection réalisée en 2015[19], Theyskens quitte Theory pour se consacrer à d'autres projets de création[20].

En 2010, Assouline Publishing publie Olivier Theyskens: The Other Side of the Picture, une biographie qui retrace la carrière artistique du styliste, illustrée par des photos de Julien Claessens[21].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Julien Neuville, « Olivier Theyskens : “Je veux être le premier à me ¬rendre compte que je risque de lasser” », sur Le Monde,‎ (consulté le 15 février 2016)
  2. Stephanie Chan, « Olivier Theyskens is Leaving Theory », sur Hollywood Reporter,‎ (consulté le 15 février 2016)
  3. Lynn Hirschberg, « Is There A Place for Olivier Theyskens? », sur The New York Times,‎ (consulté le 15 février 2016)
  4. a et b Kin Woo, « The Other Side of Olivier Theyskens », sur Dazed Digital,‎ (consulté le 15 février 2016)
  5. Katell Pouliquen, « Olivier Theyskens: "I've never worked from a muse" »,‎ (consulté le 15 février 2016)
  6. a et b Vanessa Houpert, « Olivier Theyskens », sur Elle (consulté le 15 février 2016)
  7. a, b et c Dan Howarth, « The fashion industry is "saturated" says Olivier Theyskens », sur Dezeen Magazine (consulté le 15 février 2016)
  8. Nicole Phelps, Laird Borrelli Persson, « The 25 Most Unforgettable Runway Shows of the '90s, as Ranked by the Editors of Vogue.com », sur Vogue,‎ (consulté le 15 février 2016)
  9. « Olivier Theyskens Venus Fashion », sur Liberation.fr,‎ (consulté le 15 février 2016)
  10. a et b Ashley Senft, « Olivier Theyskens », sur Fashion Time,‎ (consulté le 15 février 2016)
  11. Suzy Menkes, « Fragile elegance from Theyskens », sur The New York Times,‎ (consulté le 15 février 2016)
  12. Lisa Martinez, « 22nd Annual Night of Stars », sur Splash Magazine (consulté le 15 février 2016)
  13. a et b Dena Silver, « Olivier Theyskens leaves Theory: Insiders weigh in », sur The Daily Front Row,‎ (consulté le 15 février 2016)
  14. Stephanie Rosenbloom, « Theory’s designer shapes a new future », sur The New York Times News,‎ (consulté le 15 février 2016)
  15. Miles Socha, « Theyskens, Ricci part ways », sur WWD,‎ (consulté le 15 février 2016)
  16. a et b Lauren Milligan, « Olivier French Kiss Off », sur L’Express Styles,‎ (consulté le 15 février 2016)
  17. a et b Olivia Lidbury, « Olivier Theyskens to part ways with Theory », sur Telegraph,‎ (consulté le 15 février 2016)
  18. Eric Wilson, « Theyskens’ Theory adds to the shopping list », sur The New York Times News,‎ (consulté le 15 février 2016)
  19. Jihan Forbes, « Olivier Theyskens steps down at Theory », sur The Fashion Spot,‎ (consulté le 15 février 2016)
  20. Moses M'Bowe, « Olivier Theyskens leaves Theory: Insiders weigh in », sur News Africa Daily News,‎ (consulté le 15 février 2016)
  21. Jessica Bumpus, « Fashion biography », sur Vogue,‎ (consulté le 15 février 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Presse[modifier | modifier le code]

Patrick Cabasset, « Olivier Theyskens en pratique », L'Officiel Paris, Éditions Jalou, no 969,‎ , p. 156 à158 (ISSN 0030-0403, lire en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]